Qu’est-ce que l’EDOF ?

En tant que directeur d’un organisme de formation, vous êtes directement concerné par l’EDOF (Espace Des Organismes de Formation).

Il s’agit d’un espace numérique présent sur le site « Mon Compte Formation » permettant à toute personne, tout organisme, de délivrer une formation sanctionnée par une certification et/ou référencée au CPF. Comme on vous le précise sur le site : « L’espace des organismes de formation EDOF est réservé aux organismes de formation qui délivrent des actions de formation éligibles au CPF. »

L’EDOF offre également la possibilité de proposer des bilans de compétences, des VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), des formations aux permis de conduire (B,C,D et dérivés), ainsi que de mener des actions liées aux bénévolat et volontariat.

Se faire référencer sur l’EDOF en tant qu’organisme de formation favorise la visibilité des formations proposées aux stagiaires et autres apprenants.

 

Quelles sont les démarches ?

Pour référencer une formation sur l’EDOF, des démarches sont à accomplir auprès d’autres organismes.

DGEFP : pour inscrire votre organisme sur l’espace professionnel EDOF, il faut avant toute chose avoir un compte sur le portail des démarches de la DGEFP (Délégation Générale à l’Emploi et la Formation Professionnelle). En suivant le lien https://mesdemarches.emploi.gouv.fr/, créez votre compte, ou connectez-vous avec vos identifiants. La DGEFP est également l’organisme auquel vous adressez votre bilan pédagogique et financier. Ensuite, il vous sera facile d’accéder au portail de l’EDOF avec les mêmes identifiants de connexion. 

DIRECCTE : une autre étape importante est d’obtenir un numéro de déclaration d’activité en tant qu’organisme de formation auprès de la DIRECCTE (Directions Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi). La formation doit respecter les obligations légales et réglementaires.

France Compétences : la formation que votre organisme propose aux stagiaires doit être conforme aux exigences des décrets portant sur la formation professionnelle et être « certifiée qualité » (France Compétences et ses certificateurs permettent cette validation).

La dernière condition est d’ordre moral : pour que la formation d’un organisme soit référencée sur l’EDOF, il faut s’assurer que son contenu respecte les droits de la propriété intellectuelle notamment. Référez-vous à l’article L6323-6 du Code du Travail.  

 

Quelles sont les informations à transmettre ?

Afin d’être référencée sur l’EDOF et au-delà de garantir la validation des compétences, votre organisme doit communiquer sur :

    • le domaine de compétences, 
    • les horaires de la formation, 
    • les exigences pédagogiques, 
    • des informations sur les intervenants, 
    • les tarifs, 
    • le niveau de difficulté.

 

Quels bénéfices pouvez-vous en tirer ?

En tant qu’organisme de formation, vous avez tout à gagner à faire référencer votre formation sur l’EDOF. Des bénéfices pour vous autant que pour vos futurs stagiaires :

Visibilité : l’EDOF offre une lumière accrue à vos formations, et garantit de facto que de nombreuses personnes en recherche d’offres de formations aient accès directement à ce que vous proposez.

Lisibilité : une formation proposée sur l’EDOF est aussitôt claire et cohérente ; tout apprenant qui cherche peut trouver une formation qui lui convient, et cela très rapidement.

Voilà ainsi les réels enjeux de cet espace numérique EDOF : faire en sorte que le plus grand nombre de personnes aient accès au plus grand nombre de formations – la qualité de celles-ci ayant été validée et garantie préalablement.

Demander une démo