La gamification ou ludification est l’utilisation d’éléments ludiques dans un contexte d’apprentissage. Le caractère du jeu est universel et on a vu apparaître de nombreux serious games ou jeux sérieux qui font appel à un bon nombre de compétences. Alors, la gamification, un simple gadget pédagogique ou un réel atout pour l’apprentissage et l’enseignement ? 

 

Les objectifs de la gamification 

 

Motiver et impliquer les apprenants

En intégrant certains mécanismes relevant du jeu, la gamification modifie des processus comme celui de l’apprentissage. L’apprenant est plus impliqué et donc plus motivé. La gamification demande des actions concrètes de la part de l’apprenant qui n’avancera donc pas s’il est passif. Afin de faciliter l’adhésion de l’apprenant, de nombreux outils sont utilisés comme la personnification via l’utilisation d’avatars personnalisés par exemple. Le fait d’endosser une identité ou une fonction rend l’expérience dynamique et tend à mobiliser l’apprenant sur la durée. Le jeu n’est donc pas une fin en soi mais bien un moyen pour permettre aux apprenants d’être plus actifs et engagés

 

Permettre aux apprenants d’être acteurs

L’apprentissage devient alors une démarche dont l’apprenant va avoir le contrôle et pour lequel il aura plus envie d’avancer voire de se surpasser. Se surpasser pour se donner les moyens de continuer et donc de progresser. La gamification permet de remettre l’étudiant au cœur de son processus d’apprentissage, tout en fixant un cadre avec des objectifs précis. Ceci favorise l’autonomie et l’engagement au détriment d’un sentiment d’obligation, sentiment souvent associé à l’apprentissage ou l’enseignement. 

 

Reconnaître les compétences acquises

Grâce à la gamification, la progression et le succès de l’apprenant sont facilement visibles via l’obtention de badges, de points, de statuts particuliers ou autres récompenses virtuelles. Ces éléments attestent des compétences acquises et renouvelle la motivation de l’apprenant. La gamification répond ainsi à un besoin universel fondamental : la reconnaissance, qui est essentielle pour garantir un engagement sur le long terme des étudiants.  

 

Comment la gamification parvient à atteindre ses objectifs 

 

Collaboration et entraide 

La gamification utilise de forts motivateurs intrinsèques comme le sentiment d’appartenance, en créant et fédérant des communautés par exemple. Au sein de divers groupes, les apprenants peuvent être amenés à relever des défis aussi bien en compétition qu’en coopération. La gamification renforce les rapports sociaux et encourage, de manière collaborative : 

  • le partage d’idées
  • les débats
  • la réflexion 
  • l’élaboration de stratégies

 

Gestion de l’échec et mentalité de croissance

Puisque c’est l’étudiant qui fixe ses objectifs alors c’est lui qui fixe les défis à relever. En cas d’échec, la frustration est donc plus facilement acceptée et l’apprenant peut se saisir de sa motivation, toujours présente, pour recommencer. La gamification aide ainsi à promouvoir la création d’une mentalité de croissance chez l’apprenant. La mentalité de croissance c’est la prise de conscience de sa propre capacité à réussir qui donne envie de faire les efforts nécessaires pour relever des défis et surmonter les difficultés.

 

Immersion et interactivité 

L’immersion des apprenants dans le jeu est indispensable pour atteindre les objectifs pédagogiques fixés. Pour cela les récits ou histoires peuvent donner du sens à une action. Ainsi l’apprenant a l’impression que l’activité qu’il est en train de réaliser (questionnaire sur les langues étrangères par exemple) contribue à l’objectif de l’histoire. L’immersion est également facilitée par : 

  • les codes graphiques
  • le placement de l’utilisateur au cœur de l’interface
  • l’ergonomie

Le jeu doit également posséder un niveau important d’interactivité. Au moyen de différentes actions telles que « pointer-et-cliquer » ou de scénarios arborescents, l’apprenant reste toujours concentré sur les buts et objectifs.

 

Pourquoi c’est efficace ? 

 

Mémorisation et métacognition 

L’utilisation d’histoires de récits éveille la curiosité de l’étudiant qui a envie de découvrir la suite des évènements. L’imprévisibilité de ces mêmes évènements renforce également la stimulation de l’apprenant. Si les étudiants sont impatients à l’idée d’apprendre, ils ont plus de chances de retenir ce qu’on leur enseignera. La gamification facilite donc la mémorisation qui peut également passer par des phases de débriefing et de feedback. La métacognition permettra ainsi à l’étudiant de prendre du recul par rapport à la séquence de jeu et mettre en perspective ou capitaliser ce qu’il a appris. 

 

Apprentissage échelonné et pédagogie différenciée

La gamification de l’apprentissage peut résoudre un problème récurrent rencontré par les enseignants : celui des niveaux. Un bon jeu ajuste son niveau de difficulté en fonction de la progression des étudiants afin qu’ils restent engagés et mis au défi. Via la mise en place de paliers de réussite ou de niveaux de complexité, la progression peut se faire par étape et permettre aux étudiants d’apprendre en fonction de leur niveau. Cet apprentissage échelonné et maîtrisé permet la mise en place d’une réelle pédagogie différenciée.

 

Maîtrise et accomplissement

Au bout du compte, l’apprentissage est synonyme de maîtrise. Grâce à la gamification l’apprenant est plus autonome et aura donc plus facilement un sentiment d’accomplissement. Imaginez : vous venez de répondre correctement à un quizz sur la langue anglaise alors que vous pensiez ne jamais pouvoir parler une langue étrangère. Le moment où vous réalisez quelque chose que vous ne pouviez pas faire auparavant est important. La gamification renforce ainsi l’empowerment ou la capacité d’agir sur ses compétences pour s’améliorer. 

En conclusion, la gamification permet de sortir du cadre strict des connaissances en permettant d’aller plus loin en termes d’apprentissage. En effet le jeu fait souvent appel à un bon nombre de compétences qui relèvent des savoir-être ou compétences sociales. Si on prend l’exemple d’un cours de langue, celui-ci peut devenir une réelle expérience interactive si on y associe des éléments de gamification. La langue est étroitement liée à l’histoire, aux coutumes etc. Que diriez-vous d’embarquer dans une histoire où il faudrait décoder les mystères d’une culture et d’une langue sous toutes ses formes pour avancer ?!

Demander une démo