Recherche de stage à l’étranger : 4 conseils pour une candidature parfaite

La recherche d’un stage à l’étranger est toujours une période difficile pour les étudiants. Cela demande du temps, de la patience et de la détermination. Pourtant faire un stage pendant vos études ou en fin de cycle est très enrichissant à la fois au niveau professionnel mais aussi personnel.

Découvrez tous nos conseils pour avoir une candidature parfaite et décrocher le stage de vos rêves !

 

1/ Créez un CV original et personnalisé

Tout d’abord, vous devez rédiger votre CV en anglais. Cette étape est primordiale. C’est le support qui vous représentera lors de la première sélection de l’employeur.

Le premier élément important quand vous rédigez un CV est sa personnalisation. Chacune de vos candidatures doit être différente. Un recruteur voit des centaines de CV par jour et il est vrai que les CV et les profils des candidats sont souvent semblables. Il faut donc sortir du lot pour retenir l’attention ! Alors adaptez votre candidature à chaque fois que vous postulez pour une nouvelle offre de stage.

Deuxième élément tout aussi important : l’originalité ! On dit qu’un recruteur ne passe pas plus de 30 secondes sur un CV. Nous sommes désolés de vous l’apprendre mais votre CV sera donc rarement lu entièrement. Soyez créatif ! Vous devez montrer dans la forme de votre CV les compétences qui vous distinguent des autres candidats et faire ressortir votre personnalité. N’oubliez pas de mettre en avant votre score TOEIC ou TOEFL, quasiment indispensable lorsque vous recherchez un stage à l’étranger !

Vous aurez ainsi convaincu le recruteur grâce à votre CV que vous serez une valeur ajoutée à l’entreprise de part votre sérieux, votre personnalité et votre créativité.

 

2/ Rédigez une lettre de motivation de qualité

La deuxième étape, avant de commencer à postuler à des offres de stage, c’est de rédiger votre lettre de motivation en anglais.

Lorsque vous êtes étudiant vous n’avez pas encore eu de réelles expériences professionnelles significatives, hormis pour les quelques chanceux qui ont déjà effectué des stages en entreprise. Souvent vous ne savez  pas quoi écrire dans votre lettre de motivation et le syndrome de la page blanche peut faire son apparition.

Vous pouvez mettre en avant vos expériences associatives. Celles-ci sont très appréciées des recruteurs car elles sont perçues comme des micro-entreprises et les étudiants peuvent y occuper des postes à responsabilités qui sont  très formateurs.

Vous pouvez aussi inclure vos jobs étudiants et vos jobs d’étés dans la rédaction de votre lettre de motivation. Même si vous pensez que d’avoir travaillé dans un fast food pendant deux mois l’été dernier ne vous a rien apporté, aux yeux des recruteurs cela prouve que vous êtes bosseur et déterminé.

En plus des expériences professionnelles, n’hésitez pas à développer les qualités que vous avez acquis durant ces missions et ce que cela vous a apporté au niveau personnel. Les recruteurs pourront ainsi se faire une idée plus précise de votre profil !

De plus, n’hésitez pas à faire relire votre lettre de motivation par vos professeurs ou vos collègues pour être certain qu’elle ne contient pas de fautes d’orthographes qui ne feraient pas très bonne impression auprès du recruteur !

 

3/ Mettez à jour votre profil LinkedIn

LinkedIn est très utilisé par les entreprises nationales et internationales. Les recruteurs peuvent ainsi évaluer le profil des candidats. Ce réseau social professionnel est très puissant ! Les recruteurs peuvent avoir plus d’informations sur votre profil et connaître vos intérêts. Votre profil Linkedin n’est donc pas à négliger, bien au contraire !

Inspirez-vous de ta lettre de motivation pour compléter votre profil LinkedIn. Mettez en avant tes qualités les plus importantes, des projets que vous avez mené et votre objectif actuel : recherche de stage dans un pays étranger.

Reprenez  la photo professionnelle de votre CV car une photo de profil est indispensable !

Bien sûr, ajoutez vos expériences professionnelles avec de petites descriptions des missions effectuées.

Enfin, ajoutez vos compétences et qualités. Si vous savez utiliser Photoshop ou Google Analytics, par exemple, ajoutez-les ! Ce sont des compétences recherchées par les recruteurs surtout si vous souhaitez travailler dans le marketing. Cela vous permettra de vous démarquer des autres candidats et d’être plus facilement trouvé par les recruteurs sur LinkedIn.

En recherchant un stage à l’étranger, n’oubliez pas de créer votre profil en français mais aussi en anglais !

 

4/ Relancez les entreprises si vous n’avez pas de réponses

Beaucoup de candidats oublient cette étape, qui fait pourtant partie des plus importantes. Après avoir postulé à une offre de stage à l’étranger, il est important de suivre votre candidature. Autrement dit, il est important de relancer l’entreprise pour laquelle vous avez postulé si vous n’avez pas de réponse dans les 7 à 10 jours.

Si vous avez envoyé beaucoup de candidatures, les relancer toutes prendrait trop de temps. Alors sélectionnez celles pour lesquelles vous aimeriez le plus travailler. Cela montre votre détermination et votre envie de travailler pour cette entreprise. Croyez-nous, vous ferez très bonne impression en appliquant ce conseil.

Vous avez donc toutes les clés en main pour réussir au mieux votre recherche de stage à l’étranger et décrocher le stage dont vous rêvez tant !