Comment bien se préparer au HSK ?

Le test de chinois HSK ne cesse de gagner en crédibilité dans le monde, et il est désormais incontournable pour bon nombre d’activités en Chine, comme intégrer une école là bas où encore postuler à des emplois en lien avec la Chine. C’est pourquoi une préparation en amont est nécessaire. Assurez vous d’obtenir le certificat au niveau que vous souhaitez en préparant le HSK.

Commencez d’abord par vous assurer d’avoir bien assimilé ce qu’est le HSK et son contenu. Profitez en pour regarder les modalités d’inscription si vous ne l’avez pas fait!

Une fois toutes les informations importantes assimilées, vous pouvez vous entrainer avec notre test HSK gratuit disponible sur notre plateforme et ainsi maximiser vos chances d’obtenir le certificat.

Commencer gratuitement

Quelques conseils pour mieux préparer et réussir les épreuves du HSK

Pour tous les exercices HSK :

Familiarisez-vous avec la structure de tous les exercices. Avant de passer l’épreuve, il vous faut absolument savoir ce que vous allez y trouver. Or, vous le savez déjà. Par exemple, si vous passez le HSK 2 vous devez connaître son format soit 8 exercices dont 4 de compréhension oral et 4 de compréhension écrite pour un total de 60 questions; les enregistrements audio seront écoutés 2 fois; l’exercice 2 de la section compréhension écrite sera constitué de 5 phrases à trou pour lesquelles il s’agira d’identifier le mot manquant…

Quelques conseils pour l'examen

Apprenez par cœur les consignes. Ainsi, le jour J, vous gagnez en confiance car vous êtes en terrain connu. Vous pouvez passer vite dessus, sans consommer votre énergie et rester bien concentré sur la lecture des textes et les réponses aux questions. Test : avant de passer l’épreuve vous devez être capable de reconstituer uniquement à l’aide de votre mémoire les consignes de chacun des exercices que vous allez devoir faire.

Utilisez votre brouillon : marquez sur votre brouillon les questions auxquelles vous avez répondu mais pour lesquelles vous n’êtes pas complètement sûr de la réponse. En effet, s’il vous reste du temps disponible après avoir répondu aux autres questions, vous pourrez revenir rapidement sur celles qui vous ont posé des difficultés en utilisant votre brouillon.

Compréhension orale :

Restez concentré : vous ne pourrez écouter les extraits audio qu’une seule fois par exercice à partir du HSK 4. Il est impératif de rester très concentré, tout au long de la phase d’écoute.
L'épreuve de compréhension orale du HSK
  • Reportez sur votre brouillon les informations pertinentes (mots-clés, vocabulaire, éléments de structure…).
  • Focalisez-vous sur les mots-clés : vous pouvez parfois répondre aux questions même en ayant compris que partiellement les enregistrements.

Expression écrite :

N’utilisez que le vocabulaire que vous maitrisez ; le HSK n’est pas le moment de tenter de placer des mots ou des tournures de phrase dont vous ne maitrisez pas parfaitement le sens ou la syntaxe. Faites simple même si la variation du vocabulaire sera appréciée et valorisée.

Travaillez la structuration de votre résumé (HSK6). Faites-vous des listes de vocabulaire. Par exemple, apprenez plusieurs manières d’introduire un sujet, d’organiser votre essai en deux/trois points, de développer des exemples… Toutes ces structures, une fois apprises, vous permettront d’avoir des réflexes pour rédiger vos réponses, et donneront au correcteur une impression de clarté et de cohérence dans votre expression écrite.

Gardez du temps pour la relecture : lors de votre phase d’entrainement au HSK, il vous sera utile de vous entrainer à rédiger des textes de la même longueur, voire plus longs. Vous gagnerez en rapidité. Encore une fois, les nombreux entrainements HSK de GlobalExam, fidèles aux conditions réelles de l’examen, pourront vous fournir une aide précieuse.

Comment gérer son temps ?

Fixez-vous des objectifs précis pour être sûr de maitriser votre temps lors de l’épreuve. Il n’existe pas d’organisation du temps a priori parfaite : elle dépend de vous, de la vitesse à laquelle vous lisez, écrivez les caractères etc. Il est cependant très important que vous vous fixiez des objectifs de temps par questions. Par exemple, pour le HSK 3, section compréhension écrite, vous savez que vous devez réaliser 3 exercices de 10 questions chacun en 30 minutes. Entrainez-vous à les réaliser en 8 à 9 minutes chacun. Ainsi, le jour de l’examen, vous pouvez vérifier régulièrement si vous êtes bien dans les temps, et vous conservez quelques minutes pour la relecture.

Lors de votre phase de préparation, chronomètrez-vous. Idéalement, il faudrait que vous arriviez à identifier le temps moyen que vous mettez pour réaliser chaque exercice. Les nombreux entrainements de GlobalExam, fidèles aux conditions réelles de l’examen (même longueur de texte, même type de questions, etc.) peuvent vous fournir une aide précieuse pour vous évaluer (les exercices sont chronométrés) et vous aider à gagner en rapidité.

Utilisez tout le temps qu’il vous est imparti : rendre votre copie avant la fin de l’examen n’a aucun intérêt ! Prenez plutôt le temps de vous relire !

La gestion du temps pendant l'examen

Il n’y a pas de points négatifs pour l’examen du HSK : lorsqu’il ne vous reste plus que quelques secondes, répondez aux questions auxquelles vous n’avez pas encore répondu, bien que vous ne soyez pas sûr des réponses. En effet, vous avez une chance sur 3 ou 4 de tomber sur la bonne réponse et, s’il vous reste assez de temps pour éliminer les réponses qui vous semblent fausses, vous augmentez encore votre probabilité de choisir la bonne réponse !

Les conseils de bon sens toujours utiles à rappeler !

N’oubliez pas de vous inscrire à l’examen !

Avant de commencer à vous préparer au HSK, assurez-vous que vous vous êtes bien inscrit à l’examen (bon centre d’examen et bonne date)! Le test du HSK est de plus en plus demandé et le nombre de centres d’examen demeure limité. Anticipez donc au maximum si possible et prenez une place d’examen dès que vous décidez de passer un HSK. Il ne tient qu’a vous par la suite de choisir la date pour passer l’examen HSK. Évaluez votre temps de préparation et en fonction de ce derniers choisissez une date.

Pas de retard le jour du test ! 

Pour mettre toutes les chances de votre coté, assurez sur le plan logistique :
  • Repèrez le trajet pour aller au centre d’examen et si possible faites-le une fois avant l’examen pour évaluer le temps qu’il vous faudra pour vous y rendre  le jour J.
  • Arrivez 30 minutes avant l’heure officielle de convocation.
  • N’oubliez pas d’apporter votre lettre de convocation ainsi qu’un document d’identité valable (avec photo et signature).

Pas de pause pendant l’épreuve !

Normalement, aucune pause n’est prévue pendant toute la durée de l’épreuve. De nombreux préparationnaires ont regretté de ne pas être passés aux toilettes avant le début de l’épreuve !

Enfin, soyez confiant !

Vous vous êtes entrainé sérieusement et méthodiquement pour passer un niveau de HSK. Vous allez réussir !

Commencer gratuitement