La synthèse de documents est un exercice que vous aurez notamment à effectuer lors du passage d’un test de français officiel, tel que le DALF par exemple. C’est un exercice qui peut paraître difficile au premier abord, demandant des connaissances en français déjà plutôt avancées. Mais ne vous inquiétez pas : si vous devez passer le DALF et appréhendez le passage de cette épreuve, vous êtes au bon endroit ! En effet, dans cet article, nous allons vous donner tous nos conseils pour faire une bonne synthèse de documents. Nous allons voir en détails :

  • Comment bien commencer sa synthèse de documents
  • Comment faire une bonne synthèse de plusieurs documents
  • Quelle est la méthodologie à mettre en place pour la synthèse de documents
  • Nos conseils pour bien réussir cet exercice
  • L’entraînement à l’examen avec notre plateforme en ligne, GlobalExam

Alors, prêt.e à en savoir plus ? C’est parti !

Testez votre niveau gratuitement

Par où commencer sa synthèse de documents ?

Traiter un sujet à partir de plusieurs documents est un exercice stimulant faisant appel à la rigueur et à la créativité. Commencez par identifier clairement la problématique en lisant attentivement les documents. Observez les points communs, trouvez le fil conducteur qui sera la base de vos analyses et qui vous permettra de bâtir petit à petit une belle synthèse qui sera intéressante à lire et riche d’enseignements. A l’issue de votre développement, votre conclusion doit répondre à la problématique et devrait soumettre une nouvelle question, en s’ouvrant sur l’avenir (par exemple).

Comment parvenir à une bonne synthèse de plusieurs documents ?

Tout d’abord, vous devez observer attentivement le sujet à traiter et sa problématique.

Ensuite, je vous conseille de bien lire chaque document et d’en dégager les idées principales.

Les questions à se poser

1. Y a-t-il des liens entre chaque document ? De quel type ?

2. Quelles idées importantes pouvez-vous dégager en mettant en lien les différents documents étudiés ?

3. Quels exemples ou anecdotes mentionnés dans les documents vous permettent d’apporter des éléments de réponse à la problématique ?

Conseils pratiques

Habituellement, vous devriez effectuer une synthèse comportant environ 200 ou 220 mots.

Vous pouvez si vous le souhaitez donner un titre à votre synthèse.

  • Evitez de faire des commentaires personnels
  • Servez-vous des mots clefs des documents (mais ne recopiez jamais des phrases entières ou même partiellement)
  • Formulez les idées principales avec vos propres mots

Méthodologie

1. Faire une première lecture efficace des documents

  • Le contexte, le type de document (article de journal ou autre)
  • Repérer le thème commun, le fil conducteur afin de pouvoir dégager la problématique
  • Il est aussi important de bien repérer les mots clefs à l’intérieur des différents documents, qui vous aideront lors de l’écriture de votre synthèse. N’hésitez pas à prendre des notes afin de ne pas seulement lire les textes de façon passive !
  • Ne stressez pas si vous ne comprenez ou ne connaissez pas un mot en particulier lors de votre lecture : l’essentiel est de comprendre l’ensemble des textes et non pas les moindres détails à propos de ceux-ci. De plus, vous arriverez certainement à comprendre ce que veut dire ce mot en continuant votre lecture grâce au contexte autour de celui-ci.
  • Votre lecture des textes doit être efficace, mais cela ne veut pas dire que vous devez passer trop de temps dessus non plus. N’oubliez pas que votre épreuve est chronométrée : pensez à bien gérer votre temps afin d’avoir assez de temps pour écrire votre synthèse et la relire. Il est généralement conseillé de ne pas passer plus de 45 minutes sur la lecture des textes.

2. Analyser les idées

Après avoir repéré les différents thèmes et la problématique des documents lors de votre lecture des textes, il est temps de passer à l’analyse des idées présentées à l’intérieur de ceux-ci. Vous trouverez les différentes idées grâce aux mots clefs que vous aurez repérés lors de votre lecture. Il est utile de classer les idées selon leur pertinence, en se posant ce type de questions :

Cette idée est-elle présente dans chacun des documents, ou seulement l’un d’entre eux ?

Est-elle présentée en détails dans les textes ou non ?

La réponse à ces questions vous permettra de savoir si vous avez devant vous une idée principale (que vous devrez donc utiliser dans votre synthèse) ou au contraire, une idée seulement secondaire.

Vous pourrez ensuite classer les idées les plus pertinentes dans l’ordre dans lequel vous allez les présenter dans votre synthèse, selon une suite logique. Cela vous aidera ensuite pour bien structurer votre plan et savoir dans quelle partie présenter quelle(s) idée(s).

3. Construire un plan de façon structurée vous permettant de traiter la problématique en choisissant le type de plan

Rédiger l’introduction

Construire le corps du plan

  • thèse antithèse
  • les Aspects économiques, écologiques, socioculturels
  • La situation telle qu’elle est décrite, les causes, les conséquences

 

Rédaction de votre synthèse

  • Introduction
  • Développement structuré selon votre plan

Conclusion (réponse à la problématique à partir de ce que vous avez étudié dans votre développement, puis question ouvrant sur l’avenir)

NB : Pour la qualité du style de votre écriture tout au long du développement, pensez à utiliser les connecteurs logiques : de plus, en outre, néanmoins, cependant, certes, en revanche… etc.

Le Moment de la Rédaction/Synthèse des documents proposés

Vous voilà donc prêt(e) à effectuer une synthèse de tout ce que vous avez lu dans les documents.

Nos conseils pour réussir la synthèse

Je vous conseille de toujours faire une introduction en “sablier”, c’est-à-dire d’amener le sujet en partant du général pour aller vers le particulier.

Puis vous formulerez la problématique en montrant son intérêt.

Ensuite, vous devez annoncer le plan qui va conduire votre développement.

Dans celui-ci, essayez toujours d’être démonstratif en justifiant ce que vous évoquez à l’aide d’arguments et d’exemples issus des documents (qui sont la base de votre étude !). Dans tous les cas, pensez à bien rester objectif lors de l’écriture de votre synthèse : pour cet exercice, il ne vous est pas demandé de donner votre avis.

Soyez analytique et précis : rappelez-vous que la prise en compte de l’ensemble de vos analyses vous permettra de construire une bonne synthèse capable de répondre à la problématique.

Pour vous aider à aller dans ce sens, faites des déductions logiques à partir de vos analyses en vous posant les bonnes questions :

Qu’est-ce que cela signifie en profondeur ? Qu’est-ce que cela nous apprend, nous enseigne ?

Y-a-t-il un message à interpréter, à déduire à partir de ces éléments ? Lequel ?

En quoi cette information nous aide-t-elle à répondre à la problématique ?

Faites bien attention au temps que vous passerez sur cette épreuve : n’oubliez pas que la synthèse de documents n’est qu’un seul des deux exercices demandés à réaliser lors de l’épreuve de production écrite. Vous aurez 2h30 pour réaliser les deux exercices et vous devrez gérer votre temps vous-même. Nous vous conseillons toutefois de passer 1h30 sur la synthèse de documents et 1h sur l’autre exercice (l’essai de 250 mots).

Sur ces 1h30, gardez au moins quelques minutes à la fin pour relire votre synthèse afin d’être sûr que vous n’avez fait aucune faute d’orthographe. De plus, assurez-vous que vous avez le bon nombre de mots et non pas plus ou moins que le nombre demandé : dans les deux cas, que votre texte soit trop court ou trop long, vous serez pénalisé.

Préparer l’examen avec GlobalExam

Vous savez à présent tout sur l’épreuve de la synthèse de documents du DALF ? Il est temps de mettre en pratique ce que vous avez appris ! En effet, c’est en vous entraînant que vous pourrez progresser et espérer obtenir un bon score le jour de l’examen. Grâce à notre plateforme GlobalExam, vous pourrez vous entraîner comme bon vous semble : où et quand vous le souhaitez selon votre emploi du temps.

Nous vous proposons non seulement des exercices corrigés pour l’épreuve de production écrite du DALF, incluant donc la synthèse de documents, mais aussi pour chaque épreuve de l’examen. Ainsi, vous pourrez vous familiariser avec la structure de chaque exercice et être fin prêt à passer votre test haut la main le jour J ! Nous vous proposons aussi plusieurs tests blancs chronométrés qui vous mettront dans les conditions réelles de l’examen.

Et ce n’est pas tout : avec GlobalExam, vous pouvez réviser votre grammaire et votre vocabulaire français grâce à nos nombreuses fiches de révision. Nos parcours personnalisés sont là pour vous aider à vous fixer différents objectifs et les réaliser. Enfin, avec notre mode Statistiques et Corrections, vous pourrez tout savoir sur vos points faibles ou, au contraire, vos points à améliorer avant le passage de l’examen.

Et si vous souhaitez aller encore plus loin dans votre entraînement, n’hésitez pas à souscrire à notre version Premium, qui vous offrira encore davantage d’outils indispensables à votre réussite. Vous pouvez souscrire à notre version Premium de façon hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle ou encore annuelle selon vos objectifs.

N’attendez donc plus : en vous inscrivant à GlobalExam, vous avez droit à un test de niveau gratuit qui vous permettra de connaître votre niveau de français !

Ainsi vous pourrez savoir à quel DELF vous préparer :

Testez votre niveau gratuitement