Le niveau requis pour valider son diplôme d’ingénieur !

Les formations d’ingénieur ont pris conscience de l’importance des langues dans le monde du travail. Elles favorisent donc l’insertion professionnelle de leurs élèves ingénieurs en leur proposant de passer ces tests de référence qui sont, dans certaines entreprises, un élément central du processus de recrutement et de promotion.

Afin d’avoir une harmonisation du niveau des postulants aux écoles d’ingénieurs, la Commission des Titres d’Ingénieurs a mis en place un niveau minimal en dessous duquel il devient impossible de recevoir son diplôme d’ingénieur.

La CTI indique que le niveau minimum requis est le B2, certifié par un organisme reconnu, comme celui du TOEIC.

D’après le tableau de corrélation de l’EDUCATION TESTING SERVICE, le niveau B2 correspond à un minimum de 785/990 sur le test du TOEIC. En bref, pour valider son diplôme d’ingénieur, il faut : un diplôme TOEIC de niveau B2, soit un minimum de 785/990 au TOEIC.

Mais avant tout cela, il faut bien évidemment penser à intégrer une école d’ingénieur.

 

Niveau requis pour rentrer en école d’ingénieur

Ces écoles d’ingénieurs post-bac et post-prépa suivent la tendance générale, à savoir un nivellement par le haut du niveau général d’anglais. L’importance croissante de l’anglais dans les échanges exige des écoles d’ingénieurs à suivre le mouvement, et celles-ci mettent désormais l’accent sur le niveau d’anglais des élèves ingénieurs. La multiplication des programmes d’échanges internationaux entre les écoles est rendue possible par la garantie du niveau de langue des étudiants grâce à leurs scores aux tests d’anglais certifiés. Il en va de l’exposition et de la notoriété de l’école d’avoir des étudiants aux meilleurs scores TOEIC possibles.

La possibilité d’avoir des tests reconnus et certifiés tel que le TOEIC permet donc aux écoles de posséder un critère déterminant, chaque année, lors de la sélection de leur promotion.

Certaines écoles, notamment les plus prestigieuses, vont encore plus loin. Le passage d’un test de langue, généralement le TOEIC, est un élément à part entière du dossier de candidature, au même titre que le dossier scolaire ou les épreuves écrites du concours d’entrée.

Ces tests de langue ne sont donc pas à prendre à la légère, en particulier dans vos études supérieures. Ils sont un prérequis pour accéder aux meilleures formations et une plus-value de taille sur vos CV car ils garantissent votre capacité de compréhension et de communication dans une langue étrangère.

Un score de 750 au TOEIC est le minimum pour intégrer une école d'ingénieur.

La majorité des écoles fixent un TOEIC minimal à 785/990 pour accepter une candidature, soit le même score que le minimum demandé par la CTI à la sortie de l’école.

Mais pas d’inquiétude : Certaines écoles sont plus souples et acceptent des scores TOEIC à partir de 750/990. Exemples : l’EISTI, ESIGELEC.

Pour les plus ambitieux d’entre vous, l’école Polytechnique, l’école des Mines de Nantes, l’INSA de Rennes et l’Ecole centrale de Paris exigent un score de 850/990 au TOEIC, en plus des résultats au concours d’entrée.

Rien d’insurmontable après une préparation TOEIC optimale chez GlobalExam !

Le rôle de GlobalExam est de vous aider dans vos préparations au TOEIC et au TOEFL, alors n’hésitez plus et devenez un Global Player !

 

Qu’est-ce qu’un bon score TOEIC ?

Il est difficile d’indiquer un seuil à partir duquel on a un bon score TOEIC. Il est même déconseillé de parler de bon ou de mauvais score TOEIC. Les tests TOEIC évaluent les compétences en anglais à l’instant T, donnant des informations sur les points forts et les axes d’amélioration du candidat.

Or, il faut néanmoins pouvoir donner une idée approximative de ce que peut être considéré comme un bon score pour un étudiant postulant en école d’ingénieur.

Il faut avant tout relativiser la valeur du score en fonction de l’école choisie. Si pour un étudiant dont la principale faiblesse est en anglais, un score de 750/990 peut être considéré comme un bon score, suffisant pour rentrer dans certaines écoles. Ce niveau de 750 est symbolique puisqu’il s’agit du score au-delà duquel les portes des écoles d’ingénieurs s’ouvrent.

Or, d’une manière générale les écoles d’ingénieurs considérerons qu’un score au-delà de 850/990 est un bon score, et au-delà de 945/990, un très bon score.

A retenir ! Cherchez toujours à avoir le meilleur score possible. Meilleur est le score, meilleures sont les opportunités.

 

Réussir son TOEIC avec GlobalExam

Le rôle de GlobalExam sera de fournir des entraînements dématérialisés conçus par des enseignants spécialisés, en grande quantité et réalisables dans les conditions réelles de l’examen.

Dans un premier temps, vous allez pouvoir bénéficier d’un ‘training mode’. C’est l’endroit où vous allez faire vos armes. Grâce à l’enchaînement des exercices, vous allez pouvoir vite vous améliorer. De plus, grâce à l’onglet ‘Progression’, il y a la possibilité de d’observer les progrès effectués au fur et à mesure des exercices complétés, et  ainsi, de suivre sa courbe d’amélioration. En cas de lacune spécifique, identifiés par des ‘Tags’, ou bien d’une rapide remise à niveau sur certains sujets, des ‘study sheets’ sont disponibles pour des révisions ciblées.

Mais l’atout principal de l’offre GlobalExam se situe dans son ‘exam mode’. C’est ici que vous aurez la valeur ajoutée de votre investissement. L’exam mode vous permet d’effectuer le TOEIC en condition réelle d’examen (Chronométrage, temps d’attentes, tout y est). Cela va vous permettre d’éviter au maximum le stress du jour-J, fatal à bon nombre de candidats. Malgré un excellent entraînement, rien ne vaut une mise en situation réelle pour affronter le stress du vrai test.

GlobalExam aide les ingénieurs à réussir le TOEIC.

Avec GlobalExam, terminés les rêves brisés dus à un examen de langue. Donnez-vous les moyens d’obtenir le score souhaité, validez votre dossier et devenez un Global Player !

 

Comment valoriser son TOEIC dans une recherche d’emploi

L’omniprésence de l’anglais dans le monde professionnel actuel nécessite de montrer ses qualités linguistiques aux yeux des recruteurs. La maîtrise de l’anglais devient donc incontournable à leurs yeux.

Pouvoir indiquer sur son CV son niveau d’anglais avec une certification TOEIC officielle, permet de bénéficier d’une transparence qui donne un sérieux avantage sur les concurrents. D’autant plus lorsque le score est considéré comme étant bon. Passer le TOEIC permet donc d’identifier très rapidement son niveau d’anglais grâce à un score fiable et reconnu dans le monde professionnel.

Si un bon score TOEIC est utile pour rentrer en école d’ingénieur, un bon score TOEIC est essentiel pour une insertion professionnelle réussie. D’autant plus que ce test est une référence mondiale pour l’évaluation des niveaux d’anglais dans un contexte professionnel.

Aujourd’hui, ce sont près de 15 000 entreprises et organismes dans plus de 150 pays qui utilisent les tests TOEIC. En tant que jeunes diplômés, sortant parfois d’une promotion de plus de 150 étudiants, les tests TOEIC permettent de valoriser vos compétences en anglais avec une certification objective. Un score TOEIC est donc un avantage concurrentiel qui permet de mettre en valeur vos compétences et de vous distinguer.

Ne négligez pas cette étape cruciale.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter nos fiches : TOEIC Grammaire, TOEIC Vocabulaire.

A très bientôt, futur Global Player !