GlobalExam vous conseille pour votre préparation au DELF

Les supports d’entraînement

Comme pour tous les test de langue, il est conseillé d’effectuer une préparation au DELF et au DALF. Cette préparation est d’autant plus importante si vous passer le DELF pour la naturalisation Suisse. Vous pouvez vous entraîner de deux façons :

  • L’entraînement actif, propre à l’examen en lui-même. Il permet de se préparer aux notions de grammaire et vocabulaire que vous rencontrerez dans le test. Il s’agit également de vous entraîner au format spécifique de la compréhension écrite et orale du DELF.
  • L’entraînement passif, qui consiste à progresser en français de manière générale, c’est-à-dire à améliorer votre compréhension globale du français, ainsi que votre expression, écrite comme orale. Il permet d’étoffer votre vocabulaire et d’être plus à l’aise avec la grammaire française, en dehors du DELF.

Vous trouverez ci-dessous des supports pour vous entraîner activement au DELF ou vous entraîner passivement pendant vos loisirs. Si vous désirez connaître les modalités d’inscription, cliquez ici.

Commencer gratuitement

Comment se préparer activement au DELF

·        Participer aux ateliers de préparation au DELF dispensés par l’Alliance Française proche de chez vous. Vous bénéficiez alors de cours en présentiel et conseils personnalisés pour vous améliorer et gagner du temps le jour J.

·        S’exercer à l’aide des exemples de sujets du CIEP (Centre International d’Etudes Pédagogiques). Puisqu’il s’agit de contenus officiels, ils correspondent au format de l’épreuve mais sont en quantité très limitée : pour chaque niveau seul un enregistrement audio par épreuve est disponible.

·       S’entraîner en ligne sur Global-Exam.  Notre plateforme offre un accès illimité à des dizaines d’exercices types du DELF, par niveau, ainsi qu’à de multiples examens blancs pour vous entraîner dans les conditions réelles du DELF. Il est important de bien se préparer au niveau DELF car c’est un test payant auquel on peut échouer.

Comment se préparer passivement au DELF

·        Suivez les informations à la télévision ou sur Youtube grâce à la chaîne dédiée de BFM TV. Il s’agit d’un bon entraînement indirect aux audios du DELF, qui peuvent mettre en scène des journalistes.

·        En écoutant la radio française, comme RTL par exemple, vous vous habituerez aux intonations et à l’accent français, potentiellement de différentes régions.

·        Lire la presse francophone (telles que Le Monde, Le Figaro, L’Equipe) vous permet d’enrichir votre vocabulaire et rencontrer des formulations de textes particulières dans leur contexte donc d’améliorer votre compréhension écrite mais aussi votre rédaction. Pour les niveaux les moins avancés, le magazine LCFF (Langue et Culture Françaises et Francophones) proposent des articles adaptés aux apprenants de la langue française.

·        Discuter avec des francophones grâce à l’application gratuite Hello Talk vous permet de développer vos compétences en expression orale comme écrite puisque vous pouvez envoyer des messages vocaux ou texte à des natifs de langue française, ou mieux : les rencontrer en personne !

Attention : bien que ces supports soient de qualité, la méthode et la rigueur restent les meilleurs atouts d’une bonne préparation au DELF. Retrouvez nos conseils stratégiques dans notre article « Passer le DELF – Les 3 stratégies à adopter ». Grâce à un travail intense et structuré sur notre plateforme et l’utilisation de ces supports, vous obtiendrez à coup sûr votre certification DELF !

Les conseils de Global-Exam pour réussir votre entraînement au DELF

En plus des stratégies de préparation au DELF et autres exemples de test que GlobalExam vous offre afin de réussir votre exam et obtenir un visa pour la Suisse, voici quelques astuces pour optimiser vos résultats au DELF :

–         Astuce n°1 : Fixez-vous des objectifs de travail. Programmer quelques heures chaque semaine pour vous entraîner au DELF, en fonction de vos ambitions (augmenter d’un niveau avant de passer l’examen ou améliorer votre expression en français) et de votre emploi du temps. Attention : votre programme ne doit pas être trop ambitieux ! Ne vous imposez pas de travailler trois heures par jour s’il s’agit d’un objectif inatteignable pour vous. Soyez réaliste dans l’élaboration de votre programme pour mieux vous y tenir et être ainsi plus efficace dans votre préparation au DELF !

–         Astuce n°2 : Adaptez vos entraînements à votre maîtrise du français. D’une part, entraînez-vous au niveau qui vous convient. Par exemple, si vous pensez avoir un niveau entre A2 et B1, entraînez-vous d’abord au niveau A2, jusqu’à le maîtriser, puis au niveau B1. Pour mieux vous situer, rendez-vous sur notre article « Quel score obtenir au DELF ? ». D’autre part, si vous constatez que vous avez plus de difficultés sur une épreuve en particulier, travaillez d’avantage cette section. Pour rappel : une note inférieure à 5/25 à l’une des épreuves est éliminatoire !

–         Astuce n°3 : Alternez entraînements actifs et passifs. Pour rester motivé, n’hésitez pas à accorder du temps dans votre programme aux entraînements passifs. Regarder une comédie française sera plus divertissant qu’apprendre une énième fiche de grammaire et vous fera progresser également ! La théorie reste indispensable en amont de la pratique mais il est important également de vous détendre pour rester efficace dans vos révisions. Avec tous ces supports et conseils, vous deviendrez un champion de la langue française ! Un Global-Player témoigne sur son passage du DELF.

Commencer gratuitement