Passer le diplôme du TOEIC quand on est en Master !

Il existe différents tests de langues académiques que les universités ou entreprises vont vous demander de passer pour évaluer votre niveau d’anglais, et particulièrement lors d’une entrée en cycle Master : IELTS, TOEFL, TOEIC, on ne sait plus où donner de la tête. Ne vous en faites pas, nous sommes là pour vous éclairer.

Petit recap’ : Qu’est ce que le TOEIC ?

Le TOEIC ® (Test Of English for International Communication) est un examen d’anglais utilisé pour évaluer la capacité d’une personne à communiquer et à évoluer dans un milieu professionnel anglophone. Ce test est utilisé dans plus de 150 pays et 7 millions de candidats le passent chaque année. Il existe plusieurs variantes du TOEIC mais la plus utilisée est celle du TOEIC Reading & Listening.

Ce test est reconnu de manière internationale, que ce soit de la part des entreprises ou des universités. Il est valable sur une période de 2 ans, après laquelle votre score ne sera plus considéré par les entreprises ou universités.

Le test est composé de 200 questions à choix multiples, de type QCM, en deux parties distinctes dont la note globale est 990.

Le TOEIC est un test de 200 questions, noté sur 990 points pour évaluer votre niveau d'anglais.

Pour vous aider à situer votre score, au dessus de 550 points, vous serez considéré comme une personne de niveau moyen, c’est-à-dire de niveau B1. Il faudra dépasser les 785 points pour passer au stade avancé de niveau B2 et 945 points pour être considéré comme autonome, de niveau C1.

Il est souvent recommandé en France par la plupart des écoles et universités lors de départs à l’étranger dans le cadre d’un stage ou d’un échange universitaire. Le TOEIC a l’avantage de vous tester particulièrement sur des notions d’anglais de l’environnement professionnel à l’instar de l’IELTS ou du TOEFL qui traitent de sujets bien plus généraux. C’est donc pour cela que ce test est le préféré des entreprises, mais aussi des universités lors du cycle Master, car vous serez amené à travailler plus évidemment avec des entreprises, comme lors de stages, mais aussi parce que les universités considèrent que vous traitez à présent de termes plus précis et donc plus proches du milieu professionnel. Quelque soit votre niveau d’anglais, il est recommandé de suivre une préparation TOEIC pour se familiariser avec la structure du test avant le passage de l’examen.

Commencer gratuitement

Pourquoi passer le TOEIC pour partir étudier à l’étranger ?

De plus en plus d’étudiants souhaitent commencer ou continuer leurs études à l’étranger. Les pays qui accueillent le plus d’étudiants sont sans grande surprise les pays anglophones tels que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l’Australie. De nos jours, il faut prouver son niveau d’anglais à ces universités qui, avant de vous accueillir, préfèrent vérifier que vous êtes bien capable de parler la langue de Shakespeare.

Un score officiel est donc demandé par la plupart des universités et même des entreprises. Mais pourquoi un score me direz vous ? Car un score est bien plus efficace qu’une simple réponse à la question : parlez-vous suffisamment bien anglais pour suivre nos cours ?

Une évaluation de votre anglais avec le TOEIC vous permet de partir étudier à l'étranger.

Le TOEIC est un test qui vous donnera un score, évaluant vos capacités d’expressions et de compréhension de la langue anglaise.

Plus ce score sera haut, plus il sera apprécié des universités. En effet, la plupart des universités demandent un score minimum au TOEIC afin de s’assurer que vous pourrez bien suivre les cours qui vous seront proposés au cours de votre échange universitaire, mais aussi que vous serez bien capable de communiquer avec vos professeurs, vos camarades et vous intégrer à votre nouvel environnement.

Le score que vous obtiendrez à ce test de langue est aussi en grande partie un déterminant de votre destination à l’étranger. En effet, toutes les universités n’ont pas les mêmes exigences au niveau du score. Ainsi, une université cotée et triplement accréditée EQUIS, AMBA ou AACSB aux Etats-Unis peut demander un score supérieur à 850 points, tandis qu’une université en Europe, par exemple, moins cotée et moins accréditée demandera un score plutôt aux alentours de 700 points. Ce n’est plus seulement le dossier scolaire qui compte mais aussi surtout le score obtenu au TOEIC, qui, s’il est supérieur à celui de quelqu’un d’autre avec la même moyenne scolaire que vous, vous obtiendra la place dans telle ou telle université.

Ce test est d’ailleurs reconnu dans plus de 8500 établissements d’enseignement supérieur partout dans le monde, ce qui lui permet d’avoir une certaine notoriété auprès des étudiants particulièrement.

Quelles universités acceptent le TOEIC ?

La plupart des universités acceptent le TOEIC, majoritairement les universités américaines, anglaises et australiennes mais il est aussi reconnu par d’autres établissements tels que les universités françaises, qui proposent un cursus anglophone, ou autres universités à l’international qui disposent de cursus anglophones. Le TOEIC n’est pas le seul test accepté par les universités, mais c’est souvent le plus apprécié. Ce sont plus particulièrement les écoles d’ingénieurs qui imposent ce test aux étudiants sans lequel ils ne se verront pas diplômés.

Il n’y a cependant pas de consensus au niveau international sur le score minimum à avoir au TOEIC pour être de niveau suffisant. Le niveau TOEIC pour erasmus varie en fonction des institutions. Chaque université a donc ses propres critères d’évaluation. Certaines écoles françaises comme l’ESSEC ou HEC demandent des scores très élevés aux élèves qui souhaitent rejoindre leur établissement en Master via les concours passerelles.Le niveau TOEIC pour les ingénieurs est en général fixé à un niveau B2 mais peut varier en fonction des formations.

Toutes les universités reconnaissent le TOEIC.

Des exemples d’universités qui demandent le TOEIC pour venir étudier en leur sein sont Boston University, USA ; University of Westminster, UK ; The American University of Paris, France ; Fukuyama City University, Japon ; et bien d’autres dans le monde.

Comment le TOEIC me permettra-t-il d’améliorer mon anglais ?

Le TOEIC est un test de langue anglaise. Il va donc tester votre niveau en anglais. Comme à chaque fois que vous passez un test, qu’il soit académique ou non, une préparation est nécessaire afin d’obtenir les résultats souhaités. Ainsi, lorsque l’on prend la décision de passer le test du TOEIC et de payer son inscription mieux vaut s’entrainer au préalable. Il n’est pas ici question de procrastiner mais bien de se fixer un objectif à atteindre et de se donner les moyens de réussir. Vous avez maintenant investit de l’argent dans ce test, vous rêvez de partir en Californie dans l’université de vos rêves, il est à présent temps de vérifier vos connaissances de la langue et d’essayer de les approfondir aux mieux afin d’affronter l’examen en toute confiance. Souvent, préparer un examen nous encourage à retravailler nos points faibles et à découvrir de nouveaux points de grammaire ou de conjugaisons, par exemple. Il existe différents moyens pour essayer d’améliorer son niveau en préparant la certification TOEIC comme via certains sites internet ou applications disponibles sur smartphones. Des cours sont aussi proposés par l’ETS, Educational Testing Service, l’organisme qui organise le TOEIC.

Une préparation au TOEIC est nécessaire quel que soit votre niveau d'anglais.

Ces cours permettent aux personnes inscrites à l’examen de progresser en anglais via des cours spécialisés au passage du test de langue. Ces cours permettent donc non seulement de s’assurer un meilleur score au test, mais aussi de progresser en anglais. Vous y aurez aussi l’occasion de passer un TOEIC blanc. Chaque candidat a aussi l’opportunité de s’entrainer chez lui via des tests en ligne.

Le TOEIC permet-il d’améliorer votre anglais sur des compétences particulières ?

Non seulement le TOEIC va vous permettre d’améliorer votre anglais, mais il va aussi vous permettre de l’améliorer sur des compétences particulières. En effet, comme nous l’avons dit auparavant, la version la plus connue du TOEIC est le TOEIC « reading & listening ». Cependant, il existe aussi une version intitulée : TOEIC « speaking and writing ».

Ainsi, il vous a donc donné la possibilité de vous tester sur différentes compétences, et vous avez donc l’occasion d’essayer d’améliorer vos points faibles en passant le test sur lequel vous aurez le plus de difficultés, pour vous donner un objectif et provoquer ainsi l’amélioration de vos compétences dans ce domaine particulier de la pratique de la langue. Par exemple, une personne douée en compréhension orale et écrite devrait prendre le challenge de passer le test « speaking and writing », et inversement, afin d’améliorer ses compétences dans ces domaines et de s’assurer un meilleur niveau que ce soit pour entrer dans une meilleure université ou une entreprise qui vous attire.  Pour finir, le TOEIC permet non seulement l’évaluation du niveau d’anglais mais plus précisément le niveau d’anglais « business » souvent requis par les entreprises. C’est donc l’occasion d’élargir ou d’apprendre un vocabulaire pas forcément connu par tous. Le TOEIC permet donc aussi d’améliorer son niveau en terme de vocabulaire anglais technique, relatif au contexte professionnel, ce qui est très attractif pour les universités qui recrutent en Master ainsi que pour les entreprises, évidemment.

Où passer le test ?

Maintenant, vous vous dites sûrement « Vite, vite, mais où puis-je passer le TOEIC ? »

Chaque grande ville dispose d'un centre de passage du test TOEIC.

La réponse est simple : l’inscription est en ligne. Rendez-vous sur le site du TOEIC, et inscrivez-vous dans le centre officiel d’examen le plus proche de chez vous. Certaines écoles, plus particulièrement celles de commerce et d’ingénieurs, proposent à leur étudiants de passer le TOEIC au sein même de leur établissement à un prix plus compétitif que l’officiel, qui est de 115€ avec une réduction de 18€ pour les étudiants, militaires ou demandeurs d’emploi. C’est le cas de l’université Paris Descartes par exemple. Il vous est donc conseillé de contacter votre établissement, si vous êtes étudiant, afin de vous renseigner pour savoir si votre université propose ce service. N’hésitez pas à passer le test le plus tôt possible, car dans le cas où votre score ne serait pas suffisant, vous aurez toujours la possibilité de repasser le test afin d’obtenir les résultats minimum demandés par l’université ou l’entreprise que vous souhaitez rejoindre.

Commencer gratuitement