Comment L’IELTS aide pour un Master ?

Comment l’IELTS vous aide pour votre master à l’étranger

Vous avez toujours rêvé de voyager ? Vous avez la fièvre de la mobilité internationale ? Vous voulez étudier à l’étranger ou travailler à l’étranger? Avoir accès à des formations prestigieuses et de vous démarquer de tous les autres étudiants? L’IELTS est fait pour vous : c’est le test d;anglais pour les étudiants internationaux ! Il saura vous assurer la possibilité dans vos études supérieures de prétendre à des écoles de renom, à des stages en entreprise, à des demandes de bourses, à des études universitaires outre-Atlantique, outre-Manche, et autres pays anglophones et bien plus encore!

Pourquoi ? Parce que ce test d’aptitude linguistiques anglaises est reconnu par des milliers d’universités à travers le monde… C’est un diplôme de langue de choix permettant de faire ses études et/ou de s’installer à l’étranger. C’est notamment ce qui explique que chaque année plus de 3 millions de personnes le passent, faisant de lui le test linguistique  probablement le plus prisé. Il est recommandé à tous les candidats de faire une préparation à l’IELTS avant le passage de l’examen.

Commencer gratuitement

Étudier à l’étranger avec un bon score à L’IELTS (US, Canada, Angleterre, etc…)

L’IELTS est un test de langue requis pour toute personne qui souhaite travailler ou étudier à l’étranger. Avant de partir, il est donc astucieux de s’assurer un bon score!

L’IELTS atteste d’une compétence linguistique suffisante par près de 10’000 institution dans le monde. Il peut non seulement être exigé par les universités américaines, canadiennes et anglaises mais également par des établissements de pays non anglophones dont les formations sont dispensées en anglais. Dès lors, s’assurer de son obtention, c’est s’assurer l’entrée dans un nombre non négligeable d’institutions prestigieuses sur les cinq continents.

Quelles universités acceptent l’IELTS ?

L’IELTS, passeport pour étudier aux Etats-Unis

L’IELTS est vu comme un moyen sûr de certifier son niveau en anglais pour accéder aux formations américaines et étudier aux Etats Unis. Plus de 3’000 établissements universitaires américains l’acceptent comme preuve des compétences linguistiques et d’un niveau d’anglais suffisant pour suivre les formations proposées.

Les écoles incontournables des USA exigent presque toutes l’IELTS. Pour les plus connues et les mieux classées internationalement, certaines comme Harvard University, Princeton, Yale, Columbia University (NY) requièrent un IELTS avec un score minimum de 7,0/9,0. Creighton University, University of California San Diego ou encore Saint Mary exigeront un score minimum de 6,5. D’autres comme Massachusetts Institute of Technology, Webster University, Stanford Graduat School of Business un score minimum de 6,0. Berkeley (5,5)

Au delà de ces universités prestigieuses, l’IELTS est reconnu par les établissements de la « IVY LEAGUE » et par les 50 universités américaines recevant le taux le plus élevé d’étudiants internationaux.

Par ailleurs, détenir l’IELTS peut être un atout pour obtenir des bourses d’études au mérite dans le cadre du fameux Fulbright program dans ce pays d’accueil d’étudiants internationaux.

… mais aussi pour étudier au Canada…

L’IELTS permet également d’avoir accès à des nombreuses formations canadiennes de choix. Si tu veux étudier au Canada, l’IELTS est requis notamment pour McGill (6,5), Art Institute of Vancouver (6,5); Concordia (6,0); Duke; The college of veterinarians of British Columbia (7,0)…

… ou encore étudier en Angleterre et Irlande…

Attention! L’IELTS n’est pas uniquement réservé aux formations universitaires de l’autre côté de l’Atlantique. Il peut être également très utile pour les formations en Angleterre et en Irlande. Il est notamment reconnu par les universités d’Oxford and Cambridge. Il est d’ailleurs accepté par le Royaume-Unis pour les demandes de visa d’immigration.

… et même étudier en Europe…!

L’IELTS n’est pas seulement un pré-requis pour accéder à des universités étrangères ou accéder à une carrière internationale. En effet, il est un vrai plus (parfois obligatoire) pour des études en Europe et même en France.

Par exemple l’IELTS est nécessaire pour intégrer de nombreuses universités françaises: écoles de commerce, de management, d’ingénieur, ou même encore Science Po et autre formations de droit et sciences sociales notamment. Parmi elles, American business school (5,5); Bordeaux Ecole de Management (6,0); American University of Paris; EBS (European Business School (5,5); ECE Graduate School of Engineering; Ecole Central de Paris (6,5); Ecole National des ponts et chaussées (6,5); ENS (6,5); EM LYON (6,0); ESSEC Business School (6,5); Faculty de Droit et de Sciences Sociales de Poitiers (6,5); EUROMED; Science Po (Paris, Dijon, Menton, Poitiers, Reims, Lille…); SKEMA School of Management (6,5); … (pour découvrir en détails quelles institutions exigent la possession de l’IELTS: cliquer ici.)

Ce n’est pas tout!

L’IELTS est aussi requis par des nombreuses universités et pays autres. Ainsi, il peut vous être utile si vous voulez étudier en Australie, étudier en Orient, étudier en Asie et même étudier en Afrique !

Améliorer votre anglais avec L’IELTS

S’entraîner à l’examen de l’IELTS est ainsi un bon moyen pour s’assurer de consolider son niveau d’anglais. L’obtention du score souhaité peut souvent dépendre de l’enrichissement de son vocabulaire. En effet, préparer les preuves écrites et orales du test se révèle être un moyen de choix pour diversifier son vocabulaire en anglais et assurer sa fluidité dans la langue. Il est également possible se préparer à l’IELTS à l’étranger.

Pour améliorer votre anglais sur des compétences particulières

Préparer l’IELTS est ainsi l’opportunité d’améliorer son anglais dans des domaines précis. Sa structure vous permet dès lors de cibler divers aspects de la langue et donc de vous assurer d’une réelle aisance en anglais — aussi bien dans la production que la compréhension, écrite comme orale !

L’IELTS s’organise en effet autour de deux épreuves écrites et orales. D’abord, le test procure la possibilité de developper votre compréhension de l’anglais, à l’écrit comme à l’oral, mais aussi votre capacité à vous exprimer (à l’oral et à l’écrit) par voie d’exercices pratiques.

Le format du test

Ce test se décline sous une forme dite « Academic » pour ceux qui cherchent à postuler à des positions universitaires et  à des positions professionnelles à l’étranger. L’autre forme dite « General training » est plutôt elle pour ceux qui cherchent à émigrer, s’expatrier aux Etats-Unis, en Australie, au Canada ou encore au Royaume-Unis par exemple.

Dans sa structure, l’IELTS permet donc de tester ses compétences en compréhension de l’oral (listening), de l’écrit (reading), de rédaction (writing) et d’expression orale (speaking). Tout ça, en moins de 3 heures.

Ainsi, même bilingue, il est nécessaire de préparer l’examen pour optimiser ses chances de réussite. Etre familiarisé avec le format des épreuves et les attentes des examinateurs est indispensable pour passer l’IELTS. Par ailleurs, la préparation est un moyen adéquat pour évacuer les risques de stress et d’anticiper les difficultés de l’épreuve. S’assurer un bon entrainement, c’est s’assurer de réussir!

Pour ce qui est des épreuves de compréhension orale et de l’expression orale, les deux tests (Academic and General Training) sont identiques. Toutefois, les épreuves de  reading et writing seront différentes selon la formule de l’IELTS choisie.

Pour les deux IELTS, les épreuves de listening, reading et writing s’enchainent lors d’une cession unique et sans pause. D’où la nécessité d’être parfaitement préparé !

Pour ce qui est de l’épreuve de compréhension orale, les cessions peuvent se dérouler à des semaines d’intervalle de la cession écrite (soit la semaine précédente, soit la semaine suivante).

Au total, le test dure 2h45min.

Listening — Compréhension orale (30 min)

  • écoute de 4 enregistrements de natifs de pays anglo-saxons(1/une conversation entre deux personnes dans un contexte du quotidien, 2/ un monologue sur un sujet social, 3/ une conversation jusqu’à 4 personnes dans un cadre pédagogique et enfin 4/ un monologue s’apparentant par exemple à un cours magistral)
  • réponse écrite à une série de questions portant sur les écoutes

Reading —  Compréhension écrite (60 min)

  • 40 questions visant à tester un panel assez large de compétences de compréhension écrite (saisie des idées principales, détails, compréhension d’une argumentation, repérage de l’opinion d’auteurs, tons et objectifs du texte…)
  • IELTS Academic test: Le test inclut 3 longs textes. D’abord, descriptif et factuel puis discursif et analytique.
  • IELTS General Training test: Le test inclut des extraits de livres, magasines, journaux, annonces, publicités…

Writing — Expression écrite (60 min)

  • IELTS Academic test :
    Le test est composé de deux épreuves et traite de thématiques de culture et d’intérêts généraux appropriés pour des candidats de premier, deuxième ou troisième cycle universitaire.

Chaque épreuve requiert l’emploi d’un langage « formel »

  1. Une épreuve d’explication, de description et de résumé d’un tableau, diagramme, schéma… — Le candidat doit décrire et expliquer les données présentées et détailler les étapes d’un processus ou le fonctionnement d’un objet ou évènement posé.
  2. Une épreuve de rédaction d’un essai en réponse à une opinion, point de vue ou problématique déterminée.
  • IELTS General Training test :

Le test est également composé de 2 épreuves portant sur des sujets d’intérêt général

  1. Une épreuve où le candidat devra rédiger une lettre expliquant la situation qui lui est présentée. Il pourra être fait usage d’un style personnel, semi-personnel ou même formel.
  2. Le candidat dans cette seconde épreuve devra rédiger un essai en réponse à une opinion, point de vue ou problématique.

Speaking —Expression orale (11-14min)

L’épreuve orale prendre la forme d’un entretien oral qui est enregistré et se décompose en 3 parties.

  • le questionnement de l’examinateur à propos de soi, sur des sujets familiers comme la maison, la famille, les études et les centres d’intérêt;
  • une discussion sur un sujet précis posé — le candidat a 1 min après la communication de ce sujet pour y réfléchir — puis l’examinateur le questionnera dessus
  • lors de la troisième partie de l’épreuve, des questions supplémentaires pourront être posées sur le sujet de la partie 2 dans le but de permettre au candidat de discuter en anglais plus amplement sur des idées et problématiques abstraites (4 à 5min)

Objectif réussite ! S’entrainer sur GlobalExam

Une préparation à l’IELTS est donc nécessaire pour progresser rapidement et optimiser ses chances de réussite afin de pouvoir faire un stage à l’étranger par exemple.

GlobalExam vous permet de vous entrainer régulièrement et facilement en vue de l’examen.

N’attendez plus et testez votre niveau d’anglais avant votre départ à l’étranger et avant de préparer vos dossiers de candidature !

Commencer gratuitement