Le droit à la formation est fondamental pour votre développement de carrière mais également, en tant qu’employeur, pour le développement de votre entreprise.

Découvrez dans les lignes qui suivent :

Ne perdez-plus de temps et saisissez les avantages offerts par votre crédit formation !

Offres CPF Business English

Être rappelé(e)

Comment s’inscrire au CPF ?

Vous êtes intéressé par une formation ?

Pour ouvrir un compte, vous devez aller sur le site officiel : moncompteformation.gouv.fr. Munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale et allez dans la rubrique « Mon Compte Formation ». Vous aurez aussi besoin d’une adresse mail valide. Cliquez ensuite sur le lien « s’inscrire » en violet, en bas de la page.

Attention ! Cette opération ne suffit pas à la planification d’une formation. C’est seulement une fois que vous vous trouvez dans l’interface de votre compte que vous avez la possibilité de consulter les formations susceptibles d’être financées au moyen de votre CPF.

Choisissez ensuite votre formation éligible et la session qui vous intéresse et complétez, modifiez ou supprimez les éléments demandés vous concernant

Envoyez votre dossier ! L’organisme de formation certifié a 2 jours ouvrés pour vous donner une réponse. Vous aurez 15 jours pour valider votre inscription.

Si vous êtes demandeurs d’emploi, vous pouvez aussi bénéficier du CPF.

Vous pouvez également choisir de faire une formation en langues. Si vous souhaitez utiliser les meilleures formations en anglais éligibles au CPF pour améliorer votre niveau et booster votre carrière, n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe !

Quel est le principe de conversion des heures CPF en euros ?

Allons-y. Commençons les calculs. Vous avez accès à 24 heures de formation par an, jusqu’à un maximum de 120 heures. Vous cumulez aussi 1 heure par mois, c’est-à-dire, 12 heures par an. On obtient un total de 150 heures. C’est au terme de chaque année (le 31 décembre), que votre compte personnel de formation est alimenté.

Depuis janvier 2019, le nombre d’heures contenues sur votre CPF est converti en euros à raison de 15 euros TTC par heure (soit 12,50 € HT). Votre Compte Personnel de Formation est ainsi alimenté chaque année de 500 € TTC et plafonné à 5 000 € TTC. Cette transformation ne concerne pas les agents publics.

En ce qui concerne les travailleurs moins qualifiés, c’est-à-dire les salariés n’ayant pas un niveau V de qualification (CAP), ils bénéficieront de 800 € TTC par an avec un plafond maximal à 8 000 € TTC.

Si vous souhaitez faire une formation, mais son coût est supérieur au nombre d’heures sur le compte, vous pourrez bénéficier d’un financement complémentaire. Notez que si vous avez cumulé des heures pour le DIF, vous pouvez les transférer sur votre CPF.

Les calculs que nous venons de faire se basent sur une activité à temps plein. Pour une activité à temps partiel, vos droits seront calculés au prorata.

Si vous êtes travailleur indépendant, votre crédit sera de 500€ par année de travail et vos droits seront calculés au prorata si vous n’avez pas exercé d’activité pendant une année entière. Pour en bénéficier, vous devrez payer votre contribution à la formation professionnelle (CPF). 

Dans tous les cas, vous pouvez consulter votre crédit en euros sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr ; le voir affiché sur votre bulletin de salaire du mois de janvier ou solliciter cette information auprès du département RH de votre entreprise.

Utilisation CPF : pendant les heures de travail, salaire perçu ?

Vous vous demandez si vous devez effectuer une formation pendant votre temps de travail ou en dehors de celui-ci. Dans le premier cas, vous devez demander l’accord préalable de votre employeur sur le contenu et le calendrier de la formation. Le délai pour présenter votre demande est de minimum 60 jours avant le début d’une formation qui dure six mois, et de 120 jours pour une formation qui dure plus de six mois. Votre employeur doit vous donner une réponse dans un délai de 30 jours. S’il ne répond pas, ça veut dire que votre demande est acceptée.

Certaines formations reçoivent un accord presque de droit, notamment celles en rapport avec l’acquisition du socle de connaissances (lire, écrire, compter …), les compétences (bureautique, informatique, langues étrangères…), les formations prévues par accord de branche ou d’entreprise et pour l’accompagnement VAE.

Dans les autres cas, l’entreprise peut refuser votre demande pour des raisons objectives ou reporter la date prévue pour la formation. Ceci-dit, le report ne peut pas excéder douze mois.

Dans tous les cas, il faut savoir que plus la formation est proche de l’emploi occupé ou d’un besoin lié à la situation du salarié et plus son acceptation sera justifiée. Il n’est bien sûr pas question d’utiliser ces heures CPF pour une personne tierce.

Et, qu’en est-t-il de votre rémunération ? Pas de panique. Votre salaire sera maintenu intégralement pendant toute la période de formation. 

Quelle est la part employeur ?

Les entreprises ont l’obligation de participer au financement de la formation professionnelle. Cela se fait en versant une contribution à un ou plusieurs organismes agréés, comme les OPCO ou les OPACIF.

Mais la question est de connaître le nombre de salariés d’une entreprise. En effet, une entreprise qui a moins de 10 salariés n’a pas de contribution spécifique à verser. Elle doit tout simplement adhérer à son OPCO de branche.

Si l’entreprise a 10 salariés ou plus, elle doit consacrer 0.2% de sa masse salariale au CPF. Cela peut se faire également à travers une cotisation versée à l’OPCO, pour la prise en charge des frais et la gestion administrative des formations des salariés. Une autre possibilité pour l’entreprise : garder la gestion des formations en interne et prendre en charge les frais de formation.

Il faut aussi savoir que, depuis septembre 2020, les employeurs ont la possibilité d’abonder directement les comptes CPF de leurs salariés, et ce de manière volontaire, notamment lorsque les employés ne possèdent pas les crédits nécessaires pour financer leur formation.

Il y a aussi les versements obligatoires. Par exemple, si un salarié est licencié pour refus d’un accord collectif, l’employeur doit réaliser un versement libératoire d’au moins 3000 euros sur son CPF. Ou bien lorsque l’employeur ne respecte pas ses obligations en termes d’entretien professionnel.

CPF et employeur : les questions courantes

Les employeurs se posent également des questions concernant le CPF : sont les salariés concernés par ce dispositif ? quelles sont mes obligations en tant qu’employeur ? Comment tenir à jour le CPF de mes salariés ? à quelles formations ont-ils droit ? puis-je encourager à faire telle ou telle formation à mes employées ? dois-je donner mon accord pour toutes les formations ? Comment contribuer au financement du CPF ?

Les employeurs doivent également être au courant de leurs obligations, notamment l’entretien professionnel ou le bilan professionnel à 6 ans.

Les réponses à toutes ces questions se trouvent sur le Portail d’information des Employeurs et des Financeurs, un espace créé par la Caisse des Dépôts. 

Utiliser son CPF hors du temps de travail

Faire la formation hors temps de travail

Vous pouvez choisir de faire votre formation en dehors de vos heures de travail.  Beaucoup d’employés ont recours à cette solution lorsqu’ils souhaitent se reconvertir sans avoir de compte à rendre à leur employeur. Il n’est donc pas nécessaire d’effectuer la demande. En même temps, il faut dire que ce n’est pas la solution la plus simple, car c’est vous qui devrez mener vos démarches et contacter les interlocuteurs concernés. D’autre part, vous n’avez personne à convaincre de l’intérêt de votre démarche !

Vous devrez vous connecter sur votre espace et suivre la procédure habituelle. Bon à savoir : vous pouvez faire appel à un Conseiller en Evolution Professionnelle (CEP) pour vous guider, dans la rubrique « Demander de l’aide ».

La solution GlobalExam pour s’améliorer en anglais professionnel avec un financement CPF

Vous avez en effet la possibilité d’utiliser vos heures de CPF pour suivre une formation d’anglais au TOEIC, mais également passer un test d’anglais grâce à notre plateforme de préparation en ligne.

Grâce à un suivi personnalisé par un de nos Customer Success Manager vous comprendrez les modalités de la formation et saurez utiliser toutes les possibilités offertes par notre plateforme 100% e-learning.

Pour commencer, il vous suffit d’aller sur Moncompteformation.fr. Nous validerons votre dossier et vous pourrez débuter votre formation.

Si vous souhaitez améliorer votre niveau d’anglais professionnel, le Business English est pour vous !

Grâce à des nombreux exercices basés sur des situations réelles de la vie professionnelle, vous pourrez enrichir votre vocabulaire mais également améliorer vos compétences générales, classées par thème : Réunion, Vocabulaire, Recrutement, Projet, Voyage … Vous aurez également un choix de parcours professionnel par métier : Tourisme, Service Client, Marketing, Commercial, Bâtiment … Et cela, en même temps que vous passez de niveau : débutant- intermédiaire-avancé.

Des corrections détaillées et des statistiques de progression vous permettront de voir votre évolution.

À la fin de votre parcours vous obtiendrez une certification.

Les classes virtuelles de GlobalExam

GlobalExam vous propose aussi de participer à des cours virtuels, en individuel ou en petits groupes, et partager ainsi votre expérience avec d’autres apprenants.

Ces échanges vous aideront également à améliorer vos performances linguistiques à l’oral, renforcer vos acquis, avoir une meilleure élocution et connaître vos points faibles et forts grâce au feedback de vos professeurs natifs.

Si les cours individuels sont conçus en fonction de vos besoins, les cours collectifs suivent des thèmes précis, avec des créneaux définis (heures de Paris). Vous aurez par exemple le cours « Planning a Meeting », tous les jeudis à 17h, ou « Participating in video & conference calls», tous les vendredis à 19h.

Pour votre entraînement personnalisé, hors classes virtuelles, le rendez-vous est à tout instant, en fonction de vos disponibilités. Welcome !

Être rappelé(e)