Partagez sur

Dans cet article nous vous informons sur les risques liés à la triche au TOEIC… et sur la bonne façon d’obtenir un bon score à cet examen sans y avoir recours !

  • Recours à la triche : dans quel cas a-t-on besoin d’un score minimum ?
  • Tricher au TOEIC : les risques
  • S’entraîner avec GlobalExam plutôt que de tricher !

Vous souhaitez connaître les risques encourus en cas de triche au TOEIC ? La suite de l’article va vous dissuader de penser à tricher.

Testez votre niveau gratuitement

Offres CPF Business English et TOEIC

Recours à la triche : dans quel cas a-t-on besoin d’un score minimum ?

Dans certains cas, on vous demandera d’obtenir un très bon score au TOEIC, soit de 800 à 900 points environ. L’enjeu peut être grand si cela détermine votre entrée dans une école ou l’obtention d’un diplôme.

Si le nombre de points à obtenir est élevé et que vous n’êtes pas assez sûr de vous, il est possible de réaliser un entraînement au TOEIC et d’être accompagné. Ne sous estimez pas vos capacités de progresser rapidement malgré les exigences et les attendus. Vous pourriez avoir besoin du TOEIC avec un score assez élevé afin de compléter un dossier ou de valider un diplôme.

Pour intégrer une école

Vous souhaitez intégrer une grande école, mais pour valider votre dossier vous avez besoin d’un score minimum qui correspond à un niveau que vous n’avez pas. Cependant, il est normal de privilégier l’accueil d’étudiants disposant d’un bon niveau d’anglais notamment pour les formations préparant à des métiers où la pratique de la langue est courante. Tout comme vous devez avoir dans votre dossier des notes suffisantes pour certaines matières, un niveau minimum en anglais est requis : c’est le passage obligé pour être accepté et il est important d’accepter de jouer le jeu.

Quelques conseils pour l'examen

Obtenir un diplôme

Pour valider les diplômes, le TOEIC est de plus en plus demandé. Un certain niveau de langue est incontournable pour certains domaines, et vous en aurez besoin dans votre vie professionnelle ou pour la poursuite de vos études. Pour obtenir un diplôme d’ingénieur, de nombreuses écoles demandent ainsi un score au TOEIC correspondant au minimum au niveau B2 (plus de 785 points), voir C1 (945 points). C’est la bonne occasion pour travailler votre anglais et progresser, cela n’est pas une perte de temps puisque cela vous sera utile par la suite.

Pour certains emplois

Certains métiers demandent un minimum de maîtrise de la langue anglaise, voire d’être bilingues. A titre d’exemple, Air France impose un score TOEIC minimum pour le PNC (Personnel Navigant Commercial) ainsi que pour les pilotes. De plus, un bon score au TOEIC mis en avant sur votre CV constituera un avantage non-négligeable vis-à-vis d’autres candidats qui n’auraient pas de certification.

Tricher au TOEIC : les risques

Si vous avez absolument besoin du TOEIC vous pourriez être tentés de tricher pour être sûr d’obtenir les points requis. Ce serait dommage d’opter pour une telle solution car vous prenez des risques. Cette tentation peut avoir lieu lorsqu’on est étudiant, que l’on a déjà échoué au TOEIC à plusieurs reprises et que l’on n’est toujours pas très sûr de soi en anglais.

Certaines personnes espèrent obtenir le score attendu sans prendre le moindre cours d’anglais, sans réaliser d’exercice. Le problème est que le TOEIC permet d’évaluer un niveau dont vous aurez réellement besoin, et les tentatives de triche ne sont pas une bonne idée parce que tricher signifie ne pas travailler et ne pas acquérir de connaissance. De plus, l’ETS Global, éditeur du TOEIC, met en place des procédures de surveillance des tests.

Préparation au TOEIC Bridge

En effet, l’ETS et les représentants locaux agréés d’ETS Global se réservent le droit d’entreprendre toute action en cas de non-respect des réglementations administratives du test, de non-respect des directives données par l’administrateur ou dans le cas où la validité des scores serait remise en cause. Si vos résultats sont annulés, ils ne seront pas reportés, et vous ne serez pas remboursé.

ETS Global a fait de la sécurité de son examen un argument de vente important et met en œuvre d’importants dispositifs contre la triche au TOEIC.
Cependant la tentation est encore là et il est fréquent que le score d’un candidat soit annulé. Les algorithmes et les procédures permettent en effet de savoir qui a triché. Il y a de nombreuses façons de connaître les tentatives de triche. Chaque année, ETS Global renforce les mesures, tant pour le format TOEIC sur ordinateur que pour celui sur papier.

Quelles sont les sanctions encourues ?

Tricher c’est agir de façon illicite, dans ce cas ce serait pour obtenir un meilleur score au TOEIC que celui que l’on mérite vraiment.
Il existe des risques en cas de triche au TOEIC et cela peut coûter cher.

Par exemple, l’exclusion de la Grande École à laquelle vous étiez inscrit sans diplôme est la sanction la plus fréquente, tout comme l’interdiction de repasser le TOEIC. Cela devrait couper l’envie de ne pas travailler un minimum pour avoir le niveau d’anglais pour avoir le score souhaité au TOEIC qui n’est pas un examen très difficile.

En effet, le TOEIC n’est pas un examen difficile mais le niveau d’exigence du TOEIC a augmenté ces dernières années avec l’introduction de questions contextuelles, plus difficiles à préparer. Cependant tout le monde peut réussir le TOEIC ! Souvent ce qui fait défaut aux candidats, c’est un niveau d’anglais qui correspond au score minimum requis. Il est également crucial d’acquérir la méthode pour mener à bien cet examen. C’est d’autant plus dommage de tricher que les mauvaises réponses n’enlèvent pas de points. Seuls les points positifs sont comptabilisés.

Enfin, n’envisagez même pas de recourir à l’achat d’un faux TOEIC consistant à une certification factice proposée par des sites à la fiabilité plus que contestable.

S’entraîner avec GlobalExam plutôt que de tricher !

Plus de triche grâce à GlobalExam, enrichissez votre vocabulaire et votre compréhension de l’anglais en travaillant tous les jours, vous retrouverez le plaisir d’apprendre ! Rien de mieux que la satisfaction d’avoir fait des efforts et de constater ce dont nous sommes capables.

stage-entrainement-intensif-toeic

GlobalExam propose des formations TOEIC éligibles au CPF, des formules d’entraînement, ainsi qu’un test de placement au TOEIC gratuit pour évaluer votre niveau.

En effet, si vous avez absolument besoin d’un score minimum au TOEIC, il n’est pas si difficile à obtenir, en quelques semaines de préparation vous pouvez obtenir un score tout à fait honorable. Et c’est tout de même plus plaisant de réussir en le méritant.
Nos formations sont complètes, progressives et stimulantes. Vous aurez accès sur notre plateforme à des fiches de vocabulaire et de grammaire, des exercices corrigés, des entraînements au TOEIC. Vous pourrez même être suivi et accompagné par un professeur natif qui saura vous donner les bons conseils pour réussir. Ainsi vous ne pourrez pas échouer.

Dans un premier temps vous passerez un test en ligne pour connaître votre niveau et ensuite vous fixerez un objectif, en quelques jours seulement vous constaterez vos progrès que vous suivrez grâce aux statistiques et à l’historique de vos entraînements. Vous apprendrez à corriger vos erreurs et par ce moyen vous cheminerez vers la réussite assurée !