Notre formation General Français arrive bientôt !

jours

heures

minutes

secondes

Vous souhaitez apprendre les bases du français et progresser à votre rythme ? Ça sort bientôt !
Coming-soon
Avec le parcours General Français, apprenez à :

Parler de vous et vous exprimer sur votre quotidien

Donner et suivre des indications dans un contexte précis

Communiquer efficacement dans des situations de la vie courante

mac

Au programme

200
mises en situation pour s'entraîner en immersion
2000
exercices
pour progresser

Notre méthode pour réussir !

  • 1

    Objectif concret
    Vous savez où vous allez et vous gagnez des compétences en français utiles à votre quotidien

  • 2

    Immersion totale
    Activités scénarisées et mises en situation réalistes

  • 3

    Accompagnement sur-mesure
    Vous profitez de tous les avantages d'une plateforme en ligne mais nos coachs ne sont pas bien loin

  • 4

    Design bien pensé
    Vous apprenez sur une plateforme claire et efficace

Financez votre formation avec le CPF !

1,5 million d'utilisateurs dans 80 pays
réussissent déjà avec GlobalExam !

Tout ce qu’il y a à savoir sur Global General

6 infos clés à retenir

Vous désirez apprendre la langue de l’amour et de la culture ? Vous souhaitez évoluer professionnellement avec des interlocuteurs francophones ?

Le français est une langue qui fait rêver et le nombre d’apprenants augmente chaque jour. Mais cette langue latine n’est pas simple à appréhender. C’est pourquoi de nombreuses méthodes pour apprendre le français voient le jour afin d’en faciliter l’apprentissage. Voici les principales :

  • Cours en présentiel. Ces cours sont donnés dans des centres spécialisés afin de profiter des enseignements de professeurs qualifiés et natifs. Les cours en présentiel permettent un réel échange avec vos camarades et votre professeur, un excellent moyen de faire progresser votre expression orale. Par petits groupes, vous aurez accès à des formats intensifs ou semi-intensifs. Si vous souhaitez travailler un domaine précis, des cours particuliers sont également proposés.
  • Cours et exercices en ligne. Les plateformes comme GlobalExam développent des solutions pour étudier directement depuis chez vous. Le mode E-learning permet une liberté en termes de temps et de lieu, tout en dispensant une formation qualitative. Pour la théorie, vous avez accès à des cours, des fiches récapitulatives de grammaire, syntaxe et vocabulaire. Pour la pratique, de nombreux exercices intuitifs sont postés sur la plateforme afin de vous entraîner.
  • Classes virtuelles. Les visioconférences sont devenues à la mode ces dernières années. Afin de permettre de suivre les cours à distance, les classes virtuelles regroupent des apprenants afin de dispenser les leçons des cours proposés généralement en présentiel.
  • Manuels scolaires. Les différentes maisons d’éditions françaises proposent une large gamme de manuels scolaires pour apprendre et progresser en français à son rythme et depuis n’importe où. Que ce soit pour la grammaire, le vocabulaire, la compréhension écrite et même la compréhension orale avec des formats CD, vous trouverez votre bonheur dans les librairies et grandes surfaces au rayon des manuels scolaires.
  • Immersion chez l’habitant. Il n’est pas toujours facile de se plonger dans une famille dont nous ne connaissons pas la langue et pourtant, l’immersion chez l’habitant est certainement la manière la plus efficace de progresser en français. Partager le quotidien d’une famille francophone vous donnera de multiples opportunités de converser en français, d’échanger dans la langue de Molière sur des sujets variés.


D’autres méthodes viennent également joindre l’utile à l’agréable dans votre apprentissage du français. Vous pourriez par exemple lire des livres, regarder en version originale des films français. Il existe également des jeux facilitant l’apprentissage du français tels que les jeux de société, les mots croisés ou encore le Baccalauréat.

De nos jours, la maîtrise du français est devenue très importante dans la vie scolaire comme professionnelle. Que vous fassiez des études dans une école de commerce ou que vous prépariez un concours d’ingénierie automobile, il y a fort à parier que vous aurez besoin d’améliorer votre niveau de français, ou de faire une remise à niveau. Si vous faites une carrière dans les affaires ou que vous envisagez d’obtenir une promotion visant à travailler à l’international avec des partenaires francophones, vous aurez également besoin de maîtriser le français avec aisance.

De plus en plus d’apprenants se tournent vers l’apprentissage du français en ligne, mais quels en sont réellement les avantages et les inconvénients ?

Choisir d’apprendre le français est un mode qui convient aux personnes autonomes et indépendantes. En effet, les parcours en E-learning permettent une certaine aisance en termes de temps et de lieu, une bonne connexion Internet restant indispensable. Ainsi, que vous soyez un lève-tôt ou que vous désirez travailler depuis vos trajets en train, ce mode d’apprentissage est une méthode qui vous convient amplement.

Les formats de cours en visio-conférences permettent désormais une approche similaire aux cours en présentiel puisque vous aurez un réel échange avec un professeur natif pour progresser dans votre apprentissage du français. Les professeurs choisis pour les formations en ligne sont des interlocuteurs natifs et qualifiés.

Toutefois, l’apprentissage en ligne ne vous conviendra pas si vous ne parvenez pas à vous motiver seul. En E-learning, c’est à vous de vous décider à vous connecter pour réviser et vous entraîner pour parfaire votre apprentissage du français.

Contrairement à une formation en présentiel, vous n’aurez pas d’obligation d’être présent à un moment précis. Il faut donc bien réfléchir en amont si vous vous sentez prêt à vous investir pleinement dans votre apprentissage en ligne et si cette méthode est en adéquation avec votre vie au quotidien.

Vous vous lancez dans l’apprentissage du français ? Sachez qu’il commencera forcément par l’apprentissage de l’alphabet et la prononciation des 26 lettres qui le composent.

  • La prononciation des voyelles. L’alphabet français comporte 6 voyelles : A, E, I, O, U, Y. Ces lettres sont fortement utilisées dans la langue française, c’est pourquoi il faut faire des exercices de prononciation afin de les maîtriser. Placez-vous devant un miroir avec des enregistrements vidéos de ces voyelles afin de vous entraîner à articuler distinctement les lettres. Vous pourrez vous comparer aux professeurs pour être sûr de réaliser le même mouvement de la bouche.

Retenez également que seule la voyelle y n’est jamais muette en français. Selon les spécificités de la langue française, les cinq autres voyelles peuvent être muettes dans un mot. Par exemple, le mot prairie se termine bien par un e mais cette voyelle n’est pas prononcée. 

Certaines voyelles peuvent même parfois se prononcer différemment que le son initialement prévu. Par exemple dans le mot précédemment , le troisième e se prononce comme la lettre a.

  • La prononciation des sons dits “nasaux”. Comme dans chaque langue, certains passages de l’apprentissage sont plus difficiles que d’autres. La prononciation des sons nasaux en fait partie. C’est pourquoi il est important de comprendre de quoi il s’agit afin de le travailler. 

Les sons nasaux représentent toutes les sonorités pour lesquelles l’air expiré passe par les fosses nasales en raison de l’abaissement de la luette. Votre nez va donc jouer un rôle primordial tout autant que votre bouche. Le secret pour y parvenir ? L'entraînement ! Les professeurs de FLE recommandent d’utiliser des procédés d’intonation montante et descendante, ainsi que des débits de prononciation accélérés et ralentis pour capter l’essence de cette prononciation.

  • La prononciation des consonnes. Les consonnes représentent 77% de l’alphabet français. C’est donc une part non négligeable de votre apprentissage. Entraînez-vous à les répéter toujours face au miroir pour vérifier le mouvement de votre bouche, comme pour les voyelles. Au fur et à mesure de votre apprentissage, vous pouvez combiner deux consonnes à la suite afin d’en apprendre la prononciation. Ne soyez pas surpris des sons que ces combinaisons réservent.

Les lettres muettes sont aussi à considérer pour les consonnes. En effet, seules les consonnes j et v ne sont jamais muettes. Par exemple, pour le mot grand-père, la consonne d n’est pas prononcée. 

De même que certains sons changent en fonction de la position de la lettre dans le mot. Par exemple, la lettre c se prononce “k” quand elle précède les voyelles a, o et u et “s” lorsqu’elle est devant les voyelles e, i et y.

Quand vient le temps de construire des phrases, la grammaire et la conjugaison deviennent obligatoires. Mais ne vous effrayez pas trop vite, les astuces sont nombreuses pour un apprentissage simple et à la portée de tous.

  • La structure des phrases simples : pour démarrer votre apprentissage du français et améliorer votre niveau, ne vous lancez pas à l’assaut de phrases complexes. Le but est de vous permettre de communiquer simplement. Partez du principe qu’une phrase simple est composée d’un sujet + un verbe + un complément. Commencez par former des phrases courtes avec le vocabulaire que vous maîtrisez afin que votre interlocuteur comprenne l’essentiel. Dès que vous vous sentirez à l’aise, vous pourrez poursuivre en ajoutant d’autres compléments, avant de passer à des phrases plus longues et complexes.
  • Les temps de conjugaison fréquents (présent de l’indicatif, futur simple, passé composé, imparfait). La conjugaison est souvent la bête noire des étudiants en langue française. Et malheureusement, nous ne pouvons pas leur donner tort. Mais un apprentissage régulier et des révisions constantes vous permettront de performer.

Apprenez tout d’abord à conjuguer au présent de l’indicatif avec les verbes que vous connaissez. Vous pourrez alors créer des phrases et vous sentirez plus en confiance. Maîtrisez les terminaisons des verbes des trois groupes à toutes les personnes avant d’aller plus loin. Étudiez ensuite l’utilisation du futur simple, du passé composé et de l’imparfait pour savoir à quel moment conjuguer avec ces temps.

La langue française est l’une des langues les plus communément parlées à travers le monde, avec environ 80 millions de francophones natifs. C’est également l’une des langues les plus utilisées en tant que seconde langue, comptant au total plus de 200 millions de francophones.

Venant principalement du latin, la langue française a poursuivi son évolution au cours des siècles, en fonction des générations et des technologies. De plus, un certain nombre de dialectes différents sont parlés à travers le monde. Par conséquent, il est difficile de savoir combien de mots compte exactement le vocabulaire français. La plupart des dictionnaires français estiment le nombre de mots de vocabulaire à environ 60 000, mais le dictionnaire Grand Robert compte autour de 100 000 mots.

Sans tenir compte du nombre de mots que compte le vocabulaire français, il n’est tout de même pas nécessaire de tous les connaître pour parler le français couramment. En effet, les experts s’accordent sur le fait que seulement une petite partie d’entre eux est nécessaire pour parler français couramment. Combien de mots faut-il alors maîtriser ?

Environ 20 pourcent des mots français sont utilisés pour 80 pourcent des conversations, mais en réalité, le nombre de mots nécessaire est bien plus bas. Certains professeurs de français affirment qu’il est possible d’avoir des conversations quotidiennes en ne connaissant que 300 mots de français. Toutefois, ce schéma des 300 mots est quelque peu trompeur, car il ne prend en compte que les mots de base. Néanmoins, selon l’encyclopédie Incomplète, 600 mots comptent pour environ 90 pourcent de tous les mots utilisés régulièrement dans des textes français.

Connaître 300 mots représentent alors une base solide du français, et la connaissance de 600 mots permet de comprendre la majorité des phrases. Afin d’avoir un niveau moyen de français, il serait préférable d’apprendre environ 3000 mots.

En plus du vocabulaire conventionnel, le français moyen utilise un certain nombre de mots informels. Dans la plupart des cas, ils sont utilisés dans un contexte social plutôt à l’oral. On qualifie ces mots d’argot. La plupart de ces mots ne sont pas officiellement considérés comme des mots appartenant à la langue française, et on ne peut les retrouver dans des dictionnaires, même s’ils font partie intégrante du vocabulaire de la plupart des francophones.

Le programme Global General de GlobalExam est spécialement conçu pour ceux qui souhaitent apprendre le français et se perfectionner dans cette langue. De débutant à expert, vous pourrez trouver des leçons adaptées à votre niveau.

Avant de commencer les leçons et exercices, passez les tests de placement pour savoir où vous en êtes dans l’apprentissage du français. Ensuite, grâce à la plateforme intuitive de GlobalExam, vous pouvez bénéficier :

  • d’un planning de révisions et interface de suivi de progression
  • de fiches de vocabulaire classées par thèmes
  • d’exercices types pour vous entraîner dans toutes les compétences linguistiques
  • de sujets blancs pour la préparation au DELF et DALF
  • de corrections détaillées 

Pour aller encore plus loin, vous pouvez désormais choisir l’option des cours en visio. Cet échange interactif permet une réelle avancée notamment dans l’expression orale du français. Dispensés par des professeurs natifs et expérimentés, ils peuvent être :

  • collectifs avec un maximum de 6 apprenants par groupe avec des cours d’une heure. Le professeur approfondit les leçons de la plateforme E-learning et propose des exercices interactifs pour une encore meilleure progression, notamment de votre expression orale. Vous aurez alors un retour instantané de votre enseignant qui suit les dossiers de progression de chaque étudiant. 
  • individuels pour une durée de 30 minutes. Les programmes ne sont pas définis à l’avance, c’est à vous d’indiquer à l’enseignant sur quoi vous souhaitez travailler. Le planning s’adapte à votre emploi du temps puisque c’est vous qui choisissez les créneaux sur les plannings des professeurs.