Pourquoi apprendre l’anglais en ligne ?

Les « nouvelles » technologies, pas si nouvelles d’ailleurs, nous permettent d’appréhender notre vie de façon totalement radicale. Il existe toujours une certaine méfiance vis-à-vis de l’enseignement en ligne, comme étant asocial et non efficace.

Sans pour autant avoir pour vocation de se substituer à l’enseignement traditionnel, c’est d’un apport considérable, à condition, comme toujours avec l’outil numérique, qu’il reste un outil et ne devienne pas une fin en soi, en somme il faut l’utiliser à bon escient.

Découvrez comment apprendre l’anglais en ligne en fonction de votre niveau de départ.

Commencer gratuitement

Donc pourquoi choisir une solution en ligne ?

  • Parce que c’est pratique. Apprendre en ligne permet d’organiser son apprentissage à l’heure que l’on souhaite le jour que l’on souhaite, sans passer par une inscription à un cours qui se déroule un jour donné à une heure donnée. Vous pouvez même décider en un instant que vous allez consacrer du temps à votre apprentissage en fonction des moments de liberté qui apparaissent, à l’impromptu, dans votre journée
  • Parce que c’est moins cher. Apprendre grâce à un cours en ligne coûte moins en énergie et en argent : moins de déplacement, pas de location d’une salle, pas de professeur particulier à rémunérer.
  • Parce que votre apprentissage est complètement individualisé

Formation anglais professionnel en ligne

Les limites de l’apprentissage en ligne

  • Il faut vraiment être motivé pour travailler très régulièrement. Activez vos notifications, et tenez-vous-y. C’est clair que dans l’enseignement traditionnel, le fait d’avoir à se déplacer et assister à un cours peut s’avérer plus engageant, mais l’enseignement en ligne est un moyen parfait pour tester sa motivation
  • Il vaut mieux avoir une bonne connexion internet
  • Le « tout-internet » peut amener à une saturation, surtout si vous êtes déjà en ligne pour votre travail. Une vie équilibrée remédiera à ce problème
  • La compétence de l’expression orale est moins travaillée. Toutefois, la possibilité d’échanger par Skype, Zoom ou d’autres applications d’échanges comme Hello Talk recréera des conditions proches de celles vécues dans une salle de classe (peut-être même en mieux, parce que vous parlez en intensif, alors qu’en salle de classe, l’échange est partagé entre le nombre de participants, qui sont rarement natifs). De plus, maintenant, de nombreux dictionnaires en ligne proposent une option prononciation.

Quel niveau choisir : débutant, intermédiaire ou avancé ?

Cela dépend de votre niveau de compétence. Il y a plusieurs façons de l’évaluer.

Vous connaissez votre niveau correspondant au Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECR) ? Dans ce cas, c’est assez simple, voici les correspondances.

CECRNiveau
A1-A2Débutant
B1-B2Intermédiaire
C1-C2Avancé

Sachez que dans un contexte scolaire, le niveau moyen des élèves au baccalauréat est environ B2 : vous pouvez prendre part à une conversation, vous comprenez la plupart des médias. En fonction de ces données, vous pouvez choisir votre niveau. Mais le mieux sans doute, en complément de ces analyses, est de faire le test de niveau que nous vous proposons sur la plateforme Business English.

La différence réside dans le fait que notre plateforme est consacrée à l’anglais professionnel. D’où les différences sensibles entre l’anglais scolaire que vous aurez acquis à l’école et à l’université (sauf, évidemment, si vous avez suivi une filière type École de Commerce) et l’anglais professionnel.

Notre plateforme a vraiment pour vocation de vous faire progresser dans ces domaines.

Développez des compétences en anglais avec le Business English

Chaque niveau propose l’étude de situations particulières : un audio, accompagné d’une transcription, d’une liste de vocabulaire et associé à une série d’exercices en auto-correction. Les corrigés sont pensés pour favoriser la mémorisation.

Chaque niveau comporte une dizaine de thèmes, chacun avec plusieurs situations, allant de 5 à 10. Soit un total d’une vingtaine d’heures de travail par niveau.

Par exemple : Niveau débutant

Intervenir efficacement en réunion6 situations
Rédiger des emails simples10 situations
Gérer une conversation téléphonique simple8 situations
Accueillir un visiteur7 situations
Comprendre un projet9 situations
Préparer un voyage à l’étranger5 situations
Se préparer à un entretien d’embauche8 situations
Comprendre les différences culturelles6 situations
Maîtriser les techniques de vente8 situations
Le vocabulaire de survie 5 situations
Réviser les fondamentaux21 situations

Pour les niveaux suivants, les mêmes thèmes sont repris, mais avec un approfondissement et une complication de la situation décrite. La complication ne relève pas toujours du linguistique, mais parfois de la situation elle-même. Par exemple, comment gérer l’imprévu ? L’imprévu exigeant l’utilisation de recours linguistiques très ciblés et particuliers.

Bien sûr, il se peut que certaines situations vous soient plus familières que d’autres. Certaines sont en lien avec les théories économiques les plus en vue, comme par exemple la gestion de l’interculturalité dans l’entreprise. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à réaliser tous les chapitres, même ceux qui, en apparence, vous semblent familiers.

Apprenez l’anglais rapidement grâce à GlobalExam !

Commencer gratuitement