Comment j’ai obtenu 955 au TOEIC !

Je m’appelle Florent, j’ai 21 ans et j’ai passé récemment l’examen du TOEIC. Je vais vous partager cette expérience.

Le TOEIC, un atout sur le CV

J’étais cette année en 2e année de DUT en Gestion des Entreprises et des Administrations, et mon professeur d’anglais a proposé à l’ensemble de ma classe (plus particulièrement à ceux ayant déjà un bon niveau d’anglais) de passer cet examen si nous le souhaitions. Ayant moi-même un bon niveau d’anglais, j’ai pensé que le fait de passer le TOEIC me permettrait de valoriser cette compétence par un diplôme concret ayant une valeur aux yeux des entreprises ainsi que des écoles plutôt que par le traditionnel « niveau courant » indiqué sur le CV. Je me suis donc inscrit (même si ce n’était pas obligatoire), mais il fallait aussi que je m’entraine afin de ne pas perdre mon argent, ou alors avoir à le repasser.

S’entrainer en ligne au TOEIC avec GlobalExam

Après m’être inscrit pour passer l’examen en début d’année scolaire, j’ai eu un certain nombre d’entrainements au TOEIC lors de cours d’anglais en petits groupes, en passant des examens blancs sur papier. Cependant, je n’étais pas forcément toujours concentré, et le temps d’avoir les corrections (en général au cours d’après) j’avais oublié ce que j’avais fait, cela ne me servait donc plus trop à grand-chose. De plus, comme je ne suis pas très organisé, je perdais souvent les corrections et les fiches que j’avais sur papier.

Bien que je m’en sortais plutôt bien, j’ai essayé de chercher d’autres moyens d’entrainement afin d’optimiser mon score lors de l’examen. C’est là que j’ai découvert le site de GlobalExam. Je me suis inscrit peu de temps avant le passage de l’examen afin de m’entrainer. J’ai trouvé que les entrainements proposés sur le site étaient de bonne qualité et m’ont permis de m’améliorer, surtout par rapport aux spécificités de l’examen. Le mode « entrainement » me permettait de m’entrainer sur un exercice en particulier, et le mode « examen » me permettait de m’entrainer en conditions réelles, c’est à dire comme si je passais vraiment le test. J’ai pu non seulement m’entrainer sur les différentes parties autant de fois que je le voulais, sur les parties que je voulais, mais j’avais également les corrections directement et je voyais mon résultat. Le suivi de progression est un outil très pratique puisqu’on peut voir clairement le niveau de départ et le niveau à la fin de notre entrainement.

Ce que j’ai trouvé très intéressant aussi c’est le fait que tout soit numérique, je pouvais m’entrainer de n’importe où, et surtout avoir accès à d’anciennes corrections à n’importe quel moment. Je pouvais même réviser des fiches de vocabulaire dans le métro !

La partie que j’ai trouvé la plus difficile lors de mon entrainement TOEIC est lors de la partie « Listening », lorsqu’il faut écouter une personne parler tout en répondant à des questions. Mon conseil pour bien réussir cette partie est d’essayer de déjà lire les questions et les réponses avant que la personne ne parle afin de savoir à l’avance ce qu’il faut saisir comme informations.

Apprenez aussi à rester concentrer, cela vient avec l’entrainement mais c’est très important, sinon vous n’y arriverez pas facilement !

Mon score au TOEIC : 955 !

Le 7 mars 2014, j’ai passé l’examen dans mon établissement en compagnie d’autres élèves de ma promotion.

J’ai finalement eu les résultats et je n’ai pas été déçu. Je suis parvenu à un score de 955 sur 990 (dont 495 pour la partie « Listening » et 460 pour la partie « Reading »), meilleur résultat parmi les élèves ayant passé le TOEIC ce jour-là dans mon établissement ! Beaucoup de mes camarades n’ont même pas obtenu 785, et ils ont même abandonné l’idée de le repasser. Ce n’était pas obligatoire pour notre école certes, mais ça aide beaucoup dans un CV.

D’ailleurs, j’ai pu grâce à mon TOEIC obtenir un très bon stage dans une multinationale, qui m’a même fait passé une partie de mon entretien en anglais. Je ne m’y attendais pas du tout, mais j’ai réussi à m’exprimer très facilement, et surtout comprendre ce que les recruteurs demandaient. Ils m’ont confirmé que l‘anglais était primordial au jour d’aujourd’hui, que nous allons être amené à communiquer et même à travailler en anglais, même en travaillant en France. Je recommande donc à toute personne de passer le TOEIC, que vous soyez étudiant, salarié ou en recherche d’emploi, non seulement parce que cela apporte un véritable atout à votre CV, mais aussi parce que l’entrainement vous aidera à progresser ! Si vous vous donnez un objectif, vous aurez plus envie de réussir qu’en cours à l’école.

Je dois dire que le fait de m’être entrainé au TOEIC en ligne avec GlobalExam m’a probablement permis de gagner beaucoup de points par rapport à ce que j’aurais obtenu sans cet entrainement. C’est pourquoi je recommande à tous ceux ayant un examen de ce type à passer d’aller s’entrainer sur GlobalExam ! En plus les premiers exercices du test TOEIC sont gratuits, tout comme de nombreuses fiches explicatives de grammaire et vocabulaire, ce qui vous permettra de voir à quoi le site ressemble avant de payer un abonnement. Mais sachez que c’est un très bon investissement !

 

Florent