Préparation stratégique au test Linguaskill (Bulats)

Le Linguaskill (Bulats) est un examen d’anglais professionnel, qui évalue votre niveau d’anglais des affaires. C’est un examen d’anglais assez particulier, très standardisé, qui demande d’être préparé pour être réussi.

L’équipe pédagogique de GlobalExam a défini 3 stratégies efficaces pour réussir le Linguaskill (Bulats). Les stratégies et astuces présentées vous fourniront les clés pour progresser rapidement et gagner des points. Nos objectifs : favoriser votre réussite et vous permettre de préparer le Linguaskill (Bulats) sereinement.

Commencez gratuitement avec GlobalExam !

Commencer gratuitement

Voici donc les meilleures stratégies Linguaskill (Bulats) !

Stratégie 1 : tout connaître sur l’examen Linguaskill (Bulats)

Vous passez un examen standardisé. En effet, pour s’assurer de la cohérence des notes dans le temps et dans l’espace, les créateurs du Linguaskill (Bulats) se basent sur une même structure d’examen bien identifiable. Le Linguaskill (Bulats) est le même quel que soit le pays dans lequel vous passez l’examen. Connaitre la structure du test est le premier pas vers la réussite du Linguaskill (Bulats), car cela vous aide à anticiper les questions, gagner du temps lors de la lecture des consignes, et mieux gérer votre temps le jour de l’examen.

Le Linguaskill (Bulats) à proprement parler existe sous trois formes : compréhension écrite et orale, expression écrite et expression orale. Vous pouvez être amené à passer une seule partie de l’examen, ou bien les trois, pour avoir un niveau sur toutes vos capacités en anglais.

Bulats Reading & Listening

Le Linguaskill (Bulats) sous sa forme la plus connue est celle qui teste la compréhension écrite et orale de l’anglais. Le niveau obtenu montre votre capacité à comprendre l’anglais oral et écrit dans plusieurs situations professionnelles. L’épreuve de compréhension de l’anglais dure 1 heure au total. Elle est composée de 2 parties :

Partie 1 : Vous devez répondre à des questions de compréhension sur différents supports. Cela peut être des textes, des enregistrements, des images…. Les questions sont soit ouvertes (à vous de donner la bonne réponse), soit sous forme QCM.

Partie 2 : Dans cette deuxième partie, vous serez testé sur votre connaissance de la langue. Des questions de vocabulaire, ou de grammaire vous seront posées, pour évaluer votre connaissance de l’anglais. Vous devez donc remplir des phrases à trous, avec ou sans propositions de réponses (les questions ne sont pas toutes des QCM).

Bulats Speaking

Si vous devez passer le test Linguaskill (Bulats) speaking, vous serez évalué sur votre capacité à parler anglais. Votre anglais des affaires, ou « Business English » est requis. Cette épreuve aussi est administrée sur ordinateur, il vous faudra parler dans un micro pendant 15 minutes. 4 exercices d’anglais différents vous attendent :

Partie 1 : Pour commencer, vous devez répondre à 8 questions portant sur vous, votre travail, vos expériences, ou votre avenir professionnel. On peut donc vous demander quel est votre métier par exemple.

Partie 2 : Vous devez lire à voix haute les 8 phrases qui s’affichent sur votre écran. Votre prononciation est donc à travailler !

Partie 3 : Vous devez commenter, pendant 1 minute, un sujet lié au travail ou au monde de l’entreprise. Par exemple, vous pouvez avoir à argumenter sur votre environnement professionnel idéal.

Partie 4 : Dans cette ultime partie, vous devez commenter pendant 1 minute plusieurs graphiques. Ils sont souvent de formes différentes (camembert, histogramme, courbe)

Bulats Writing

Enfin, si vous devez passer le Linguaskill (Bulats) Writing, il vous faudra prendre votre plus belle plume pour rédiger en anglais, les réponses aux 2 exercices de ce Linguaskill (Bulats). Vous avez 45 minutes pour produire entre 230 à 260 mots.

Partie 1 : Vous devez rédiger un email, ou une lettre courte. Cet exercice représente 1/3 de votre note finale. Votre réponse doit faire entre 50 et 60 mots.

Partie 2 : Vous devez rédiger un rapport, ou une lettre, suivant des consignes précises (données dans le sujet d’examen). Cette réponse ci doit faire 180 à 200 mots, et compte pour 2/3 de votre note finale.

Si vous axez votre préparation sur cette structure spécifique, vous aurez plus de chances d’obtenir une bonne note à l’examen. Vous serez entrainé au type d’évaluation, et vous aurez conscience de la variable temps. Vous pouvez organiser votre temps de réponse comme vous voulez, et être bien sûr de traiter toutes les questions.

De plus, le Linguaskill (Bulats) est un test qui mesure votre capacité à communiquer dans un anglais des affaires. Les situations seront donc liées au monde de l’entreprise, comme par exemple, les voyages d’affaires, les transactions commerciales, ou les formations professionnelles. Ciblez votre préparation sur les thèmes et champs lexicaux reliés !

Stratégie 2 : se fixer un objectif réalisable

Dans quel but passez-vous l’examen ? Suivant vos raisons, vous n’aurez pas le même objectif. Si un organisme ou une entreprise vous demande une note minimale, l’objectif sera évidemment de l’atteindre. Si vous passez le test Linguaskill (Bulats) afin de mettre le résultat sur votre CV sans contrainte particulière, fixez-vous un objectif/une note que vous souhaitez atteindre : souhaitez-vous travailler dans un pays anglophone ? Ou est-ce qu’une maitrise plus basique de l’anglais vous suffit ?

Si vous effectuez le test Linguaskill (Bulats) dans le cadre d’un CPF, demandez-vous quelles sont les compétences que vous souhaitez acquérir. Quel score reflèterait l’acquisition de ces compétences ?

Afin d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé, développez une stratégie spécifique. Vous pouvez faire ceci en tentant un examen blanc Linguaskill (Bulats) pour commencer votre entrainement. En fonction de la différence entre votre note et le score Linguaskill (Bulats) que vous souhaitez réaliser, vous pourrez réviser de manière plus ou moins intensive. En essayant aussi des exercices particuliers, vous découvrirez dans quel type d’exercice votre marge de progression est la plus grande !

A partir de là, choisissez la formule GlobalExam qui vous convient !

Stratégie 3 : planifier un entrainement

Une fois que vous avez déterminé le score que vous souhaitez atteindre, et votre niveau de base, il ne vous reste plus qu’à planifier votre entrainement. Pour cela, il y a plusieurs étapes à respecter.

Quantifier votre travail : Evaluez le travail que vous devez fournir. Cela peut être la différence de points à obtenir. Mais vous devez cibler plus particulièrement les facultés à entrainer. Cela peut être « obtenir un niveau B2 en expression écrite », ou « améliorer mon score dans l’exercice 2 de la partie speaking ».

Créez un planning de révision réalisable pour pouvoir vous y tenir. Une fois vos sous-objectifs définis, placez-les sur un planning. En fonction de votre date d’examen, vous pouvez établir des dates butoirs, qui correspondent à l’avancée de votre entrainement. Votre objectif devient donc « je veux obtenir un niveau B2 en expression écrite d’ici 1 mois ».

Fixez ensuite les moyens d’atteindre vos objectifs. Comment voulez-vous y arriver ? Est-ce que vous préférez étudier sur un livre, ou vous entrainer en ligne ? Cherchez toutes les ressources disponibles pour vous aider à progresser en anglais.

Réviser Linguaskill (Bulats) : Un entrainement efficace

Pour que votre préparation Linguaskill (Bulats) soit efficace, vous devez réviser le Linguaskill (Bulats). Vous devez donc faire des exercices types, pour vous entrainer au test Linguaskill (Bulats), et à la forme d’examen en anglais. Cela s’appelle de la révision active, ou préparation active. Elle est très efficace pour améliorer votre score Linguaskill (Bulats). Mais pour avoir une préparation en anglais efficace au Linguaskill (Bulats), vous devez aussi alterner avec de la préparation passive au Linguaskill (Bulats). Les révisions passives sont toutes les révisions que vous pouvez faire sur votre niveau d’anglais général. Cela peut être lire des livres en anglais, regarder votre série en VO, parlez avec des anglophones. Tout ce qui peut vous faire travailler votre anglais est un bon exercice. Ce type d’entrainement en anglais vous permet d’améliorer votre anglais général, et boostera votre entrainement Linguaskill (Bulats).

Votre planning de révisions ne doit pas être statique. C’est un outil dynamique qu’il faut renouveler en permanence. En fonction de votre avancement, et de vos progrès, à vous d’ajuster ce que vous faites pour atteindre votre objectif. Vérifiez régulièrement votre progression en effectuant des examens blancs et des exercices spécifiques. Altérez votre planning en fonction des résultats. Si vous atteignez votre score objectif plus rapidement que prévu, il vous reste alors du temps pour le consolider. Rappelez-vous, on n’est jamais trop préparé au Linguaskill (Bulats).

GlobalExam est votre meilleur allié dans vos révisions Linguaskill (Bulats). Notre plateforme vous propose de vous entrainer sur les exercices d’anglais du Linguaskill (Bulats). Vous avez accès à des heures et des heures d’entrainement, sur des sujets types du Linguaskill (Bulats). Vous pouvez aussi réaliser des tests blancs du Linguaskill (Bulats), dans les conditions réelles de l’examen. Vous savez donc quel est votre niveau Linguaskill (Bulats), à n’importe quel moment. GlobalExam vous propose une solution complète, qui en plus de vous entrainer au Linguaskill (Bulats), peut vous permettre de progresser en anglais. Des fiches de vocabulaire et grammaire sont à votre disposition sur le site, pour vous aider à travailler des points spécifiques de l’anglais. Mais ce n’est pas tout ! GlobalExam c’est aussi des conseils et des astuces pour réussir le Linguaskill (Bulats), et booster sa préparation.

Essayez dès à présent la préparation aux examens GlobalExam. Les deux premiers jours d’entrainement sont gratuits, inscrivez-vous sur notre site pour en profiter !

Commencer gratuitement