Vous cherchez à faire une formation, mais à visée professionnelle. Vous souhaitez changer de métier. Mais, comment faire pour mobiliser votre CPF dans le cadre d’une reconversion ? GlobalExam vous fait découvrir dans cette section :

 

  • En quoi consiste le Projet de Transition Professionnelle et qui peut en bénéficier
  • Les démarches à suivre pour faire votre demande de formation
  • Les clés pour un dossier réussi
  • Les possibilités offertes par la plateforme e-learning GlobalExam pour vous accompagner dans votre parcours de reconversion.

Il est temps de changer de voie. En peu plus bas, dans les lignes qui suivent.

Financez votre formation avec le CPF !

 

Qu’est-ce que le Projet de Transition Professionnelle (PTP) ?

Le Projet de Transition Professionnelle est un dispositif qui vous permet de mobiliser votre compte personnel de formation lorsque vous voulez changer de métier ou de profession. Grâce au PTP vous pouvez financer des formations certifiantes en lien avec votre projet. Depuis le 1er janvier 2019, il remplace l’ancien Congé individuel de formation (CIF).

 

Qui peut en bénéficier ?

Peuvent bénéficier du PTP les salariés du secteur privé en CDI ou CDD, les intérimaires et les intermittents, sous certaines conditions.

Si vous êtes en CDI, vous devez avoir exercé une activité salariée pendant 24 mois, discontinue ou pas. Les douze derniers mois ont dû être effectués chez votre employeur principal.

Si vous êtes en CDD, vous devez justifier de 24 mois d’activité professionnelle au cours des 5 dernières années. Tout type de contrat ou de statut est valable, mais vous avez dû être 4 mois en CDD au cours de la dernière année.

Il faut bien noter que vous devez être en poste lorsque vous déposez votre dossier de demande de financement auprès d’une Association Transition Pro, et que la formation que vous aurez choisie devra commencer au maximum 6 mois après la fin de votre contrat.

Et si vous n’êtes ni en CDI ni en CDD ? Si vous êtes salarié intérimaire, vous devez justifier d’une activité, au cours des 18 derniers mois, de 1600 heures travaillées, dont 600 heures dans l’entité où vous déposez votre demande. Si vous êtes intermittent du spectacle, vous devez justifier de 220 jours de travail sur les 2 à 5 dernières années.

En plus des conditions d’ancienneté mentionnées ci-dessus, il faudra respecter trois critères :

Avoir un projet cohérent, un parcours de formation en accord avec ce projet et des perspectives d’emploi à la suite de la formation. Cette formation vous est donc propre.

Si vous en disposez encore, n’oubliez pas de convertir vos heures DIF, le dispositif qui a été remplacé par le CPF.

Vous êtes demandeur d’emploi ? Vous pouvez tout de même bénéficier d’autres avantages du CPF.

Quelles sont les formations possibles ?

Le projet de transition professionnelle vous permet de financer des formations certifiantes, éligibles au compte personnel de formation, et notamment celles destinées à permettre aux salariés de changer de profession ou de métier.

 

Un dispositif qui permet une reconversion professionnelle

Le CPF de transition vient compléter le Compte Personnel de Formation pour les salariés qui ont besoin de faire une formation longue pour se reconvertir. Pendant la durée de votre projet de transition, vous aurez le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Les formations éligibles au CPF de transition ont toutes une visée professionnelle, et l’acceptation du dossier de demande de formation comporte des exigences clé : la cohérence du projet, la pertinence de la formation choisie et les perspectives d’embauche à l’issue de la formation.

 

Une gestion du projet de transition professionnelle réalisée par les associations Transition Pro (ATpro)

Depuis le 1er janvier 2020, les Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales (CPIR) ont remplacé le Fongecif pour administrer les PTP et assurer la prise en charge financière des formations (frais pédagogiques et salaires des bénéficiaires). Il existe actuellement18 CPIR agréées par l’Etat.

 

Quelles démarches le salarié doit-il effectuer pour bénéficier d’un Projet de Transition Professionnelle ?

Que vous soyez en CDI ou en CDD, si vous avez envie de faire une formation qui comporte une interruption continue de travail de plus de 6 mois, vous devrez adresser une demande écrite à votre employeur et ce au plus tard 120 jours avant le début de la formation si celle-ci se déroule en dehors de votre temps de travail. 

Si la formation comporte une interruption continue de travail de moins de 6 mois, ou que celle-ci se déroule à temps partiel, vous devrez adresser une demande écrite à votre employeur au plus tard 60 jours avant le début de la formation. 

Votre employeur doit vous donner une réponse dans les 30 jours suivant la réception de votre demande de congé. Si vous n’avez pas de réponse dans le délai imparti, l’autorisation de congé est acquise de plein droit.

Mais surtout, et avant d’adresser une demande écrite à votre employeur, vous devez élaborer un projet de reconversion professionnelle recherché, réaliste et cohérent.  Vous devez également choisir un organisme de formation qui saura étudier votre demande et vous offrir une solution adaptée, pertinente et personnalisée.

L’employeur peut- il refuser la demande ?

Votre employeur peut vous refuser une demande de congé dans le cadre d’un projet de transition professionnelle si vous ne remplissez pas les conditions d’ancienneté ou vous ne respectez pas les conditions de demande d’absence.

Il peut également vous proposer un report du congé, dans la limite de 9 mois, s’il estime que cette absence peut avoir un impact négatif sur la production de l’entreprise ou dans le cas où il y aurait un manque d’effectifs.

Le salarié doit-il toucher un salaire ?

Avec le PTP votre formation sera prise en charge et vous pourrez maintenir une rémunération pendant la durée de l’action de formation.

La prise en charge de salaire s’applique également si vous faites une formation à distance, et si celle-ci se déroule durant vos jours habituels de travail.

Quelle est la prise en charge financière ?

La prise en charge de la rémunération se fait par rapport à votre salaire moyen de référence.

Si celui-ci est inférieur ou égal à 2 fois le SMIC, votre rémunération se fera sur la base de 100 % du salaire moyen de référence

Si votre salaire moyen de référence est supérieur à 2 fois le SMIC, vous serez rémunéré sur la base de 90 % du salaire moyen de référence si la durée du congé n’excède pas un an (ou 1 200 heures dans le cas d’une formation discontinue ou à temps partiel)

Après la première année (ou à partir de la 1201ème heure), vous serez rémunéré sur la base de 60 % du salaire moyen de référence.

La prise en charge comprend également les cotisations de sécurité sociale. 

Les frais pédagogiques et de mobilité peuvent être pris en charge sous certaines conditions.

 

La check–list des infos à retenir

Pour bénéficier de ce dispositif, vous devrez d’abord élaborer votre projet de reconversion professionnelle, retirer un dossier de demande de financement, adresser une demande écrite à votre employeur et choisir un organisme de formation.

Et surtout : cohérence, pertinence et débouchés. Trois mots clés qui vous permettront de mettre en avant votre dossier pour que votre projet de reconversion puisse aboutir.

Comment utiliser le CPF pour sa transition professionnelle ?

Le salarié a déposé le dossier : que se passe-t-il pour l’employeur ?

Il faut savoir que Transitions Pro Île-de-France assure tout ou une partie des frais pédagogiques liés à la formation, ainsi que le salaire.  Votre employeur paiera votre salaire et il sera remboursé par Transitions Pro Île-de-France par la suite.

Si votre employeur accepte votre demande, il devra signer avec vous la Convention d’engagement et créer également son espace personnel sur le site Transitions Pro Île-de-France. La Convention d’engagement doit préciser la rémunération que vous recevrez chaque mois sous présentation du bulletin de paie et de l’attestation de présence transmise par votre organisme de formation.

Votre employeur peut vous refuser une formation pour les raisons précédemment citées.

La décision : la CPIR

Votre dossier sera examiné par la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale (CPIR), sur la base de sa cohérence ; la pertinence du parcours de formation proposé par l’organisme de formation et les perspectives d’emploi à l’issue de la formation. 

 

Sachez que vous pouvez vous faire accompagner par un organisme CEP afin de travailler votre dossier et maximiser vos chances d’être accepté.

 

Après accord de la CPIR, à quoi sert votre espace personnel ?

Afin de déposer un dossier, vous devez créer un espace personnel. Mais, que devient cet espace une fois votre formation acceptée ? L’espace personnel reste un outil important de gestion de vos dossiers en cours avec Transitions Pro Île-de-France. Il permet également de transmettre les certificats de réalisation, de suivre les virements ou d’échanger avec Transitions Pro Île-de-France.

La solution GlobalExam pour s’améliorer en anglais professionnel avec un financement CPF

Si vous souhaitez vous reconvertir, GlobalExam peut vous donner quelques pistes ! Les formations en langues sont à la une dans le cadre du dispositif CPF. Notamment la maîtrise de l’anglais peut constituer un atout indéniable dans votre nouveau parcours de formation et de carrière.

 

Notre plateforme e-learning vous offre la possibilité d’améliorer votre niveau d’anglais professionnel grâce au Business English. 

 

Vous devrez déterminer votre objectif et choisir un type de parcours :  compétence (organiser des réunions, faire des calls, écrire des emails …), carrière (marketing, communication, achats, RH…) ou industrie (tourisme, banque, logistique …). Pour chaque parcours choisi, vous aurez des exercices pratiques qui vous permettront d’évoluer de niveau, de Débutant à Avancé.

 

Vous serez en immersion dans des situations de la vie professionnelle et aurez des corrections détaillées pour chaque exercice, avec des statistiques qui vous permettront de voir votre progression.

 

Dans le cadre du CPF, ce parcours sera validé par une certification : Pipplet FLEX.

 

Vous pouvez également choisir de préparer un test officiel, notamment le TOEIC, pour certifier votre niveau de compétences et apporter une valeur ajoutée à votre CV.

 

Les classes virtuelles de GlobalExam

 

GlobalExam vous offre l’opportunité de suivre des cours en visio, que ce soit de manière individuelle (cours de 30 minutes), ou sous forme de cours collectifs d’ 1 heure, en groupe réduits (6 personnes maximum).

 

Ces cours vous permettront de pratiquer votre compréhension orale et votre élocution, en même temps que consolider les connaissances acquises grâce aux heures de pratique sur notre plateforme. Cet échange interactif vous permettra d’avoir aussi un feedback instantané et d’acquérir les bons réflexes et les bonnes techniques pour maintenir une conversation fluide avec un locuteur natif.

 

Maximiser vos chances d’évolution de carrière grâce à une méthode d’apprentissage personnalisée, adaptée à votre rythme d’apprentissage et vos horaires, et certifiante !

Commencer gratuitement