Apprendre l’anglais en ligne … Quelle drôle d’idée. Tout le monde sait que la meilleure façon d’apprendre l’anglais est d’aller en Angleterre ou aux États-Unis.

Hélas, tout le monde n’a pas cette possibilité. Manque de temps, d’argent. Les professionnels sont très souvent engagés dans leur activité et n’ont pas le loisir de partir en séjour linguistique.

C’est là que l’offre que nous vous proposons sur la plateforme GlobalExam pourrait vous intéresser. Le Business English s’adresse en effet aux personnes qui souhaitent améliorer leur anglais professionnel en un temps record.

Comment ? Voici quelques conseils qui devraient vous aider.

Trois, deux, un, c’est parti !

Offres CPF Business English

Notre conseil numéro 1 : Travaillez RÉGULIÈREMENT

Un peu tous les jours. Profitez des temps morts, par exemple le temps que vous passez dans les transports en commun.

Sur la plateforme, nous ferons avec vous des bilans réguliers sur votre avancement. Tenez-en compte ! Pour cela, activez vos notifications de façon correcte.

De la même façon, certains exercices ne peuvent se débloquer que lorsque vous avez suffisamment avancé sur la plateforme. Tout est donc pensé pour vous impliquer dans votre apprentissage dans la durée et vous obliger à la régularité.

Notre conseil numéro 2 : Préparez-vous comme pour une compétition sportive

Vous fixer un objectif vous aidera à atteindre votre but en restant concentré et assidu dans votre apprentissage et à mesurer votre progression.

Pour définir votre objectif principal, ses étapes et son échéance, demandez-vous :

  • Pourquoi voulez-vous apprendre l’anglais ?

Pour la beauté de la langue, découvrir une culture, voyager, communiquer aisément, booster votre carrière…

  • À quoi appliquerez-vous votre anglais ?

C’est-à-dire que « ce que vous souhaitez apprendre » se destine à : effectuer une remise à niveau, assimiler un domaine spécialisé, passer des certifications, découvrir une culture, favoriser votre insertion sociale ou professionnelle ?

Dans tous les cas, fixez-vous un objectif réalisable !

Donnez-vous à fond, consacrez-y du temps, considérez vos objectifs comme prioritaires par rapport à d’autres défis. Le fait de travailler en ligne ne vous autorise pas à ne pas vous aérer, bien au contraire : bougez, courez, faites du sport !

Apprendre l'anglais

La réussite tient souvent à un équilibre entre mental et physique. Le sport est reconnu comme une pratique thérapeutique non-médicamenteuse : une activité physique aura donc une influence bénéfique sur votre endurance, votre moral et votre mémoire et optimisera votre apprentissage. Car l’important est de tenir dans la durée pour atteindre votre objectif !

Notre conseil numéro 3 : Entraînez-vous !

Mettez en application le plus possible ce que vous apprenez sur la plateforme.

Vous êtes en train de travailler la compétence « comment rédiger un email en anglais » (par exemple) ? Trouvez une situation où vous serez amené.e à rédiger un vrai email en anglais à un client ou un partenaire. Voyez, le cas échéant, ce qui n’a pas fonctionné et essayez de vous améliorer peu à peu en apprenant de vos erreurs et en peaufinant votre pratique. Sur la plateforme de GlobalExam, nos vidéos de coaching sont là pour vous accompagner dans cette démarche.

Notre conseil numéro 4 : Ne négligez pas l’anglais standard

Bien sûr, ce n’est pas parce que vous souhaitez vous spécialiser dans l’anglais des affaires que vous devez négliger l’anglais standard. L’anglais des affaires a un vocabulaire spécifique et des tournures idiomatiques propres, mais globalement, sa structure repose très largement sur l’anglais standard.

Il vous faudra donc le maîtriser. Lisez, puis relisez les articles de notre blog, inscrivez-vous à notre plateforme de formation aux examens internationaux où tests de niveau et fiches grammaticales sont proposés.

Notre conseil numéro 5 : Privilégiez le blended learning

Le blended Learning est un dispositif de formation combinant eLearning et mise en pratique en interaction (en présentiel ou à distance) avec un professeur.

L’avantage de cet « apprentissage mixte » ? Vous êtes acteur de votre formation grâce à :

  • un contrôle de vos ressources ;
  • un travail à votre rythme et selon votre emploi du temps ;
  • Un parcours de formation personnalisé avec des modules s’adaptant à votre niveau ;
  • Un accès aux ressources intégralement en ligne ;
  • L’intégration des nouvelles technologies (chat, forum…) pour la pratique.

Plus actif, vous êtes plus motivé et assidu !

Le blended learning allie l’apprentissage en ligne avec des méthodes plus traditionnelles. Un travail simplement en ligne ne suffira pas. Vous devrez le compléter. Comment ? Lisez ce qui suit.

Notre conseil numéro 6 : Abonnez-vous à des podcasts ou des chaînes YouTube

Comment choisir parmi l’abondance que propose Internet ? Tout simplement en les sélectionnant en fonction de vos centres d’intérêts, par exemple votre secteur de métier.

Écouter est la meilleure manière d’intégrer une langue et sa prononciation. De nombreux supports sont accessibles en ligne, avec des sous-titres, pédagogique et rassurant pour les débutants. Et vous trouverez toujours un format qui vous convienne ! Si vous aimez la culture, écoutez les conférences de musées ; si vous préférez la cuisine, abonnez-vous à une chaîne culinaire ; et avec les sites de radio et radio-web, informez-vous et formez votre oreille !

Cela vous permettra de vous spécialiser, en anglais, et sans frais, dans votre domaine de compétence.

Les conférences TED sont une approche originale pour un apprenant intermédiaire. Diffusée par The Sapling foundation, cette série de brefs exposés aborde de multiples sujets « qui en valent la peine » : climat, etc.. Parfait pour diversifier votre vocabulaire de manière éclairée !

Profitez des moments de loisir pour les écouter, pendant que vous courez ou que vous faites le ménage. Consultez aussi notre sélection des meilleures vidéos pour apprendre l’anglais en ligne.

Notre conseil numéro 7 : Regardez des séries en anglais

La grande variété des séries offre un riche contenu pour développer votre oreille, votre lexique, votre élocution, mais aussi votre capacité de déduction : quand vous ne comprenez pas un mot, son contexte vous aide à en deviner le sens. Très utile en situation concrète !

Choisissez vos séries selon votre niveau, vos centres d’intérêt et votre objectif. Un classique : Friends, facile à comprendre et à réutiliser. Plutôt British : Doctor Who, intelligible et captivant. Pour l’accent, version historique, Peaky Blinders, et version humoristique, Brooklyn 99. Enfin, pour l’anglais « business » : The Office, évidemment !

Commencez, si c’est possible, par mettre les sous-titres en français, puis utilisez les sous-titres anglais. Il est important d’une part de doser la difficulté afin de ne pas être découragé.e mais d’autre part, n’oubliez pas de monter vos exigences !

On apprend beaucoup en suivant des séries. N’hésitez pas à faire des recherches (en anglais) sur leur univers et à vérifier le registre de langue avant de le réutiliser en milieu professionnel !

Notre conseil numéro 8 : Lisez la presse économique

Afin de vous tenir au courant de ce qui se passe dans le monde économique anglosaxon, lisez la presse économique. Le Financial Times, The Economist ou bien pour les États-Unis, Business Insider et le célèbre Wall Street Journal pourront vous aider.

L’économie est omniprésente dans notre quotidien. Une mine d’or pour enrichir votre anglais et converser avec tout interlocuteur sur tous les domaines de la vie !

Le Financial Times est un quotidien économique et financier britannique de référence ; Le Wall Street Journal, un quotidien d’actualité économique et financière d’angle conservateur. Business Insider est un site web qui met l’actualité économique, technologique, scientifique, consommation, à la portée de tous. Ces journaux visent un public de non-spécialistes et emploient donc un niveau de langue et un vocabulaire accessibles et des phrases courtes et claires afin d’être compréhensibles.

The Economist est un magazine d’actualité hebdomadaire britannique de référence mondiale, mais cible une population très éduquée. Son niveau de langage est plus technique donc moins accessible.

Ciblez donc le journal selon votre secteur d’activité et/ou géographique et votre objectif, mais aussi la qualité de sa version web. Souvent ces journaux ou magazines proposent des applications ou des newsletters qui vous donneront accès gratuitement à certains articles si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas vous abonner.

Notre conseil numéro 9 : Développez votre réseau dans les pays anglo saxons

Soyez présent.e dans les réseaux sociaux, likez les pages de vos clients ou partenaires – actuels ou potentiels-, intervenez – in English of course- en commentaire, lisez les blogs en anglais en rapport avec votre secteur de métier et laissez un commentaire.

Tout est prétexte pour pratiquer. De plus, ce réseau sera un accès à autant d’interlocuteurs – en anglais – qui vous donneront l’occasion de booster votre anglais et apporteront une coloration internationale à votre organisation.

Notre conseil numéro 10 : Travaillez sur le Business English de GlobalExam

À présent que vous avez toutes les cartes en main, il faut vous organiser.

La priorité, c’est votre travail sur notre plateforme Business English. Quotidien, autant que possible.

Puis, en fonction de vos impératifs et du temps dont vous disposez, réalisez un planning en intégrant toutes les activités proposées dans cet article. Concevez-vous un parcours en fonction de votre niveau, grâce à nos cours d’anglais débutant, intermédiaire ou avancé.

Choisissez même de booster vos compétences professionnelles ou choisir un métier pour un apprentissage plus ciblé !

Good luck !

Testez votre niveau gratuitement