Pourquoi passer le Linguaskill (Bulats) ?

Chaque examen d’anglais a ses spécificités. En effet, ils sont tous différents. Ils ont un format et une structure qui leur sont propres, car ils servent à tester l’anglais de manière spécifique. Chaque examen a pour but d’évaluer vos compétences en anglais, selon un mode d’évaluation de l’anglais bien particulier.

Il y a donc une raison différente derrière chaque passage d’examen. Le Linguaskill (Bulats) peut correspondre à votre projet professionnel ou personnel dans de nombreux cas. Il permet d’abord de tester l’ensemble de vos compétences en anglais professionnel, ou anglais des affaires. De plus, la préparation Linguaskill (Bulats) est adaptée à tous les profils, en fonction de votre formation initiale en anglais.

Commencer gratuitement

Le Linguaskill (Bulats) : un test d’anglais important

Le Linguaskill (Bulats), on vient de le dire, fait partie de ses examens d’anglais professionnel, comme le TOEIC. Ainsi vous êtes donc testé sur votre niveau d’anglais lorsqu’il s’agit de travailler dans cette langue. Vous serez donc mis en situation d’entreprise, afin que le Linguaskill (Bulats) puisse évaluer votre capacité à comprendre l’anglais et l’utiliser pour travailler.  Il est donc fréquent que vous ayez à répondre à des questions sur des transactions commerciales, des voyages d’affaires ou des problématiques d’entreprises. Ainsi, vous obtenez donc votre niveau d’anglais en business english.

Le Linguaskill (Bulats) est un examen assez souple. Il est divisé en trois parties, appelées modules.

  • Le module Reading & Listening est le module le plus fréquemment passé par les candidats. Il teste votre compréhension orale et votre compréhension écrite de l’anglais.
  • Le module Speaking est le module qui évalue votre expression orale en anglais.
  • Le module Writing est le module qui teste votre expression écrite en anglais

Vous pouvez passer un seul module de Linguaskill (Bulats), si votre établissement en vous demande que votre niveau de compréhension d’anglais par exemple, ou bien vous pouvez passer les trois, et ainsi obtenir une appréciation sur votre niveau d’anglais business en général.

Depuis janvier 2017, le Linguaskill (Bulats) se passe uniquement sur ordinateur. Quelques soit l’épreuve que vous passiez, vous devrez le faire sur un écran d’ordinateur. Pour l’épreuve d’expression orale, cela peut être déstabilisant !

Voir les modalités d’inscription au test, ainsi que les centres de passage en France.

Qui devrait passer le Linguaskill (Bulats) ?

Le Linguaskill (Bulats), même si c’est un examen d’anglais professionnel peut correspondre à plusieurs profils de candidats, que vous soyez professionnellement actif… ou non.

Le Linguaskill (Bulats) pour les étudiants

Si vous êtes étudiants, le Bulats peut tout à fait correspondre à votre projet. En effet, vous pouvez avoir besoin de le passer pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, le Linguaskill (Bulats) vous permet d’obtenir une certification sur votre niveau d’anglais, et ce reconnue à l’international.  Vous pouvez donc devoir passer le Linguaskill (Bulats) pour étudier à l’étranger. Les semestres d’échanges, de type Erasmus, sont de plus en plus fréquents dans les formations françaises. Cela vous permet de partir dans un autre pays, étudier en anglais, améliorer ainsi votre niveau, mais aussi, découvrir une autre culture et une autre façon de penser. Le Linguaskill (Bulats) fait partie des tests d’anglais qui peuvent être demandés pour valider que vous avez le niveau d’anglais nécessaire pour partir étudier dans un pays étranger, ou faire un séjour linguistique.

Passer le Linguaskill (Bulats) peut être utile dans vos études, même en France. Parfois, c’est un critère nécessaire pur intégrer une école, ou bien en sortir. Les écoles de commerces par exemple, peuvent vous demander de passer cet examen pour valider votre diplôme. Le Linguaskill (Bulats) peut être demandé si vous vouez intégrer une formation spécifique, même en France. C’est notamment le cas des MBA, ces masters spécialisés très sélectifs. Passer le Linguaskill (Bulats) peut vous aider à intégrer ce genre de formation.

De la même façon, votre niveau de Linguaskill (Bulats) peut vous servir à obtenir un stage à l’étranger, ou même en France. Si vous êtes étudiant, et que vous êtes à la recherche d’un stage, votre Linguaskill (Bulats) est un bon moyen de montrer que vous êtes capables de comprendre et parler l’anglais, et ainsi, de travailler dans une autre langue. Le Linguaskill (Bulats) peut vous aider ainsi à obtenir le stage de vos rêves. C’est un véritable atout à posséder. Une fois inscrit sur votre CV, il permet de booster votre employabilité. En effet, vous apportez une information supplémentaire sur vos capacités et compétences. Passer le Linguaskill (Bulats), cela vous permet de vous distinguer par rapport à d’autres candidats.

Le Linguaskill (Bulats) pour les professionnels

Si vous êtes un professionnel, le Linguaskill (Bulats) peut tout à fait être adapté à vous, et à vos projets. Le Linguaskill (Bulats) est d’abord un test d’anglais professionnel. Ainsi, il est normal qu’il soit aussi fait pour des actifs. Il vous met en situations réelles d’entreprises. Le passer reflète donc vos capacités linguistiques à parler anglais, mais dans le contexte du travail. Vous pouvez passer le Linguaskill (Bulats) pour plusieurs raisons.

Si vous souhaitez travailler à l’étranger, c’est un très bon moyen d’augmenter vos chances de partir vous expatrier. En effet, un bon niveau de Linguaskill (Bulats) prouve aux entreprises étrangères que vous êtes capables de parler anglais. L’attestation Linguaskill (Bulats) est beaucoup plus fiable qu’une appréciation vague de votre niveau de votre part. Si vous voulez postuler à un poste dans un pays anglophone, ou bien candidater à un poste à l’étranger au sein de votre entreprise, le Linguaskill (Bulats) apporte du sérieux et du concret à votre candidature.

Le Linguaskill (Bulats) est le moyen de montrer vos compétences, et ainsi, de renforcer votre employabilité. Vous ferez la différence par rapport à d’autres candidats au profil similaire. Un niveau de Linguaskill (Bulats) sur un CV, c’est aussi un gage de sérieux, car cela montre que vous vous êtes pliés à l’examen, aux règles et que vous avez travaillé pour l’obtenir.

Qui accepte le Linguaskill (Bulats) ?

Le Linguaskill (Bulats) est utilisé dans le monde entier. En effet, il est administré de la même façon quel que soit le pays. C’est donc un outil très fiable, car il a la même valeur partout. Au total, le Linguaskill (Bulats) est reconnu dans plus de 130 pays. Les établissements qui le reconnaissent sont très différents. Le Linguaskill (Bulats) peut être adapté aussi bien pour des écoles, que des entreprises.

Les universités qui acceptent le Linguaskill (Bulats)

Les universités sont les premières intéressées par le Linguaskill (Bulats). L’examen en lui-même a été créé par une université. Il est donc fiable comme outil de certification du niveau d’anglais, et ce, même dans un système académique. Pour les universités, c’est un outil précieux, auquel elles font souvent référence. Les universités françaises utilisent le Linguaskill (Bulats) surtout pour l’évaluation de ses élèves. Les universités étrangères s’en servent pour le recrutement des candidats étrangers. Pour les universités du monde entier, le Linguaskill (Bulats) est un moyen de comparer facilement et rapidement des étudiants, quelque soit leur niveau d’études ou leur pays d’origine. Cela facilite les échanges entre universités, et les équivalences mondiales. Ainsi, elles sont sûres que les étudiants pourront suivre les cours de langue.

Les universités peuvent également devenir centre d’examen Linguaskill (Bulats). Pour elles, c’est aussi un moyen de mieux s’approprier le Linguaskill (Bulats).  Pour certaines écoles, c’est aussi l’occasion d’évaluer tous les élèves sur leur niveau d’anglais, et d’établir des statistiques (sur le niveau d’anglais des étudiants diplômés, ou sur la progression en anglais moyenne…)

Les entreprises qui acceptent le Linguaskill (Bulats)

Les entreprises également acceptent le Linguaskill (Bulats). Etant un examen d’anglais des affaires, il est adapté aux environnements professionnels, et aux entreprises dans lesquels il faut travailler en anglais. Les entreprises étant de plus en plus éparpillées à l’internationale, il est très fréquent que vous ayez à parler anglais dans votre travail. De plus, la mobilité des salariés et de plus en plus encouragée ces dernières années. Le Linguaskill (Bulats) peut être un moyen de s’assurer que les employés peuvent travailler en anglais, et ce, dans le but de pouvoir les expatrier si besoin. Les entreprises françaises comme étrangères acceptent Le Linguaskill (Bulats). C’est un examen international. Une autre raison pour les entreprises d’utiliser ce test d’anglais est parce qu’il est possible d’administrer le Linguaskill (Bulats) soi-même. Elles peuvent donc elle-même faire passer le Linguaskill (Bulats) à ses employés, et exiger un niveau CECRL minimum.

De plus, si vous demandez un Visa pour partir dans certains pays, vous devez parfois justifier que vous parlez anglais. C’est notamment le cas pour l’Australie par exemple. Vous devez accompagner votre demande de visa d’une certification du niveau d’anglais. Le Linguaskill (Bulats) peut vous servir à obtenir votre visa, puisqu’il est également accepté par les services d’immigration.

Il existe encore de nombreux types d’instituions qui acceptent le Linguaskill (Bulats). Quoique vous fassiez, vous pouvez le mettre en valeur, en expliquant le type d’examen que vous avez fait, et en indiquant votre score sur l’échelle de notation Linguaskill (Bulats).

Convaincu de passer le Linguaskill (Bulats) ? Vous devez vous y entrainer pour obtenir le meilleur score possible. Sur GlobalExam, nous vous offrons les deux premiers jours d’entrainement. Venez essayez la plateforme, et commencez dés aujourd’hui à améliorer votre score de Linguaskill (Bulats) !

Retrouvez ici nos fiches de grammairevocabulaire et fonctions de langages.

Commencer gratuitement