L’IELTS est un examen d’anglais qui évalue votre niveau de langue autant en compréhension qu’en expression écrite et orale. Pour cela, il est composé de plusieurs épreuves, dont l’une d’entre elles se déroule en compagnie d’un examinateur : c’est la partie Speaking. Cette épreuve est ce qui fait la différence entre ce test et les autres examens officiels d’anglais, tels que le TOEIC ou le TOEFL par exemple. C’est pourquoi, au travers de cet article, nous allons nous pencher sur cette épreuve de l’IELTS et tout vous expliquer sur son déroulement. Au programme, nous allons voir :

  • Les consignes de l’IELTS Speaking
  • La structure de l’épreuve
  • Des exemples de questions qui pourront vous être posées le jour de l’épreuve
  • Nos conseils pour réussir l’IELTS Speaking et bien gérer votre temps
  • Bien s’entraîner à l’épreuve avec notre plateforme en ligne GlobalExam

C’est parti, allons tout connaître sur l’épreuve Speaking de l’IELTS !

Testez votre niveau gratuitement

Quelles sont les consignes du Speaking de l’IELTS ?

L’épreuve orale de l’IELTS, le Speaking, est bien distincte des autres épreuves écrites. En effet, elle consiste à un face-à-face avec un examinateur, chargé d’évaluer votre niveau d’anglais parlé, sur une échelle de 1 à 9. Le test est enregistré pour d’éventuelles réclamations de la part du candidat.

Pour obtenir un bon score au Speaking, outre l’accent et la prononciation, il vous faut acquérir des automatismes de langage qui vous feront gagner des points. GlobalExam vous fournit les outils de préparation IELTS qu’il vous faut connaître pour être à l’aise à l’oral.

Remarque : Il n’y a pas de différence entre l’épreuve Speaking – IELTS Academic et l’épreuve Speaking – IELTS General Training. Les descriptifs, stratégies et conseils suivants sont donc valables pour les deux versions du test.

homme-qui-fait-une-presentation

Quelle est la structure de l’épreuve du Speaking ?

L’épreuve Speaking de l’IELTS comporte un entretien individuel avec un examinateur. Il dure entre 11 et 14 min et contient 3 parties :

  • Speaking – Exercice 1Introduction and interview (4 à 5 minutes) : on vous pose des questions sur des sujets généraux (famille, travail ou études, loisirs, intérêts).
  • Speaking – Exercice 2Long turn (3 à 4 minutes) : on vous donne une carte demandant de parler d’un sujet spécifique et d’y inclure certains points précisés. Vous avez 1 min pour préparer un discours de 2 min.
  • Speaking – Exercice 3Discussion (4 à 5 minutes) : Vous discutez avec l’examinateur de problématiques plus abstraites et générales, reliées au sujet de la partie 2.

Comment se déroule la discussion ?

C’est l’examinateur qui mène l’entretien. Vous devez répondre aux questions qu’il vous pose sans vous éloigner du sujet.

  • Part 1 : questions personnelles, vous devez répondre par des phrases courtes.
  • Part 2 & Part 3 : questions sur un sujet tiré au sort et questions plus générales, nécessitent de développer votre argumentaire. On attend de votre part des réponses plus construites mais il n’hésitera pas à interrompre la discussion si vous parlez trop longtemps (plus de 5 min).

Quels sont les critères d’évaluation ?

  • Aisance à l’oral et cohérence : fluidité du discours.
  • Ressource lexicale : richesse du vocabulaire.
  • Grammaire : syntaxe correcte.
  • Prononciation : accent anglais.

Quelques exemples de sujets pour chaque partie

Part 1 – Introduction and interview

If you’re a student, what are you studying? If you’re a professional, what do you do for a living?

Part 2 – Long turn

Candidate Task Card

Describe your last birthday party.

Who was there?

What did you do?

What was your favorite gift and why?

Part 3 – Discussion

Let’s consider adulthood, first of all…

  • What are the best parts about being an adult?
  • What are the main differences between your generation and your parents?

Nos conseils et stratégies pour réussir

Une bonne stratégie de révision, spécifique au Speaking, consiste à apprendre par cœur les connecteurs logiques, les mots de vocabulaire et les mots de liaison qui vous permettent de fluidifier votre discours. Cela vous aide à vous mettre à l’aise, à expliquer clairement vos idées et à éviter les trous de mémoire.

Conseil n°1 : Essayez de réduire au maximum vos tics de langage

Ce qui est d’autant plus difficile si l’anglais n’est pas votre langue maternelle. Le tic le plus courant est le fameux “euh”, que l’on peut éviter en le remplaçant par un court silence. Cela donne, par ailleurs, l’impression que vous pesez vos mots.

Conseil n°2 : Evitez de parler trop vite ou trop lentement

Vous serez pénalisé dans les deux cas. Si vous n’arrivez pas à jauger exactement votre débit de parole, basez-vous sur celui de l’examinateur.

Conseil n°3 : Ecoutez bien les questions qui vous sont posées

Avant même de penser à vos réponses, il est tout aussi important de bien faire attention à ce que l’examinateur vous demande pour ne pas faire de hors-sujet. De plus, en écoutant bien la façon dont la personne parle, vous pourrez repérer les différents mots-clés (les mots les plus accentués) afin de comprendre le sujet et vous aider à répondre.

Conseil n°4 : N’hésitez pas à redemander lorsque vous n’avez pas compris la question.

De nombreuses expressions toutes faites vous permettent de le faire (“Could you repeat your statement, please?”, “I beg your pardon, but I did not understand what you’ve just said”). Cela peut aussi vous aider à gagner du temps si vous n’avez pas d’idées de réponse immédiate !

Conseil n°5 : Prenez un temps de réflexion avant de répondre aux questions

Une fois la question de l’examinateur posée, vous n’êtes pas obligé de répondre dans la seconde qui suit. Vous pouvez très bien prendre un léger temps de réflexion afin de réfléchir à ce que vous allez dire et la manière dont vous allez le dire. Cela vous permettra notamment de donner une réponse plus complète et structurée.

Conseil n°6 : Ne vous éloignez pas du sujet

Vous ne gagnerez pas plus de points en essayant de parler plus longtemps en allant plus loin que la question qui vous est posée ! Au contraire, il est important de rester dans le sujet qui vous est demandé, même s’il ne vous inspire pas forcément.

Conseil n°7 : Utilisez du vocabulaire soutenu et correct

La grammaire et le vocabulaire font partie des points importants dans la notation de l’IELTS Speaking. C’est pourquoi il est essentiel d’apprendre du vocabulaire en amont sur des sujets notamment de la vie de tous les jours ou d’autres sujets qui pourraient vous être demandés le jour de l’examen. Si vous connaissez du vocabulaire, vous serez plus à l’aise pour répondre aux questions et savoir quoi dire à l’examinateur !

femme-qui-sourit

Comment gérer son temps ?

C’est l’examinateur qui gère le déroulement de l’entretien en décidant du nombre de questions à vous poser et du passage d’une section à l’autre. Pour la 2ème partie, vous avez jusqu’à 2 min pour parler du sujet tiré au sort. Essayez d’arriver au moins à 1min 45s car parler moins peut vous pénaliser. Le reste du temps, vous avez juste à répondre aux questions posées par des phrases courtes ou plus longues.

2 minutes, c’est court, mais cela peut aussi paraître extrêmement long lorsque l’on ne sait pas quoi dire ! C’est pourquoi, prendre le temps de bien structurer vos idées lors de votre minute de préparation et connaître du vocabulaire vous aidera à gérer votre temps, et ce quelle que soit la partie de l’épreuve. Vous serez ainsi préparé à répondre aux questions de l’examinateur et ne perdrez pas de temps en cherchant vos mots ou en bafouillant.

Finalement, pour être sûr de bien savoir gérer votre temps le jour de l’épreuve, il est essentiel de vous entraîner au préalable chez vous en vous chronométrant. Pensez toutefois que l’on a souvent tendance à parler plus rapidement le jour du test que lors de nos entraînements à cause du stress : prenez votre temps, et pensez à bien articuler ! Votre accent et intonation sont deux points importants qui seront évalués le jour de l’examen.

L’entraînement en ligne au test sur GlobalExam

Avant de passer le test de l’IELTS, il est conseillé de s’entraîner, afin de se familiariser avec la structure du test et les questions types. En effet, le type de questions et le vocabulaire employé sont récurrents pour l’IELTS, c’est pourquoi GlobalExam a créé une plateforme d’entraînement en ligne aux tests de langue, afin de réaliser des exercices dans les conditions réelles d’examen.

Chaque exercice et chaque examen blanc sont corrigés, et les résultats sont enregistrés automatiquement pour ainsi vous permettre de consulter votre suivi de progression. Vous pourrez donc comparer votre score IELTS du début avec celui que vous avez atteint après une préparation efficace.

Des fiches de vocabulaire et de grammaire spécifiques à l’IELTS sont également disponibles afin de vous aider à approfondir certains points. Vous avez la possibilité de réaliser l’équivalent d’un sujet IELTS blanc complet gratuitement, il suffit de vous inscrire !

Pour aller plus loin, et vous entraîner sur le test en entier, vous pouvez également consulter nos fiches sur les autres sections de l’IELTS :

L’épreuve du Writing

L’épreuve du Listening

L’épreuve du Reading

Testez votre niveau gratuitement