Vous avez un projet professionnel, étudiant ou personnel. Vous avez besoin de faire certifier votre niveau d’anglais de manière officielle. Après quelques recherches sur internet, il résulte que deux examens semblent appropriés à votre situation : le Linguaskill (anciennement Bulats) et le TOEIC. Vous êtes peut-être perdu dans la jungle des différents tests et vous aimeriez comprendre les différences entre ces deux tests.

Avant de foncer tête dans le guidon dans la lecture de cet article, voici un bref aperçu de ce que vous allez y trouver :

  • Vous allez enfin comprendre les points à prendre en compte pour choisir entre le Linguaskill et le TOEIC
  • Vous allez découvrir les structures du Linguaskill et du TOEIC
  • Vous allez y trouver les différences entre le Linguaskill et le TOEIC
  • Vous y découvrirez notamment le tableau d’équivalence des scores obtenus par rapport au CECRL
  • Vous allez comprendre pourquoi l’un ou l’autre test peut vous sembler plus difficile et comment faire votre choix en fonction de votre personnalité
  • Vous découvrirez la solution GlobalExam pour préparer au mieux le test de votre choix

Sans plus attendre, enfonçons nous dans l’univers linguistique et découvrons dès à présent comment faire un choix entre le Linguaskill et le TOEIC.

Testez votre niveau gratuitement

Offres CPF Business English et TOEIC

Comment choisir entre le Linguaskill (Bulats) et le TOEIC ?

En fonction de votre profil et de votre plan de carrière professionnelle, le Linguaskill (anciennement Bulats) et le TOEIC sont deux options possibles pour attester d’un niveau d’anglais en vue d’une expatriation et donc d’un boulot à l’étranger.

Les examens de langues sont divisés en deux grandes catégories. Les examens académiques d’un côté, testent votre anglais dans un contexte universitaire, pour voir votre capacité à parler et comprendre l’anglais pour étudier à l’étranger. Les examens professionnels, en revanche, testent votre “business English”, pour travailler à l’étranger ou dans un environnement anglophone.

Le Bulats et le TOEIC font tous deux partie des tests d’anglais dits “professionnels”. La préparation Linguaskill (Bulats) ou la préparation Toeic doit s’effectuer par rapport à cette attente.

Ces deux tests de langue, bien qu’ils évaluent le même “type de langage”, ne sont pas identiques et comportent diverses différences. Comment choisir entre les deux examens ? Comparons le Linguaskill (Bulats) et le TOEIC afin de savoir lequel vous convient le mieux.

Quelle est la structure du Linguaskill (Bulats) ?

Le Linguaskill (Bulats), maintenant appelé Linguaskill, existe sous différentes formes, appelés modules. Il y a 3 modules différents, vous n’êtes pas obligé de tous les passer.

  • Le Listening & Reading est le module le plus utilisé par les universités anglophones, et les entreprises étrangères. Il teste l’ensemble de vos compétences linguistiques, soit votre compréhension écrite et votre compréhension orale en anglais.
  • Le Writing est le module du Linguaskill (Bulats) qui teste votre capacité à écrire la langue. Vous devez répondre à deux questions, qui portent sur le thème du monde du travail. Ce ne sont pas vos idées qui sont évaluées, mais bien votre capacité à vous faire comprendre, faire passer un message et structurer votre opinion à l’écrit.
  • Le Speaking teste votre compréhension orale. Vous devez répondre à plusieurs petites questions. Vous avez quelques secondes pour réfléchir et préparer votre argumentaire. Puis, vous devez répondre à la question en 1 minute.

Depuis la réforme Linguaskill (Bulats) en 2017, l’épreuve est administrée sur ordinateur. Vous passez tous les modules sur un écran. Au total, le test peut durer 2 heures si vous décidez de faire les 3 modules.*

Le Linguaskill (Bulats) Listening & Reading est le module le plus utilisé par les universités anglophones;

Quelle est la structure du TOEIC ?

Le test TOEIC, lui existe seulement sous deux formes : le TOEIC Listening & Reading et le TOEIC Speaking & Writing. Encore une fois, vous n’êtes obligé de passer les deux modules, cela dépend de ce qui vous est demandé.

  • Le Listening & Reading est le plus connu. C’est souvent celui sous-entendu lorsqu’on parle du TOEIC. Il teste donc votre compréhension orale en anglais, ainsi que votre compréhension écrite.
  • Le Speaking & Writing, comme vous pouvez l’imaginer, teste votre expression écrite et orale. Il est moins souvent utilisé, mais peut vous être demandé. Vous devez produire deux essais, et vous devez répondre à plusieurs questions.

Ce test est administré sur papier. Vous devez donc remplir une grille QCM pour les questions à choix multiples, et vous devez écrire votre production directement pour l’expression écrite. Pour l’oral, vous passez votre examen face à face avec un véritable professeur.

Le TOEIC Listening & Reading EST LE PLUS CONNU.

Quelles sont les différences entre le TOEIC et le Linguaskill (Bulats) ?

Bien qu’ils vous testent tous les deux sur votre anglais professionnel, vous avez pu noter que le TOEIC et le Linguaskill (Bulats) comportent quelques différences.

Quelle est la durée des tests ?

Sur la forme, les deux examens possèdent quelques différences. Déjà, le Linguaskill (Bulats) est bien plus court. Il ne dure que 2 heures si vous passez les trois modules (vous êtes donc ainsi testé dans la globalité de votre niveau). Pour le TOEIC, il vous faudra près de 4 heures pour être testé sur les 4 compétences linguistiques en anglais.

Quelle est la différence de prix ?

Le prix du TOEIC est légèrement plus élevé que celui du Linguaskill (Bulats). Passer les deux parties de l’examen vous revient à environ 175€. Pour le Linguaskill (Bulats), le prix dépend des centres d’examen, mais passer les trois modules coûte en moyenne 145€.

Quelle est la différence au niveau de la notation ?

Le Bulats vous donne un score de 0 à 100, qui est directement lié à un niveau CECRL, sur l’échelle du cadre européen. Vous avez donc un niveau A2, ou B2 par exemple. Le TOEIC lui, vous donne un score sur 990 points, qui doit être le plus haut possible, pour montrer que vous avez un bon niveau de langue. On peut bien sûr trouver des équivalences entre les scores de Linguaskill (Bulats) et de TOEIC.

Un atout à chaque examen d‘anglais

Le Linguaskill (Bulats) est un nouveau test d’anglais (le dernier né) qui a surtout la grande particularité de s’adapter à votre niveau. En effet, le test se passe sur ordinateur, la difficulté des questions augmente au fur et à mesure que vous répondez juste aux questions. Pour vous, cela veut dire que votre score final sera très représentatif. L’épreuve s’adapte à votre niveau d’anglais.

Le TOEIC a la spécificité d’être encore administré sur papier. Pour l’épreuve de Speaking, c’est une vraie valeur ajoutée. Vous ne parlez pas seul, mais bien face à un professeur. Vous lui répondez, et vous devez tenir une conversation claire avec lui. Votre score dans cette section est donc très précieux pour les entreprises, puisqu’il permet de montrer que vous pouvez parler anglais avec quelqu’un.

En bref, voici ci-dessous un tableau récapitulatif comparant les différences entre le Linguaskill au TOEIC :

 LinguaskillTOEIC
Durée du test2 heures4 heures
Coût de l’examenEnviron 145€ pour l’intégralité des modules175
Modalités d’examenOrdinateurPapier

Linguaskill (Bulats) ou TOEIC: quelles sont les différences ?

Correspondance entre le Linguaskill (Bulats) et le TOEIC

Dans le tableau ci-dessous vous pourrez comparer les résultats obtenus au Linguaskill et au TOEIC et faire une équivalence entre ceux-ci :

Linguaskill (Bulats)
Niveaux
(Note)
TOEIC
Note
Niveaux CECRL
5
(90-100)
C2
4
(75 – 89)
945+C1
3
(60 -74)
785-944B2
2
(40 – 59)
550-784B1
1
(20 – 39)
225-549A2
0
(0 – 19)
120-224A1

Ce tableau vous aidera à comprendre votre score ou celui que vous souhaitez obtenir lors de votre examen.

Que vous soyez candidat au TOEIC ou au Linguaskill (Bulats), il faut s’entrainer aux examens pour les réussir !

TOEIC/Linguaskill (Bulats) : quel test est le plus difficile à passer ?

De par la manière dont il est conçu, le Linguaskill n’est pas un test facile. En effet, ce test se déroulant intégralement sur un ordinateur possède la particularité d’adapter ses questions au niveau du candidat. Concrètement, si le candidat ne donne que des bonnes réponses, alors le niveau se complexifie. Si le candidat se trompe à plusieurs reprises, alors le niveau des questions se simplifie.

À contrario, le TOEIC se passe sur papier et ne permet pas cette originalité. Le test est donc le même pour tous les candidats.

En prenant du recul sur le mode de fonctionnement du Linguaskill, à moins de posséder un excellent niveau d’anglais, les questions étant progressives en temps réel, il est logique que tous les candidats ressortent de ce test en ayant la sensation que “c’était dur” !

Le test le plus difficile à passer dépend en réalité de votre personnalité et votre niveau d’anglais. Il est à noter que le TOEIC est un test conséquent en matière de volume de questions et que la limite de temps peut engendrer du stress chez certaines personnes.

Aucun de ces deux tests n’est plus difficile que l’autre en se basant sur tous les candidats, de manière globale.

L’entraînement en ligne sur GlobalExam

Alors plutôt Linguaskill (Bulats) ou TOEIC ? Dans tous les cas, si vous êtes candidat à un test de langue, il faut s’entraîner pour réussir ! Ces deux tests testent vos connaissances en anglais business. En effet, ce sont vos compétences linguistiques en termes d’anglais des affaires qui vont être testées.

L’entrainement est utile pour vous permettre de découvrir la structure de l’examen, vous familiariser avec les consignes. Cela vous permet aussi d’apprendre le vocabulaire des test.

Sur GlobalExam, nous vous aidons à vous entraîner en ligne au tests de langue.

Grâce aux deux modes de préparation, vous pouvez vous entrainer comme vous voulez. Vous pouvez d’abord décider de faire des exercices types. C’est pratique si vous avez 10 minutes devant vous, ou si vous devez cibler un point particulier. De plus, les exercices sont classés selon leur niveau de dificulté. Vous pouvez commencer par les exercices faciles, pour vous mettre en confiance, et une fois que vous êtes à l’aise, vous pouvez vous orienter vers les exercices les plus difficiles, pour vous améliorer en anglais.

Ensuite, vous pouvez faire des examens blancs en entier, pour vous mesurer à l’épreuve des tests de langue dans les conditions réelles de l’examen. A la fin, vous obtenez votre score en temps réel, comme si vous y étiez.

N’attendez plus, et essayez dès aujourd’hui la plateforme GlobalExam. Vous pouvez bénéficier de l’essai gratuit pour accéder à l’équivalent d’un sujet blanc complet gratuitement, il suffit de vous inscrire !

Testez votre niveau gratuitement