A quoi correspondent les niveaux du DELF ?

En 1986, Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche créait les diplômes DELF-DALF, Diplôme d’Etudes en Langue Française et Diplôme Approfondi de Langue Française. La version la plus courante du test est le DELF Tout Public.

D’après le CIEP (Centre international d’études pédagogiques), ce sont 6 500 000 candidats en 30 ans, qui ont eu l’opportunité de valider leurs compétences en français grâce à ses tests officiels, reconnus dans le monde entier. Par conséquent, il est préférable d’effectuer une préparation au DELF rigoureuse en amont.

Face à un tel rayonnement de la langue française sur les 5 continents et aux 400 000 candidats annuels au DELF-DALF, qu’est-ce qu’un bon score DELF ?

 

Une évaluation objective et internationale

Le DELF, au contraire du TOEIC ou TOEFL par exemple, n’est pas un test que l’on « passe ». Ce n’est pas un score qui déterminera votre niveau. Vous devez choisir en amont quel niveau passer pour valider cet acquis officiellement.

Les niveaux DELF-DALF correspondent à l’échelle du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL), qui définit 6 échelons dans la maîtrise d’une langue.

Le DELF couvre les niveaux : A1, A2, B1, B2. Pour le C1 et le C2, pour les utilisateurs les plus avancés, sont couverts par le DALF.

Pour savoir à quoi correspondent les échelons A1 à C2 du CECRL et DELF-DALF, voici un tableau récapitulatif de l’Alliance Française :

Grille de score CECRL

Le TCF est également un test de français, renseignez-vous pour savoir lequel passer.

Quel est le score requis pour valider la certification ?

Ces deux tests évaluent toujours dans le même ordre les compétence linguistiques suivantes :

  • Compréhension écrite et orale
  • Expression écrite et orale
  • Interaction (entretien avec le jury)

La durée des épreuves, la complexité des notions de grammaire et vocabulaire, ainsi que les exigences en terme de capacité interactionnelle et communicative, s’intensifient progressivement jusqu’au C2.

Le DELF et le DALF sont évalués selon la même grille de score :

Grille d'évaluation des tests DELF-DALF

 

Les notes figurent sur le diplôme, qui ne comporte pas de mention. Les recruteurs pourront donc se référer aux résultats par section pour distinguer les candidats présentant le même niveau certifié (ex : deux candidats avec un diplôme DELF B1) ou simplement voir s’ils possèdent un niveau homogène dans les différentes compétences linguistiques.

Le « bon score » DELF ou DALF est donc de 50/100, sans disparité concernant les différentes compétences. L’important est surtout de choisir la bonne épreuve car si vous n’atteignez pas le score minimum, vous ne validerez pas le niveau, ni même celui d’en-dessous.

Par exemple, si vous décidez de passer le DELF B1 et obtenez 45/100, ou 58/100 mais avec une note inférieure à 5/25 dans une des sections, vous n’obtiendrez ni la certification DELF B1 ni DELF A2 alors que vous auriez pu valider ce niveau. Les résultats aux autres sections, bien que supérieurs à 5/25, ne seront pas conservés pour votre prochain passage du DELF B1.

Un conseil donc : si vous hésitez entre deux niveaux, choisissez celui qui est inférieur pour être sûr de le valider, avec de supers scores ! Vous pourrez passer plus tard le test du niveau supérieur ! Pour déterminer votre niveau, GlobalExam vous propose de passer un test delf gratuit.

 

L’entraînement en ligne sur GlobalExam

Sur GlobalExam, vous pouvez vous préparer à l’épreuve dans les conditions réelles d’examen, grâce à des dizaines d’exercices types et sujets blancs corrigés.

L’onglet statistiques vous permettra de suivre l’évolution de votre progression au fur et à mesure de votre formation. En fonction de vos points forts et de vos lacunes, vous saurez ce que vous avez besoin de réviser. Des fiches de grammaire et de vocabulaire sont donc à votre disposition !

Afin d’accéder à la version gratuite, il suffit de vous inscrire. Vous pourrez profiter de l’équivalent d’un sujet blanc complet gratuitement !