Vous avez décidé de passer le TOEIC ? Vous souhaitez le réussir haut la main ? Comme vous le savez, la préparation au TOEIC est une garantie d’obtenir sa certification et avec un bon score.

C’est pourquoi GlobalExam vous partage dans cet article trois stratégies qui vous permettront d’obtenir au moins +140 points à votre test TOEIC si vous les suivez bien et que vous vous entraînez avec nous.

Lisez la suite de cet article est vous aurez les clés entre vos mains pour réussir votre TOEIC le jour J !

Testez votre niveau gratuitement

Offres CPF Business English et TOEIC

TOEIC : les astuces à connaître

Il existe plusieurs astuces à connaître avant de passer le TOEIC : celles-ci pourraient en effet faire la différence pour obtenir le score que vous souhaitez atteindre à l’examen. Nous vous en présentons plusieurs d’entre elles :

  • Répondez à toutes les questions : au TOEIC, une mauvaise réponse ne vous fera pas perdre de point. Par conséquent, même si vous répondez au hasard à une question, vous aurez toujours 25% de chances d’avoir la bonne réponse sur une question à 4 possibilités. Vous pouvez procéder par élimination pour ne garder que les réponses ayant le plus de chances d’être la bonne.
  • Prenez connaissance du format du test : passer le TOEIC à l’aveugle sans en connaître les spécificités et les questions-type réduira largement vos chances d’y obtenir un bon résultat. Effectuer un examen blanc pour découvrir les principales étapes de l’examen vous permettra d’être plus à l’aise le jour J.

Astuces pour la section Reading (compréhension écrite)

  • Commencez par votre section préférée : contrairement à la partie Listening, la section Reading vous donne la possibilité de commencer par l’exercice que vous préférez. Démarrer par la partie 7, réputée comme étant la plus difficile et nécessitant de lire des textes longs, peut être une bonne idée si vous vous sentez particulièrement à l’aise dans cet exercice.
  • Lisez d’abord les questions avant le texte : lire les questions qui vous sont posées avant les textes de référence vous aidera à savoir les informations que vous devez y chercher. Indiquez la réponse à chaque question dès que vous en trouvez une.
  • Lire le texte en diagonale : une meilleure efficacité de lecture vous aidera à gagner un temps précieux dans un examen comme le TOEIC. Entraînez-vous à “scanner” un texte et à y saisir les informations importantes dans le cadre d’un examen blanc !

Astuces pour la section Listening (compréhension orale)

  • Gardez le rythme : si vous n’êtes pas sûr de la bonne réponse à donner à une question, répondez rapidement en vous référant à votre première intuition. Rester bloqué sur une question risquerait de vous empêcher de vous concentrer sur les suivantes.
  • Prendre connaissance des questions : comme pour la partie Reading, il est possible de lire les questions avant d’écouter le dialogue pour les parties 3 et 4. Vous saurez ainsi les informations dont vous aurez besoin pour répondre, ce qui vous aidera à vous focaliser sur les éléments importants.
  • Habituer votre oreille : regarder des films ou séries en anglais vous aidera à habituer votre oreille à la langue anglaise. Gardez en tête que quatre accents différents peuvent être utilisés durant l’épreuve de compréhension orale. Ne pas utiliser de sous-titre pourra vous forcer à vous focaliser sur les dialogues et à utiliser le contexte de chaque scène pour comprendre certains mots de vocabulaire.

Nos conseils pour réussir le TOEIC

Nous vous proposons trois conseils pour améliorer vos chances d’obtenir le score que vous souhaitez à l’examen du TOEIC.

Établir une stratégie de révision pour le TOEIC® !

L’équipe pédagogique de GlobalExam a défini trois stratégies efficaces pour réussir le TOEIC. Les stratégies et astuces présentées vous fourniront les clés pour progresser rapidement et gagner des points, mais aussi éviter les pièges lors de l’examen. Nos objectifs : favoriser votre réussite et vous permettre de vous préparer avec des tests blancs TOEIC pour avoir +140 points au TOEIC.

Conseil N°1 : se préparer pour tout connaître sur l’examen

Vous passez un examen standardisé. En effet, pour s’assurer de la cohérence des notes dans le temps et dans l’espace, les créateurs du TOEIC se basent sur une même structure d’examen bien identifiable en termes de contenu (nombre d’exercices, type de questions et enchaînement, etc.). C’est une opportunité à saisir pour réussir le TOEIC, car il est donc possible, avant même de passer l’examen, de le connaitre dans le détail : le temps nécessaire pour répondre aux questions, la manière dont elles sont posées, les thèmes sur lesquels elles portent, ainsi que les spécificités de chaque partie (Listening and Reading).

Bien s’entrainer au TOEIC veut donc dire :

  • Bien connaître son fonctionnement.
  • Avoir des astuces pour gagner du temps.
  • Maitriser les pièges de la langue.

Exemple d’exercice Reading – Phrases à trou

A lot of ------- has gone into the company's new report.
These new mobile devices have ------- screens.

Bien connaître les différentes épreuves, les exercices et types de questions vous aidera à ne pas perdre de temps le jour de l’examen, à être moins stressé par le temps et donc plus efficace. De plus, bien s’entraîner sur chaque épreuve vous évitera de faire des erreurs.

Conseil N°2 : préparer le TOEIC en stratège

Le TOEIC n’est pas un concours, c’est un examen. Cela doit complètement impacter votre manière d’appréhender le test et d’élaborer votre méthode de préparation ! Pour « réussir son TOEIC », il vous « suffit » d’atteindre le score dont vous avez besoin (850 points pour pouvoir prétendre à un poste de manager par exemple).

Astuce : demandez le score minimal TOEIC qui sera exigé s’il n’est pas précisé. Il est impératif pour réussir votre préparation au TOEIC d’identifier clairement l’objectif à atteindre.

Votre préparation doit intégrer cet objectif et vous devez développer une stratégie pour l’atteindre. Comment ? En partant de l’autoévaluation de votre niveau actuel. Une estimation même grossière permet de savoir approximativement le nombre de points qu’il vous reste à gagner en un temps de révision donné. C’est pourquoi nous avons élaboré un test TOEIC gratuit qui comporte un exercice type de chaque section de l’examen, afin que vous puissiez repérer vos points forts et vos points faibles.

Pour gagner ces points, vous avez 2 choix lors de votre préparation (qui peuvent être complémentaires) :

  • Mettre l’accent sur la correction de vos points faibles.
  • Peaufiner vos points forts.

Cet arbitrage, essentiel dans le cadre d’une préparation réussie, dépend de plusieurs variables :

  • Le temps de préparation dont vous disposez.
  • Le nombre de points à gagner pour atteindre votre objectif.
  • Vous.

Expliquons-nous :

  • Testez-vous d’abord en faisant quelques exercices, puis des examens blancs.
  • Attribuez-vous des notes, par exercice et par section.
  • En fonction de celles-ci, identifiez les exercices pour lesquels vous estimez pouvoir augmenter le plus rapidement votre score.

Encore une fois, vous pouvez souhaiter travailler vos points faibles comme vos points forts. A vous d’identifier les sections dans lesquelles vous gagnerez le plus de points. Pour ceux qui auraient de sérieuses lacunes en anglais ou une ambition de score très élevée, il est possible de réaliser une préparation TOEIC à l’étranger, en immersion dans un pays anglophone. Enfin, pour que vous ayez tous les éléments en main pour votre préparation, nous vous suggérons de consulter nos conseils de méthodologie TOEIC.

Découvrez où passer le TOEIC en France et au Canada, au Maroc.

Conseil N°3 : fixer et se tenir à une méthode efficace

Dernier conseil fondamental : pour être efficace et optimiser votre temps, élaborez une méthode de travail efficace. Celle-ci doit découler de la stratégie adoptée (voir point ci-dessus : stratégie 2).

Elle se structure autour de 2 idées :

  • Le calendrier : L’établissement d’un calendrier est une étape trop souvent négligée. Il est pourtant indispensable pour d’une part s’assurer d’une bonne gestion du temps de préparation et d’autre part se rassurer. En fonction du temps disponible et de l’objectif de score, il peut se décliner semaine par semaine en couplant des phases quotidiennes d’entrainement actif (cours d’anglais, travail sur un livre, entrainement avec GlobalExam, etc.) et des phases d’entrainement passif (lecture, films/reportages, radio, etc.).
  • Les supports de préparation : La phase de préparation est souvent très courte et quand bien même vous avez défini une bonne stratégie et établi un calendrier pertinent, le choix des supports qui vous aideront à vous préparer est décisif. Ils sont nombreux et de qualités variables. Bien choisir votre support, c’est accroitre vos possibilités de progresser rapidement. C’est donc préparer le TOEIC de façon optimisée. Une formation en ligne au TOEIC vous permet de vous entrainer dans des conditions similaires à l’examen en termes de temps et d’efforts de concentration demandés. Ce dernier point est indispensable pour réussir le TOEIC.

Le tableau ci-dessous résume les principaux types de supports de préparation en phase active et passive :

Préparation activePréparation passive
Cours dans une école de langueTélévision : news, reportages, films sur une chaîne anglaise
Travail sur un livre de préparation au TOEICLecture : magazines, romans, sites internet, etc
Entraînement en ligne sur GlobalExamPodcasts, ebooks, conversations avec des amis anglophones

Astuce n°1 : valorisez votre entrainement quotidien en notant régulièrement vos interrogations, les mots de vocabulaire que vous découvrez, les tournures de phrases que vous souhaitez utiliser. Centralisez ces informations dans un même document (document Excel, petit carnet), afin de ne pas perdre d’informations et de pouvoir réviser facilement.

Astuce n°2 : prenez le temps de choisir les bons supports de révision. Il en existe une multitude, de qualité variable pour préparer le TOEIC en ligne ou hors ligne. Si vous êtes souvent connecté, nous vous recommandons notamment un programme de podcasts développé par la BBC, très bien fait.

Vous pouvez également lire la presse anglo-saxonne du monde des affaires et notamment le célèbre hebdomadaire The Economist ou le magazine Time, les journaux the Guardian ou New-York times…

Astuce n°3 : Toutefois, au-delà de la qualité de ces supports, votre volonté d’en tirer le meilleur conditionnera la rapidité de votre progression. Réussir le TOEIC implique de travailler de manière méthodique sur des supports de qualité, mais aussi et surtout de manière régulière et intensive !

Combien de temps faut-il pour préparer le TOEIC ?

Le temps qu’il vous faudra pour préparer et obtenir le score que vous visez au TOEIC dépendra bien entendu de votre niveau de départ. Si vous disposez déjà d’un niveau solide, vous n’avez plus besoin d’apprendre les règles grammaticales de base de la langue anglaise. Vous pouvez effectuer un test de placement pour évaluer votre niveau sur l’échelle CECRL et en déduire votre marge de progression.

La qualité et la régularité de votre entraînement impacteront également sur le temps nécessaire à améliorer significativement votre niveau d’anglais. Ainsi, un apprentissage et un suivi personnalisé comme proposé par GlobalExam aura bien plus de chances d’apporter les effets escomptés qu’un apprentissage sur le tas sans réelle logique.

En moyenne, on pourra considérer que deux mois d’entraînement sérieux seront nécessaires pour préparer le TOEIC dans les meilleures conditions. En plus de l’entraînement TOEIC “standard”, n’hésitez pas également à recourir à l’apprentissage “passif” et à joindre l’utile à l’agréable en regardant par exemple des films ou séries en VO qui vous aideront notamment à enrichir votre vocabulaire.

Réussir le TOEIC en une semaine, est-ce possible ?

Même avec un bon niveau de base, passer le TOEIC en ayant recours à une préparation sur un délai très court comme une seule semaine est risqué. Vous ne serez en effet pas au fait de la structure de l’examen, de ses questions-type, ou encore de ses pièges.

Nous ne recommandons donc pas de démarrer votre préparation une semaine avant l’examen. Obtenir un bon score au TOEIC grâce à une préparation express peut être envisageable si vous disposez déjà d’un très bon niveau d’anglais, et si vous consacrez plusieurs heures par jour à apprendre le structure de l’examen, vous entraîner à des exercices, ou encore passer un examen blanc. Cependant, vous obtiendrez un score encore bien meilleur avec une préparation au TOEIC s’étalant sur plusieurs semaines.

Si vous avez toutefois besoin de passer le TOEIC en urgence, n’hésitez pas à découvrir notre offre incluant un test gratuit et une préparation complète à l’examen.

Entrainement en ligne avec GlobalExam

Les utilisateurs de GlobalExam obtiennent en moyenne +140 points au TOEIC en 30 jours d’entraînement. Inscrivez-vous gratuitement pour profiter de l’équivalent d’un test complet ! Vous aurez la possibilité de réaliser un exercice de chaque section, et vous obtiendrez un corrigé.

La version Premium vous permettra de suivre l’évolution de vos progrès, d’accéder à des exercices en fonction des points de grammaire ou de vocabulaire à réviser, accompagnés de fiches de révisions. Il existe en plus de nombreux exercices types et examens blancs qui vous permettront de vous entraîner spécifiquement à chaque épreuve et exercices, et d’améliorer votre compréhension de l’anglais. Vous pourrez également créer un planning personnalisé pour organiser votre entraînement.

Inscrivez-vous dès maintenant et commencez votre préparation au TOEIC !

Testez votre niveau gratuitement