Le HSK, nouveau passeport pour l’Asie

Le HSK est la référence en terme d’évaluation des compétences en mandarin. C’est un atout majeur pour ceux qui veulent étudier en Chine. La mobilité des étudiants à l’international ne cesse d’augmenter, rien qu’en 2015, il y en avait 4,3 millions.

Si vous souhaitez vous entrainer en ligne, vous pouvez grâce à notre test HSK gratuit disponible pour tous les niveaux de l’examen.

Commencer gratuitement

La Chine au cœur des échanges universitaires

Le HSK pour étudier en Chine

Ci-dessus : le palais impérial Chinois

Les universités chinoises sont de plus en plus nombreuses à créer des partenariats bilatéraux avec des universités du monde entier. Cette tendance débouche sur deux phénomènes simultanés. D’une part, le nombre d’étudiants de l’empire du Milieu qui partent à l’étranger est en pleine augmentation. Par exemple, en 2016, les étudiants chinois aux États Unis et Canada représentent 30% du total des étudiants étranger dans ces deux pays. D’autre part, le nombre d’étudiants étrangers que les universités chinoises accueillent ne cesse d’augmenter.

En effet, de plus en plus de personnes se lancent dans l’apprentissage du chinois mandarin. Cette tendance s’observe également en France. Environ 40 000 Français apprennent aujourd’hui le mandarin, c’est-à-dire la langue chinoise. De plus en plus de jeunes français veulent ainsi intégrer des universités chinoises.

Cette tendance durable pousse les institus à adapter leur offre pédagogique pour répondre à cette demande croissance d’apprenants. Un autre article nous parle du rôle que jouent les instituts confucius dans cette évolution. Et quelles sont les actions mises en places par GlobalExam pour aider à cette adaptation ?

Le test de mandarin HSK, reconnu comme officiel

Le nouvel attrait pour la Chine et l’apprentissage du chinois explique l’émergence du test du HSK. Il s’agit du Hanyu Shuiping Kaoshi : le test officiel de chinois mandarin. Le HSK est encore peu connu du grand public, mais pourtant il est déjà reconnu comme un standard international pour évaluer le niveau de mandarin. C’est le HANBAN  (le Bureau International de Promotion de la Langue Chinoise) qui a créé le HSK en 1984. Il s’est ensuite développé très rapidement, poussé par l’émergence de la Chine.

le hsk est le test officiel du mandarin

Selon Joël BELLASSEN, Inspecteur Général du Chinois au Ministère de l’Education Nationale,  la courbe de progression du HSK durant ses dix premières années est comparable à celle du TOEFL. Les tests de langue deviennent incontournables et deux millions de candidats ont déjà passé le HSK. On estime à environ un million le nombre de candidats qui se sont essayés au HSK en 2014 dans le monde.

Le HSK, passeport pour la Chine

De plus en plus d’universités chinoises ouvrent leurs portes aux étudiants étrangers. Vous pouvez en retrouver la liste sur le site de Chine Nouvelle. Face au grand nombre d’étudiants d’internationaux qui souhaitent effectuer un échange en Chine, on note une tendance des écoles chinoises vers un renforcement de la sélectivité. Dès lors, la réussite au HSK (validation d’un niveau élevé) est déterminante pour l’insertion des étudiants dans les Universités. Le HSK est un vrai atout pour se démarquer des autres étudiants, car avoir un bon dossier c’est bien mais un bon niveau de HSK c’est plus convaincant !

De même, les recruteurs sont de plus en plus nombreux à utiliser le HSK. Ainsi, ce test devient incontournable pour les cadres qui envisagent une expatriation en Chine, ou une évolution de carrière vers un poste à dimension internationale en lien avec l’Asie.

Si vous parlez chinois ou que vous avez déjà passé du temps à l’étudier, entraînez-vous dans les conditions réelles, inscrivez-vous à l’examen et réussissez le HSK ! Obtenir le certificat HSK vous permettra de vous démarquer et de nombreuses portes s’ouvriront à vous !

Commencer gratuitement