Le diplôme DELF est un examen national de français, délivré par la ministère de l’éducation. Il teste votre niveau en français si vous n’êtes pas francophone de base. C’est un diplôme qui évalue votre niveau global en français : compréhension écrite comme orale, mais aussi expression orale et écrite. Le test a la particularité d’exister sous 6 versions différentes, correspondant aux 6 niveaux CECRL, de difficulté croissante. On peut vous demander de passer un niveau minimum (si vous voulez entrer dans une université ou pour la naturalisation Suisse par exemple, elle peut vous demander de réussir le DELF B2). Si vous voulez passer le DELF pour mettre en valeur vos compétences et vous challenger, vous devez donc choisir le niveau DELF à passer.

Il faut donc obtenir un score minimum au DELF pour le réussir. Il y a plusieurs façons de se préparer au DELF pour le réussir !

Testez votre niveau gratuitement

Avoir une stratégie de révision efficace

Il y a différentes façons de s’entrainer au DELF. C’est à vous de choisir la méthode qui vous convient en fonction de votre façon de travailler et de votre emploi du temps. Une stratégie de révision DELF doit être adaptée à vous. Il y a quelques éléments que doit comporter votre stratégie. Votre stratégie de révision doit être de qualité. Privilégiez la qualité des exercices et des supports, qui doivent être des références pour la certification DELF. Vous pouvez trouver de nombreux sites aux tarifs avantageux, mais aux exercices non conformes. La solution que vous choisissez doit tout de même prévoir assez d’entraînement pour que vous soyez prêt, et que vous soyez bien préparé. Faire un seul sujet de DELF ne suffit pas par exemple. Votre stratégie DELF doit aussi comporter les corrigés aux exercices, pour que vous puissiez apprendre de vos erreurs mais aussi calculer votre score. Vous devez pouvoir mesurer vos progrès.

Votre stratégie doit prendre en compte votre emploi du temps. Si vous avez du temps libre et que votre examen approche à grand pas, vous pouvez vous orienter vers un stage intensif DELF par exemple. Si vous n’arrivez pas à travailler et à vous motiver seul, vous pouvez plutôt choisir les formations et les cours collectifs. Enfin, si vous avez un budget entraînement serré, vous pouvez plutôt choisir un livre d’entraînement. Si vous voulez rentabiliser des petits moments, comme des trajets ou des pauses dans vos études, l’abonnement à un site d’entraînement peut vous permettre de vous entraîner partout.

Il existe différents types de supports pour réviser le DELF. Les cours de langues, collectifs ou individuels peuvent vous faire progresser en français comme au DELF. Il existe aussi des stages DELF en France, ou partout dans le monde, spécialisés dans la préparation à l’examen.. Si l’entraînement en autonomie vous convient, vous pouvez choisir un livre d’entraînement, un site d’entraînement en ligne. Vous pouvez choisir de vous entraîner seul, ou à plusieurs, en contactant des anciens candidats ou comme vous, des futurs candidats.

Votre stratégie est efficace si elle est variée (et comporte plusieurs supports), complète (entraînement à toutes les sections) et aussi régulière (étalée de façon homogène sur une grande période).

Pour en savoir plus sur les tarifs du DELF, cliquez ici ! Si vous souhaitez savoir où passer le DELF au Maroc, au Canada ou en Suisse, ne ratez pas nos articles.

Deux modes d’entraînement (passif et actif)

Pour bien réviser votre français avant de passer le déflecteur il y a plusieurs méthodes. Toutefois, il y a deux grands modes de préparer l’examen et progresser. Quel que soit le support que vous choisissez pour travailler le DELF, vous pouvez décider de vous entraîner spécifiquement à l’examen, ou bien de privilégier l’usage de la langue en général.

L’entraînement passif

L’entraînement passif, c’est lorsque vous apprenez le français et que vous travaillez le français en général, sans forcément utiliser l’examen DELF. Ce type de préparation est donc passive par rapport à l’examen, car vous ne travaillez pas sur les supports ou les sujets DELF. Si vous révisez le grammaire, ou si vous apprenez du vocabulaire, vous vous entraînez passivement au DELF (mais activement en français !)

L’entraînement passif peut avoir beaucoup de formes différentes. Vous pouvez regarder un film en français , ou lire un journal pour travailler votre compréhension écrite et orale de l’anglais. Vous pouvez sortir avec des amis français ou francophones pour vous exercer à parler. L’entraînement passif peut être plus ou moins informel. Si vous faites des exercices de grammaire à partir du Bescherelle, vous vous entraînez au français. Si vous voyagez en France et faites l’effort de pratiquer la langue, vous vous préparez aussi au DELF !

L’avantage de ce mode d’entraînement, c’est qu’il peut complètement s’adapter à vos loisirs et à vos goûts. Vous pouvez choisir des supports sur des sujets qui vous plaisent, pour progresser sans avoir l’impression de travailler et étudier. Attention, pour que cet entraînement soit quand même bénéfique à votre préparation DELF, il faut vous impliquer et vous concentrer pendant ces moments, même si ce sont des moments de détente pour vous.

L’entraînement actif

A l’inverse, l’entraînement actif est l’entrainement ciblé pour le DELF. Lorsque vous travaillez sur des exercices et des sujets DELF, vous vous préparez activement au DELF. Cet entraînement est indispensable et nécessaire pour réussir le DELF. L’entraînement passif peut être un bon complément, mais votre entraînement actif est la partie la plus importante de la préparation au diplôme DELF. C’est le seul moyen pour vous d’être sûr de réussir le test DELF, et d’obtenir le niveau que vous souhaitez nécessaire à l’obtention de votre visa par exemple.

Pour s’entrainer de manière active au DELF, il faut réaliser des sujets de DELF. C’est en vous basant sur des exercices types du test que vous vous entrainerez à la structure et au format DELF. Pour pouvez trouver des annales DELF dans des livres de préparation, ou bien sur des sites spécialisés dans la préparation aux examens.

L’avantage de la préparation active, c’est qu’elle vous forme à la structure du test. Ainsi, vous apprenez les consignes, et comprenez le fonctionnement du test. Le jour de l’examen, vous êtes prêt, vous connaissez l’épreuve, et vous gagnez du temps précieux pour réfléchir. L’entraînement peut paraître un peu plus ennuyeux, mais c’est le plus utile pour réussir son DELF. Plus vous ferez d’exercices DELF plus vous serez à l’aise !

Votre préparation avec GlobalExam

Sur GlobalExam, nous mettons tout en œuvre pour que vous réussissiez votre projet DELF. Parce que nous savons que la préparation d’un examen n’est jamais facile, nous avons créé un site intuitif, interactif et pédagogique pour vous faciliter la tâche. L’entrainement sur GlobalExam se passe en deux temps. D’abord, vous pouvez vous entraîner en profondeur aux exercices DELF. Le mode training rassemble des dizaines d’exemples pour tous les exercices DELF de chaque section. Vous avez à votre disposition plus de 60 heures d’entraînement. Pour vous, c’est la liberté de planifier votre entraînement comme vous le souhaitez. Si vous voulez faire 10 minutes de préparation, c’est possible, mais vous avez aussi les ressources pour travailler plus. Vous pouvez cibler des points précis à travailler, et progresser étape par étape.

Le deuxième mode d’entraînement est le mode exam. Cette fois ci, on ne rigole plus. Vous êtes dans les conditions réelles de l’examen. Nos professeurs ont rédigé 4 sujets complets de DELF. Ces annales de test reprennent le format exact de l’examen. Pour vous c’est l’occasion de vous mettre à l’épreuve et de vous tester sur la globalité de l’examen. A la fin de votre test, vous connaissez votre score et votre niveau DELF. Il est atteint ? Bien joué, recommencez pour faire encore mieux. Vous y êtes presque ? Un dernier effort !

GlobalExam analyse aussi vos résultats en français ; Vos scores aux exercices mais aussi votre temps de réponse, rien ne nous échappe. Ainsi, nous vous signalons vos points de faiblesses, qui sont à travailler, amis aussi vos points forts, sur lesquels vous pouvez compter pour réussir le DELF. Ainsi, vous avez une bonne vision de votre travail, mais aussi de vos progrès. Cela vous aide à planifier votre entraînement, et évaluer les efforts qu’ils vous restent à fournir pour obtenir le score voulu.

En plus de ces supports, nous tenons à vous donner toutes les clés pour réussir. Sur le blog GlobalExam, vous trouverez les informations pratiques sur le DELF, comme les lieux d’examen ou les modalités d’inscription. Mais si vous avez des questions sur le test, les exercices ou les consignes, c’est là aussi où vous trouverez les réponses. Pour les plus curieux d’entre vous, des fiches de vocabulaire et de grammaire sont aussi à votre disposition, pour vous aider à réviser. Pour tout savoir sur l’inscription au DELF cliquez ici.

Si vous êtes curieux de connaître votre score au DELF, vous pouvez réaliser un test DELF gratuit sur notre site. Combien allez-vous obtenir ? Venez le découvrir en vous inscrivant sur GlobalExam.

Ainsi vous saurez quel niveau de DELF préparer :

Testez votre niveau gratuitement