BRIGHT Espanol – Fiche 3 niveau B1/B2 – plus que parfait/imperatif/surbordonnees substantives

Le plus que parfait:

On l’utilise pour parler d’un passé antérieur. On a besoin du verbe « haber » (avoir) qui est l’auxiliaire et du participe passé comme dans tous le temps composés.

L’auxiliaire haber doit être à l’imparfait.

Yo había                                 +                     Leído

Tú habías

Ella, él, Usted, ella había    +                     Hablado

Nosotros habíamos

Vosotros habíais                  +                     Vivido.

Ellas; ellos, ustedes habían

Le verbe principal se forme comme s’indique ci-dessus. Pour les verbes qui terminent en “AR” la terminaison sera “ado”.

Les verbes qui terminent par “er” ou “ir” leur participe passé termineront par “ido”, à l’exception des verbes irréguliers.

Le plus que parfait exprime une action terminée antérieur à une action du passé.

Exemple: Ella estaba muy cansada, porque había trabajado demasiado.

Elle état très fatiguée car elle avait beaucoup travaillé.

Commencer gratuitement

L’impératif:

Ce mode ne possède pas de formes pour toutes les personnes. Les personnes les plus utilisées sont: Tú, Usted, Vosotros, Ustedes.

Le mode impératif possède des formes spécifiques pour la seconde personne du singulier et du pluriel. (tú, vosotros-as, ustedes), alors que les autres personnes utilisent la même conjugaison que le mode subjonctif présent.

Les pronoms se situent après le verbe et ils s’y rattachent.

On utilise le mode impératif pour exprimer :

– Faire une pétition.

– Donner un conseil.

– Donner un ordre.

Exemples:

¡Cómete todas las verduras!   ¡Cierra la puerta! ¡Chicos sentaos!

Mange tous les légumes! Ferme la porte! Asseyez-vous!

Les subordonnées substantives:

C’est une phrase qui dépend d’une phrase principale. (Celle qui donne du sens à la phrase).

Las phrases  subordonnée substantives réalisent les fonctions d’un substantif ou nom. Celui-ci peut se présenter comme un sujet, un COD, un COI ou bien un pronom. La subordonnée est introduite par: que, el que,  el hecho de que, de.

Et aussi par des pronoms interrogatifs tels que: como qué, cuál, quién, o par les adverbes interrogatifs cuanto, como, donde etc.

Exemples:

Nosotros pensamos que es nuestro equipo quién ganará el partido.

Proposition principale     Subordonnée du verbe « penser ».

Nous pensons que  c’est notre équipe qui gagnera le match.
Proposition principale     Subordonnée du verbe « penser ».

Commencer gratuitement