Comment est évalué le score Linguaskill (Bulats) ?

La certification Linguaskill (Bulats)

Qu’est-ce que c’est ?

Vous souhaitez passer un examen pour certifier votre niveau en anglais des affaires ? Le Linguaskill (Bulats) (Business Language Testing Service) est un test d’anglais qui permet d’évaluer votre niveau en anglais « business ». Un peu moins connu du grand public que le TOEIC, qui évalue également vos compétences linguistiques en milieu professionnel, il n’en constitue pas moins une référence prestigieuse pour votre CV, de surcroît certifiée par l’Université de Cambridge !

Le Linguaskill (Bulats) présente en effet bien des avantages. Premièrement, il s’agit d’un test d’évaluation qui est rapide, souple et économique par rapport à d’autres examens. Mais c’est également un test extrêmement fiable car il est adaptatif : au fur et à mesure de votre avancée, les questions changeront, s’adapteront progressivement à votre niveau afin d’évaluer vos compétences dans la langue de Shakespeare avec précision. Ainsi, une préparation Linguaskill (Bulats) rigoureuse et efficase s’impose.
Enfin, du niveau A1 au niveau C2, les résultats du BULATS sont bien entendu alignés sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), ceci pour une validité de deux ans. GlobalExam vous en dit plus dans cet article !

Commencer gratuitement

Comment se passe le test BULATS ?

Le Linguaskill (Bulats) se passe sur ordinateur et comprend 3 sections (ou modules) distinctes : compréhension écrite et orale, expression orale et expression écrite. Il évalue donc vos compétences en compréhension et expression écrite et orale (Reading and Listening, Speaking, Writing). Néanmoins, si vous le souhaitez, vous pouvez uniquement passer une de ces épreuves (par exemple Reading and Listening), deux épreuves (par exemple en ajoutant Speaking ou Writing) ou l’ensemble des modules (Reading and Listening, Speaking et Writing).

Lors de la section Reading and Listening (environ 1 heure), vous serez évalué, en 2 parties, sur vos compétences en compréhension écrite et orale ainsi que vos connaissances grammaticales et lexicales.

Lors de la section Speaking (15 minutes), vous devrez compléter 5 parties : répondre à des questions simples sur vous (par exemple, « où travaillez-vous ? »), lire à voix haute 8 phrases, vous exprimer sur un sujet lié au travail, commenter plusieurs graphiques, répondre à 5 questions liées à un scénario (par exemple, organiser une réunion). Vous avez 40 secondes pour préparer vos réponses.

Lors de la section Writing (45 minutes), vous devez rédiger 2 textes : un bref email ou une courte lettre de 50 à 50 mots (1/3 de la note finale), puis un rapport ou une lettre de 180 à 200 mots (2/3 de la note finale).

Au total, l’examen dure environ 2 heures et est noté de 0 à 100.

Les thèmes abordés sont relatifs aux transactions d’achat et de vente, aux produits et services, à l’environnement professionnel général, aux divertissements des clients d’affaires, aux voyages d’affaires, aux formations et au développement personnel, au marketing. Vos résultats seront soit disponibles directement à la fin du test si vous ne faites que les épreuves de compréhension écrite et orale, et sous 5 à 7 jours ouvrés pour les épreuves d’expression orale et expression écrite.

Le score Linguaskill (Bulats) requis par les entreprises

Un test utilisé par les entreprises dans le processus de recrutement et de gestion des ressources humaines

Les entreprises utilisent le BULATS comme un outil de recrutement, afin de pouvoir comparer tous les candidats de manière équitable sur leur niveau d’anglais. A quel usage ? Cela permet aux entreprises de prendre des décisions en étant les mieux informées possibles et de développer une force de travail plus diversifiée, en sélectionnant les employés sur la base de leur niveau réel d’anglais. Evidemment utile si vous envisagez de travailler à l’étranger, il faut savoir que le Linguaskill (Bulats) est également de plus en plus souvent exigé en France en fonction des postes auxquels vous souhaitez postuler, constituant de fait la garantie de votre capacité à évoluer dans un milieu professionnel international où il est primordial de maîtriser l’anglais.

Les entreprises utilisent le Linguaskill (Bulats) comme un outil de recrutement

Par ailleurs le Linguaskill (Bulats) vous permet d’obtenir une certification internationale, reconnue dans les milieux professionnels ainsi que dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF).

Qui accepte les scores BULATS ?

Les entreprises suivantes françaises acceptent par exemple les scores du test BULATS : Air France, Thales, Sanofi, L’Oréal, la Banque de France, Capgemini et le Crédit Agricole.

Au niveau international, les entreprises suivantes l’utilisent également : Deloitte, Citibank, HS, KPMG, IBM, Disney, Reuters, PwC…

Vous pouvez trouver une liste complète des entreprises qui utilisent le Linguaskill (Bulats) ainsi que leurs prérequis demandés sur le site internet de l’examen : www.bulats.org

Les domaines au sein desquels le Linguaskill (Bulats) est le plus utilisé sont principalement l’industrie (automobile, électronique), ainsi que toutes les activités liées aux services et à l’entreprise : finance, marketing, ventes. A noter que si vous vous destinez à la recherche scientifique et technique, le Linguaskill (Bulats) vous sera également demandé par de nombreuses entreprises internationales. En conséquence, si vous souhaitez travailler à l’étranger – notamment dans les secteurs cités ci-dessus –, passer le Linguaskill (Bulats) est un élément de poids dans votre candidature, étant également moins cher que le TOEIC qui évalue sensiblement les mêmes compétences. L’avantage d’un test comme le Linguaskill (Bulats) est qu’il permet à des recruteurs étrangers de pouvoir juger objectivement du niveau d’anglais de leurs candidats.

Le score Linguaskill (Bulats) requis par les universités

Utilisé lors des concours d’entrée pour les écoles à dominante commerciale. De plus en plus d’écoles exigent aujourd’hui de leurs étudiants qu’ils passent un test mesurant vos compétences en anglais « business » afin de les préparer à leur vie professionnelle. On vous le demandera bien sûr hors de France, si vous souhaitez poursuivre vos études à l’étranger (notamment en MBA ou dans les graduate schools des pays anglo-saxons) mais aussi en France. En effet, les écoles françaises, notamment de commerce et d’ingénieurs, considèrent que le Linguaskill (Bulats) est une preuve sérieuse du niveau d’anglais de leurs étudiants afin de postuler à un stage ou un poste à l’étranger. Etudiants comme écoles y sont donc gagnants.

Ce que les écoles, elles, y gagnent ? La possibilité de réaffirmer la présence de leurs élèves sur le marché du travail international.

Commencer gratuitement