Vous souhaitez apprendre les fondamentaux de la grammaire espagnole. Vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour débuter dans cet article :

  • Pourquoi est-il important de maîtriser parfaitement la grammaire espagnole ?
  • Les noms
  • Les adjectifs
  • Les adverbes
  • Les pronoms
  • Le comparatif et le superlatif
  • La construction de la phrase en espagnol
  • Le Global General de Global Exam

Ce sont les éléments de grammaire espagnole que vous recherchez ? Alors lisez la suite de l’article et vous pourrez progresser !

Testez votre niveau gratuitement

Pourquoi est-il important de maîtriser parfaitement la grammaire espagnole ?

Afin de vous exprimer au mieux, il est important de maîtriser parfaitement la grammaire espagnole. Pour ne pas prendre de mauvaises habitudes, autant apprendre les règles et les appliquer dès le départ cela permettra d’avoir une base solide qui vous aidera à construire vos phrases de façon appropriée. Lorsqu’on ne maîtrise pas bien la grammaire, les constructions sont bancales et on peut formuler une phrase d’une façon qui va nuire au sens. L’emploi adapté de la grammaire favorise la communication, et va vous aider à prendre confiance en vous, ainsi vous pourrez oser vous exprimer plus librement et plus rapidement. Vous pourrez ensuite améliorer votre prononciation et votre vocabulaire en toute sérénité.

Les noms

Les noms (los sustantivos) permettent de désigner des êtres, des personnes (la mujer), des animaux, des objets (el libro), des lieux ou des notions plus abstraites (el tiempo). Un nom est sujet ou objet dans une phrase. Il sera accompagné la plupart du temps d’un article ou d’un déterminant et peut aussi être complété par un adjectif. Les noms seront remplacés par des pronoms pour éviter les répétitions.

Le genre des noms espagnols

Les noms espagnols sont masculins ou féminins. Le plus souvent, on reconnaît le genre d’un nom à sa terminaison. L’ article qui accompagne le nom s’accorde en genre et en nombre avec lui.

Exemple :

un helado → masculino

una galleta → femenino

Les noms communs et les noms propres

Les noms communs (sustantivos comunes) sont utilisés pour parler d’une personne (hermano, abogado), d’un animal (gato, tiburón), d’un lieu, d’un objet ou d’un concept (cuaderno, felicidad) ou d’un groupe de choses en général. Ils débutent par une minuscule.

Exemple :
La hermana de mi compañera de piso se va de vacaciones con su gato en tren.

Les noms propres (sustantivos propios) permettent de désigner une personne (Jaime), un animal (el perro Tommy), un lieu (Chile), une fête (Navidad), une institution (las Naciones Unidas) de façon unique. Ils débutent toujours par une majuscule.

Exemple :
Marisa se va de vacaciones en Navidad a Australia.

Les noms composés

Les noms composés (sustantivos compuestos) sont formés avec deux mots ou plus, le sens change lorsqu’ils sont utilisés ensemble : sacapuntas, parabrisas, portaminas, abrelatas, anteojos, cascanueces, ciempiés, cortafuegos, parasol, pisapapeles, posavasos. Malgré la présence du “s” il s’agit d’un nom singulier.

Exemple :

Un cortafuegos es un camino ancho sin vegetación que impide la propagación de un incendio.

Les noms en espagnol

Les adjectifs

Les adjectifs donnent des indications sur une chose ou sur quelqu’un. Pour cette raison, ils accompagnent toujours un nom. Ils s’accordent en genre et en nombre avec le nom.

Les 3 types d’adjectifs en espagnol

Les adjectifs qualificatifs

Les adjectifs qualificatifs (adjetivos calificativos) permettent de connaître les propriétés d’un nom. Cela peut être des caractéristiques physiques (couleur, taille), des qualités abstraites, ou des états mentaux (personnalité, humeur).

Exemple :

ojos verdes y grandes

persona feliz

Les adjectifs relationnels

Les adjectifs relationnels (adjetivos relacionales) permettent de classer le nom dans une catégorie particulière.

Exemple :

una cuchara sopera → adjectif relationnel

un type de cuillère

una cuchara brillanteadjectif qualificatif

une caractéristique de la cuillère

Les adjectifs adverbiaux

Les adjectifs adverbiaux (adjetivos adverbiales) ne donnent pas d’information propre au nom mais apportent une indication temporelle (actual, bienal, presente, futuro, frecuente) ou modale (probable, seguro, presunto, supuesto).

Exemple :

La actual ministra de hacienda.

Ils sont toujours placés avant le nom.

La place des adjectifs dans la phrase

Les adjectifs vont toujours accompagner un nom pour le compléter, ils se placent souvent avant ou après celui-ci. Certains adjectifs peuvent être placés après le verbe, par son intermédiaire ils sont reliés au sujet.

Exemple :

Los ojos verdes son poco comunes en España.

Los ojos de tu hermana son verdes.

Lorsque l’adjectif se trouve après le verbe, il peut être pris pour un adverbe. Les adjectifs ne complètent que des noms et les adverbes ne complètent que des verbes, des adjectifs ou d’autres adverbes. Lorsqu’on peut changer le genre et le nombre d’un nom dans une phrase et que le mot en question s’accorde, il s’agit d’un adjectif.

Exemple :

Olga se ríe feliz junto a su hija. → adjectif

Madre e hija se ríen felices. → adjectif

Mais: Madre e hija se ríen alto. → adverbe

 

Les adverbes

Les adverbes (los adverbios) sont des mots invariables qui modifient le sens d’un verbe, d’un adjectif ou d’un autre adverbe. Ils donnent des informations sur le lieu, le temps, la raison ou la manière dont se déroule une action.

Exemple :

El gato duerme plácidamente en el sillón. (verbe + adverbe)

El gato está muy tranquilo. (adverbe + adjectif)

El gato ronronea bastante fuerte. (adverbe + adverbe)

Exemple

El gato de Lucía duerme plácidamente en el sillón.

Normalmente, duerme en el sofá junto a la ventana.

Ronronea muy fuerte mientras está dormido cuando sueña con un buen tazón de leche.

La place de l’adverbe en espagnol

La plupart du temps ils sont placés après le verbe ou avant l’adjectif/adverbe auquel ils se rapportent, il est aussi possible de les trouver en tête de phrase.

Exemple :

El gato de Lucía duerme plácidamente en el sillón.

Normalmente, el gato duerme en el sofá junto a la ventana.

Les degrés de comparaison de l’adverbe

Il est possible d’employer les adverbes au comparatif et au superlatif. Ce qu’on nomme les degrés de comparaison permettent de déterminer l’intensité avec laquelle se déroule l’action verbale.

Exemple :

El gato de Marta ronronea más fuerte que el gato de Lucía.

Quelle est la différence entre un adverbe et un adjectif ?

En espagnol, il n’est pas toujours simple de savoir si un mot placé après un verbe est un adverbe ou un adjectif. Certains peuvent avoir une forme identique.

Exemple :

El gato come rápido. (adverbe)

El gato es rápido. (adjectif)

Afin de ne plus confondre les adverbes et les adjectifs voici quelques explications :

Les adverbes complètent un verbe, un adjectif ou un autre adverbe. Les adjectifs ne peuvent compléter qu’un nom.
Exemple :
El gato come rápido.

L’adverbe rápido complète le verbe comer.

El gato come muy rápido

L’adverbe muy complète l’adverbe rápido.
El gato es rápido.

L’adjectif rápido complète le nom gato.

El gato es muy rápido.
L’adverbe muy complète l’adjectif rápido.

Les adverbes sont invariables, tandis que les adjectifs varient en genre et en nombre.
Exemple :
El gato come rápido. / La gata come rápido. / Los gatos comen rápido. → adverbes.
El gato es rápido. / La gata es rápida. / Los gatos son rápidos. → adjectifs

  • On peut également les confondre car certains adverbes sont formés à partir d’adjectifs. Il s’agit des adverbios derivados (adverbes dérivés) et les adverbios adjetivales (adverbes courts).

Les adverbes dérivés

En espagnol ils sont faciles à reconnaître car ils finissent en –mente et sont formés à partir d’un adjectif au féminin.

Exemple :

tranquilo → tranquila → tranquilamente

El viajero camina tranquilamente.

Les adverbes courts

Ils ont la forme d’un adjectif qualificatif au masculin singulier et remplacent souvent des adverbes qui se terminent en -mente.

Exemple :

rápido, limpio

Las niñas corren rápido. (Las niñas corren rápidamente).

Voici des exemples de verbes qui sont souvent employés avec des adverbes courts :

arrojar, colocar, poner, volar alto, bajo, cantar, conversar, decir, hablar, llamar, pronunciar alto, bajo, fuerte, recio, claro, comprar, vender barato, caro, pasar(lo), sentirse bárbaro, oír, ver claro, caminar, continuar, ir, salir, seguir, venir derecho, venir recto, venir rápido, venir despacio, pensar trabajar duro, mirar fijo

  • Después de trabajar iré derecho a casa.
  • Sobre ese tema, ella piensa distinto.
  • Los empleados trabajan muy duro.
  • Es difícil mirar fijo a los ojos de alguien.

 

Les pronoms

Les pronoms interrogatifs

  • Que / Qu’est-ce que / Quoi ? → ¿Qué…?
  • Qui ? → ¿Quién…?
  • Quand ? → ¿Cuándo…?
  • Où ? → ¿Dónde…?
  • Pourquoi ? → ¿Por qué…?
  • Lequel / Laquelle ? → ¿Cuál?
  • Comment ? → ¿Cómo…?

Les mots interrogatifs en espagnol portent l’accent et sont précédés d’un point d’interrogation inversé.

 

Le comparatif et le superlatif

Le comparatif et le superlatif sont employés pour établir une comparaison. En espagnol on parle de degrés de comparaison : les comparatifs d’infériorité, d’égalité et de supériorité, ainsi que le superlatif.

Exemple

María es tan rápida como Carolina. Clara es más rápida que María. Clara es la más rápida. Clara es la corredora más rápida. Clara es rapidísima.

La forme comparative

Il existe trois formes de comparaison : la comparaison de supériorité avec más … que (plus … que), d’égalité avec tan … como ou igual de … que (aussi … que), et d’infériorité avec menos … que (moins … que).

Exemples :

Clara es más rápida que María.

María es tan rápida como Carolina.

María es igual de rápida que Carolina.

María es menos rápida que Clara.

La forme superlative relative

Le plus haut degré de comparaison, le superlatif se forme avec el/la/los/las más … ou el/la/los/las menos

Exemples :

Clara es la más rápida.

Clara es la corredora más rápida.

Carolina es la corredora más lenta.

La forme superlative absolue

Le superlatif absolu ne compare pas directement à d’autres noms. Il est formé en ajoutant la terminaison ísimo/a/os/as au radical de l’adjectif.

Exemples :

Clara es rapidísima.

rápida → rapidísima

Fue un examen facilísimo.

fácil → facilísimo

Formes irrégulières

Avec certains adjectifs, on emploiera “a” au lieu de “que” pour la comparaison.

Exemples :
inferior a
superior a
anterior a
posterior a

Il existe certaines exceptions orthographiques pour la forme superlative absolue :

positifsuperlatif absolu
largolarguísimo
ricoriquísimo
fuertefortísimo
amableamabilísimo
antiguoantiquísimo
pobrepaupérrimo
jovenjovencísimo

On peut trouver des formes comparatives irrégulières :

positifcomparatifsuperlatif
buenomejorel mejor
malopeorel peor
pocomenos-
muchomás-
grandemayorel mayor
pequeñomenorel menor

Quelques adjectifs portent déjà la notion d’absolu et ne peuvent pas adopter la forme d’un comparatif : eterno, infinito, omnipotente, ilimitado, inmortal, único, muerto, difunto.

 

La construction de la phrase en espagnol.

La phrase personnelle

La phrase personnelle (oración personal) possède toujours un sujet. Le sujet est la personne, l’animal ou la chose qui exécute l’action verbale ce qui explique pourquoi le verbe doit s’accorder avec le sujet de la phrase.

Ejemplo:

Hoy Marta come tortilla de patatas.

La phrase impersonnelle

La phrase impersonnelle (oración impersonal) ne possède pas de sujet. On conjugue toujours le verbe à la troisième personne du singulier.

Exemple :

Para comer hay tortilla de patatas.

Si le verbe doit changer de forme pour s’accorder avec le sujet, il s’agit d’une phrase personnelle.

Exemple :

Para comer hay tortilla de patatas.

Para comer hay tortillas de patatas y calamares. → phrase impersonnelle

En este restaurante se come comida tradicional.

En este restaurante se comen platos tradicionales. → phrase personnelle

La phrase énonciative ou déclarative (oración enunciativa o declarativa)

Les phrases énonciatives permettent d’affirmer ou de nier quelque chose. Elles commencent par une majuscule et se terminent par un point (.).
Exemple :
Tengo hambre. (phrase affirmative)
No tengo hambre. (phrase négative)

La phrase interrogative (oración interrogativa) :

La phrase interrogative directe commence et se termine par un point d’interrogation (¿ ?) ; La phrase interrogative indirecte, la phrase est identique à une phrase énonciative.
Exemple :
¿Qué hay para comer? (interrogation directe)

Me pregunto qué hay para comer. (interrogation indirecte)

La phrase exclamative (oración exclamativa) :

La phrase exclamative permet d’affirmer ou de nier quelque chose, elle commence et se termine par un point d’exclamation (¡ !).
Exemple :
¡Qué hambre tengo!

La phrase impérative (oración imperativa)

La phrase impérative exprime un ordre, une prière ou permet de formuler une proposition et le verbe est conjugué à l’impératif.
Exemple :

Lávate los dientes después de comer.
Vamos a la playa esta tarde.

Les phrases simples et complexes

Les phrases simples (oraciones simples) possèdent seulement un verbe conjugué.

Exemple :

Todas las noches ceno un vaso de leche o un yogur.

Les phrases complexes (oraciones compuestas) possèdent au minimum deux verbes conjugués et sont constituées de plusieurs propositions.

Il existe plusieurs types de phrases complexes :

  • Les propositions juxtaposées (oraciones yuxtapuestas) sont indépendantes et reliées par une virgule ou un point-virgule. Exemple :
    Todas las noches ceno un vaso de leche o un yogur: no me gusta ir a dormir con la barriga llena.
  • Les propositions coordonnées (oraciones coordinadas) sont indépendantes et reliées par une conjonction de coordination. Exemple :
    Todas las noches ceno un vaso de leche o un yogur y me voy a dormir temprano.

La proposition subordonnée

Les propositions subordonnées (oraciones subordinadas) sont dépendantes d’une proposition principale et reliées par une conjonction de subordination, un pronom relatif ou un adverbe relatif.

  • La proposition relative (oración de relativo) fournit des informations supplémentaires pour un nom contenu dans la phrase principale, elle commence par un pronom relatif ou un adverbe relatif.
    Exemple :
    Me gustó mucho la paella que comimos el otro día en aquel restaurante.
  • La proposition conditionnelle (oración condicional) exprime la condition à remplir pour que la phrase principale ait lieu, elle débute par la conjonction si. Exemple :
    Cuenta conmigo si vuelves a ir a ese restaurante.
  • Les propositions abrégées avec un infinitif, un participe ou un gérondif (oraciones de infinitivo, participio o gerundio) expriment sous une forme plus courte le même contenu qu’une phrase construite avec un verbe à la forme personnelle.
    Exemple :
    Habiendo probado muchos restaurantes, creo que ese es el mejor.

 

Le Global General de Global Exam

Avec Global Exam vous pouvez bénéficier du programme Global General. Grâce à ce service vous découvrirez les 5 mots de vocabulaire et la notion de grammaire au début de chaque activité.

Vous vous échaufferez et activerez votre mémoire avec nos flashcards.

Au travers d’une mise en situation réelle, audio ou écrite vous serez immergé dans l’usage de l’espagnol de tous les jours.

Vous mettrez vos nouvelles connaissances en pratique avec :

  • 2 questions de compréhension orale
  • 4 questions de vocabulaire
  • 4 questions de grammaire

Vous aurez accès à votre résultat ainsi qu’à la correction détaillée traduite
dans votre langue
pour chacune des questions.

Vous rejouerez les situations de votre choix pour que vos faiblesses d’hier deviennent vos forces de demain. Avec la section “le saviez-vous” vous irez encore plus loin dans votre apprentissage !

Testez votre niveau gratuitement