Un Global Player nous raconte : son succès au TOEFL

Bonjour à tous ! Je m’appelle Arthur, j’ai 23 ans, dont 9 ans à apprendre l’anglais à l’école… Et je vais vous raconter le jour où j’ai passé le TOEFL et comment je m’y suis préparé.

Témoignage TOEFL

Testez votre niveau gratuitement

Pourquoi je me suis inscrit au TOEFL ?

Pour commencer, mon « background » : de mère américaine et père français, j’ai toujours baigné dans les deux langues, sans trop prêter d’attention au cours d’anglais. Dans le cadre de mon Master en Management international, j’ai été vivement encouragé à partir en échange. C’est donc tout naturellement que j’ai choisi de découvrir d’avantage le pays dont ma mère est originaire : les Etats-Unis, où je n’avais jamais passé plus de deux semaines consécutives.

J’ai appris que les universités que je visais réclamaient généralement un score TOEFL total de 90 minimum et 20 minimum par section, soit un niveau B2, également valorisable lors des recherches d’emploi ou stage. N’ayant pas de pièce d’identité américaine ou de diplôme anglophone, j’ai donc pris la décision de m’inscrire au TOEFL pour certifier mon niveau d’anglais avancé.

Comment je me suis inscrit au TOEFL ?

Une fois ma décision prise, je me suis vite connecté sur la page dédiée du site officiel d’ETS, l’organisme certificateur, où j’ai pu choisir mon centre d’examen. Attention : cette page est disponible en anglais mais pas en français !

J’ai été bien content d’apprendre que mon université était centre d’examen TOEFL. Les établissements centres d’examens indiquent généralement leur « numéro de code établissement » ou la région à sélectionner lors de votre recherche de centre d’examen à l’inscription en ligne. N’hésitez pas à leur demander pour vous aider !

Malheureusement pour moi, les deux sessions avant les vacances étaient toutes complètes à l’approche des dossiers pour la mobilité internationale. J’ai donc dû passer le TOEFL en plein milieu de mes vacances, alors que certains camarades sont carrément allés dans les villes alentours !

Un conseil donc : inscrivez-vous dès que possible pour obtenir la date et le lieu qui vous conviennent !

Comment je me suis entraîné au TOEFL ?

Dès mon inscription, mes parents m’ont « offert » un livre de préparation au TOEFL. J’avais trois mois pour réviser et je me suis vite rendu compte que ce livre ne me permettrait pas de rester motivé durant toute cette période. D’autant qu’il n’était pas pratique à transporter du tout ! J’ai donc cherché une solution alternative, dématérialisée.

C’est alors que je suis tombé sur GlobalExam, « première plateforme d’entrainement au TOEFL, au TOEIC et au HSK », un titre prometteur. Après avoir testé pendant 10 jours et téléchargé le Ebook TOEFL, j’étais convaincu et j’ai souscris à l’abonnement 90 jours directement ! Je m’étais bien plus entraîné sur le site en une semaine qu’avec le livre en deux ! Lorsque je n’avais pas trop le temps, je passais quand même sur le site pour faire ne serait-ce qu’un exercice et, grâce aux examens blancs, j’ai pu observer mes progressions, ce qui m’a gardé motivé jusqu’au jour J ! La communauté de GlobalExam m’a aussi aidée à rester motivé durant toute ma préparation.

Le jour où j’ai passé le TOEFL !

Après quelques jours de vacances et dernières révisions intensives, le jour J est arrivé. Je me suis rendu à l’université une demi-heure en avance, avec ma pièce d’identité et ma convocation, imprimée à partir de mon compte TOEFL en ligne. Les crayons de papier et le papier de brouillon sont fournis.

La plupart des candidats étaient stressés comme moi, mais après avoir obtenu 97 à l’examen blanc en ligne, je savais que j’étais prêt. Nous étions principalement des étudiants mais aussi 1 ou 2 professionnels. Chacun se mettait en condition à sa manière : en relisant ses fiches, en se coupant du monde avec de la musique, etc.

Nous avons été appelés tour à tour pour :

  • la vérification des pièces justificatives
  • la photo de début d’examen (qui figure sur le diplôme, par mesure de sécurité)
  • l’installation au poste attribué à chacun.

Une fois tous en place, les consignes ont été énoncées : le test dure 4 heures, divisées en 4 parties entre lesquelles il est possible et recommandé par les examinateurs) de prendre une pause.

La seule chose à laquelle on peut difficilement se préparer est le fait que lors de la partie Speaking, tout le monde parle plus ou moins en même temps. Il ne faut pas se laisser déstabiliser parce que vous entendez les autres alors que vous n’en êtes pas là ou n’avez pas dit la même chose !

L’épreuve étant administrée par ordinateur, impossible d’obtenir du temps supplémentaire. Lorsque le chrono s’arrête, c’est pour de bon ! Pas de problème pour moi, je m’étais entraîné à répondre dans les temps sur GlobalExam.

Et finalement…

Je suis sorti de l’examen à la fois fatigué et soulagé car ça s’était bien passé.

10 jours plus tard, mes résultats étaient en ligne ! Ils m’ont été envoyés par courrier quelques temps plus tard. J’ai obtenu 99/120, soit deux points de plus que sur GlobalExam et surtout 9 points de plus que ce qui m’était demandé pour étudier aux Etats-Unis !

A moi les States ! Pour ceux qui souhaitent comme moi souhaitent étudier en Amérique ou même en Australie, Nouvelle-Zélande, voici mes conseils :

Le test est à la fois :

  • long : restez concentrés ! Ce test de 4h sera valable 2 ans !
  • court : le temps passe vite et il est impossible de revenir en arrière, alors soyez rapide et efficace !

Et surtout : bon courage à tous !

Testez votre niveau gratuitement