Quel test d’anglais est le plus adapté ?

Vous êtes en train de vous renseigner pour passer une certification de langue, mais vous hésitez sur quel examen choisir ? Les tests de langue sont nombreux, et il est difficile de connaître toutes les différences entre le BULATS, l’IELTS, les tests de Cambridge, le TOEIC et le TOEFL.

Le TOEFL et le TOEIC sont les plus connus, et ils sont aussi souvent confondus. Ces deux certifications sont très différentes, elles n’ont pas la même structure, ni la même notation. Cet article a pour but de vous expliquer les différences entre ces deux tests.

 

TOEFL, TOEIC : Les différences

Le TOEFL ® et le TOEIC ® n’ont que très peu en commun. Ce sont des tests avec des questions à choix multiples, reconnus mondialement. C’est en effet, un moyen de connaitre son niveau, car il est évalué de façon objective. Les deux tests ont une durée de validité de deux ans.

 

Des objectifs différents

La première différence entre ces deux tests, c’est l’anglais qui est mesuré. En effet, ce sont tous les deux des tests destinés aux personnes non anglophones, pour certifier leur niveau de langue. Mais ils testent tous les deux des compétences très différentes. Le TOEFL est un test d’anglais académique, c’est donc un test pensé pour l’enseignement supérieur. L’épreuve du TOEIC en revanche, et un test professionnel, qui lui, est pensé pour les entreprises et le monde des affaires. C’est donc déjà une première différence.

Chaque test a des objectifs différents. Le TOEFL cherche à certifier le niveau des étudiants pour s’assurer de leur capacité à suivre une formation proposée en anglais. Le TOEIC, lui, cherche à évaluer les aptitudes d’une personne à comprendre son environnement dans un univers professionnel anglophone.

La première différence entre le TOEIC et le TOEFL, c’est l’anglais testé dans chaque examen.

Vous vous doutez donc que les candidats à chaque examen sont différents. Le TOEFL vise plutôt les étudiants, ou les personnes qui veulent suivre une formation à l’étranger. Le TOEIC, quant à lui, cible plutôt les professionnels. Il peut aussi être passé par des étudiants qui ont un besoin pour un stage à l’étranger par exemple. Dans les deux cas, tout le monde peut passer le test, bien évidemment. Cela dépend de son projet.

 

Des raisons différentes pour passer un test

Les deux tests étant différents, les raisons pour lesquelles passer ces tests sont aussi très différentes. L’épreuve du TOEFL étant plus orientée vers les étudiants, il est souvent passé pour partir étudier à l’étranger, ou faire un échange universitaire. Si vous voulez accéder à une formation dans un pays anglophone, ou si vous voulez profiter d’une expérience de type Erasmus, vous aller devoir certifier votre niveau avant de pouvoir partir. La langue d’enseignement est très souvent l’anglais dans les programmes d’échanges, et c’est donc le seul moyen de s’assurer que les étudiants du monde entier peuvent suivre les mêmes cours. Les exigences peuvent être plus ou moins élevées en fonction de la formation que vous visez.

Le TOEFL peut aussi vous servir lors de vos études, pour entrer dans une formation sélective en France. C’est le cas de certaines écoles de commerce, ou certains masters, qui vous demandent un niveau minimal d’anglais. Il est donc parfaitement adapté pour s’assurer des compétences de ses futurs étudiants. Parfois, c’est aussi un moyen de valider votre diplôme dans certaines formations françaises. Certaines écoles demanderont un score minimal pour valider votre formation et obtenir votre diplôme de fin d’étude. Cela complète votre formation, et vous montre vos capacités à la fin de vos études.

Certaines écoles demanderont un score minimal au TOEFL pour valider votre formation et obtenir votre diplôme de fin d’étude.

Au contraire, l’épreuve du TOEIC est plutôt passée avec un but professionnel en tête. Si vous êtes étudiants, vous pouvez avoir à le passer pour valider votre diplôme. Là aussi, c’est un moyen de compléter votre formation, mais aussi d’augmenter votre employabilité. Même s’il est passé dans le cadre de vos études, il sera apprécié par les entreprises, vos futurs employeurs. Si vous voulez accéder à certaines formations internationales, le TOEIC peut vous être demandé, car vos cours seront plutôt orientés Business English. C’est notamment le cas si vous postulez à des masters spécialisés dans le domaine des affaires, car il évalue vos compétences en anglais professionnel.

C’est un bon pré-requis à un master d’anglais des affaires. Enfin, le TOEIC peut aussi doper votre employabilité, en France comme à l’international. En France, il peut vous permettre d’obtenir une promotion, ou un poste à l’étranger. Si vous voulez vous expatrier, c’est un bon moyen de rassurer votre employeur sur vos capacités à communiquer dans la langue. Si le TOEIC correspond à votre situation, nous vous recommandons de commencer votre préparation par un TOEIC blanc, avant de vous renseigner sur les démarches d’inscription TOEIC.

 

Des formats différents

Différents tests, différents formats. L’épreuve du TOEFL est une des plus longues. Elle dure quasiment 4 heures, car elle est composée de 4 parties : compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite et expression orale. Il est donc très complet, c’est aussi pour ça qu’il est apprécié des établissements.

Le TOEIC est plus court, car il ne teste que la compréhension de l’anglais. Il n’y a que 2 parties, compréhension orale et écrite. Au total, il dure 2 heures.

Pour les scores, le TOEFL est évalué sur 120 points au total (chaque partie vaut 30 points). Le TOEIC est évalué sur 990 points, car chacune des parties est notée sur 495 points. Un bon score de TOEFL est souvent au-dessus de 85 points, et un bon score de TOEIC est au-dessus de 800 points.

 

Des contenus différents

Les deux épreuves sont sous forme de QCM, et vous devez remplir la bonne réponse sur une grille de réponse.

Ainsi, si vous passez le TOEFL, les questions porteront sur la vie dans une université, et les situations courantes d’un étudiant.

Le TOEIC évalue vos compétences en anglais professionnels.

Le TOEIC testant l’anglais professionnel, les sujets de porteront sur la vie en entreprise et les situations courantes dans les affaires. Cela vous mettra dans les conditions de négociation internationale. Le vocabulaire sera donc lié aux ventes, aux contrats, mais aussi à la finance ou aux communications.

 

2 examens différents pour des candidats différents

Bien souvent le passage d’une certification de langue est imposé au candidat. Si vous voulez intégrer une université, c’est elle qui vous dira quel test elle accepte comme certification, et quel score minimal elle exige.

Consultez également les prix des tests avant de vous inscrire au TOEIC ou au TOEFL.

L’entrainement avec GlobalExam

GlobalExam a mis au point une plateforme spécifique, qui vous préparera parfaitement. Pour les certifications de langue, GlobalExam est la meilleure solution pour vous entraîner dans les conditions réelles des examens. Cela vous entraine aux exercices, mais aussi à la gestion du temps et de votre stress.

 

Testez gratuitement notre solution et inscrivez-vous pour avoir un accès à des exercices types. Dans les deux cas, les sujets ont été écrits par des spécialistes Vous aurez accès à des heures et des heures d’entrainements !

Si toutefois, vous trouvez qu’aucun de ces deux tests ne répondent à vos besoins, sachez qu’il existe encore d’autres tests, avec d’autres caractéristiques, et d’autres particularités. Ils seront peut-être plus adaptés à votre projet. Découvrez d’autres tests d’anglais comme l’IELTS et le Bulats sur GlobalExam. Vous trouverez des informations complémentaires sur les possibilités qui s’offrent à vous.