Quelle durée de validité en fonction des tests ?

Ah la la. Avec tous ces acronymes, on s’y perd un peu. TOEFL ®, TOEIC ®, HSK… on a tendance à les confondre. Ce sont des examens de langue bien particuliers, avec chacun leurs différences et leurs spécificités. Ils sont tous différents, mais ils ont un point commun : leur durée de validité !

 

Durée de validité du TOEFL, du TOEIC et du HSK : 2 ans !

Ce sont tous les trois des examens de langues, le TOEIC et le TOEFL testent votre niveau d’anglais et l’HSK votre niveau de chinois. Ils certifient vos compétences linguistiques à un moment, dans des conditions particulières. Ils donnent donc souvent une date de validité du score obtenu. C’est le cas pour le TOEFL, le TOEIC et le HSK. Les scores obtenus à un examen sont valables 2 ans à compter de la date de passage du test.

Les scores sont valables 2 ans à compter de la date de passage du test.

Les 3 examens délivrent un certificat dont la validité est de 2 ans, à partir de la date de passage, mais ce n’est pas la date de réception des résultats. Pour le TOEFL, vous connaitrez vos résultats en ligne, environ 15 jours après votre passage de l’examen. Pour le TOEIC, c’est 7 jours après le passage de l’examen (mais vous ne saurez les résultats qu’une fois les avoir reçu par courrier). Le certificat a un effet rétroactif.

Les examens testent votre compréhension et votre expression dans la langue choisie.

Pourquoi ?

En l’espace de quelques mois, notre niveau de langue peut changer. Il peut être meilleur, si vous êtes partis étudier dans un pays anglophone, si vous avez travaillé à l’étranger, ou si vous avez amélioré votre niveau d’anglais en travaillant de votre côté. Votre niveau de langue peut aussi diminuer, notamment si vous n’avez plus l’occasion de parler anglais. Vos compétences linguistiques peuvent sensiblement évoluer en fonction de la manière dont vous pratiquez la langue.

Les organismes qui délivrent les diplômes estiment que votre niveau dans une langue évolue en 2 ans. Ils fixent donc une date limite de validité du certificat à 2 ans. Passé ce délai, vous devez repasser le test, pour re certifier vos compétences d’anglais ou de chinois, car elles auront changé. Ainsi, les personnes qui lisent votre score à l’examen peuvent s’y fier, car elles savent qu’il est récent, et qu’il correspond bien à la réalité. Les écoles, institutions et entreprises qui sélectionnent les candidats en fonction de leur score exigent souvent par elles-mêmes que ceux-ci soient récents, sinon, cela n’a pas de sens.

Comparaison

SI vous êtes un tout petit peu perdu, on vous clarifie les choses. Voici un petit tableau récap des durées de validité des tests.

TEST Validité TYPE
TOEFL 2 ans Académique
TOEIC 2 ans Professionnel
HSK 2 ans Académique
IELTS 2 ans Académique ou Général
BULATS 2 ans Professionnel
CAMBRIDGE A vie Académique

 

Bon en effet, ce n’est pas si compliqué. Comme vous pouvez le voir, la plupart des tests de langue ne sont valides que deux ans, pour les raisons expliquées au-dessus.

Le seul examen à être valide à vie, ce sont les tests Cambridge. A l’inverse des autres tests, qui sont des certificats, les tests de Cambridge sont des diplômes, qui vous suivront toute votre vie.

Pour mieux comprendre différences entre ces tests de langue, nous vous conseillons la lecture suivante sur : les spécificités des tests TOEIC, TOEFL, BULATS, IELTS et tests de Cambridge.

 

Passer le TOEFL, le TOEIC ou le HSK avant d’y être obligé : une mauvaise idée ?

La plupart du temps, votre école ou votre employeur vous demande de passer un examen de langue. Mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez aussi décider de votre propre chef de passer l’examen. Et c’est une excellente idée ! Ces tests sont des atouts dans votre vie.

Il serait dommage de passer le test « juste pour voir », au vu des coûts de passage de ces tests de langue. Notre article suivant traite des prix du TOEIC. Si vous faites un examen de langue, faites-le avec sérieux, et préparez-vous bien au passage.

Pourquoi passer un examen de langue ?

Il y a pleins de raisons pour lesquelles passer un examen de langue même si cela ne vous est pas demandé. Cela vous permet d’abord de connaitre votre niveau. Il est difficile de se rendre compte de ce que l’on vaut si l’on n’a pas l’avis de quelqu’un d’extérieur. C’est un excellent moyen de quantifier vos compétences, de manière objective, et de voir les éventuelles progressions ou diminutions de niveau.

Passez l'examen avec un but en tête.

C’est aussi un challenge à vous fixer. Passez l’examen avec un but en tête. La préparation, l’entrainement… C’est un véritable défi ! C’est un excellent exercice, qui en plus de vous faire progresser en anglais, vous aidera à gagner en rigueur et en confiance en vous. Pour le test du TOEIC, nous vous conseillons de commencer votre préparation par un TOEIC blanc afin de connaître votre niveau. Nous pouvons aussi vous aider concernant les modalités d’inscription au TOEIC.

Après 2 ans, votre certificat n’est pas à jeter !

Une fois les 2 ans de délai, votre certificat n’est pas à jeter, bien au contraire. D’abord, certains pourraient accepter votre attestation, même si vous avez passé le test il y a plus de 2 ans. A quelques mois près, votre niveau n’a pas forcément sensiblement changé, surtout si vous avez pratiqué votre anglais. Si vous avez passé le TOEIC il y a 3 ans, mais que vous avez travaillé en anglais depuis, votre employeur se doute bien qu’il peut se fier à votre certificat, même « périmé ». Si vous avez cumulé de l’expérience dans un environnement anglophone depuis la date de l’examen, votre score reste un bon indicateur pour les entreprises ou les écoles.

Ensuite, la démarche d’avoir voulu valider votre niveau peut être considérée comme positive, quand bien même votre niveau a peut-être évolué. Cela montre, qu’à un moment de votre vie, vous vous êtes plié au test de langue, et que vous avez donc travaillé en conséquence.

Afficher votre score sur votre CV joue en votre faveur.

Enfin, si vous avez obtenu un bon score, l’annoncer lors d’un entretien ou l’afficher sur son CV joue forcement en votre faveur et marque votre interlocuteur. Vous ne l’inscrivez pas directement sur votre CV, car ce n’est plus valable, et cela pourrait être mal interprété. Mais si vous le dites à l’oral, cela reste impressionnant, et bien vu !

 

Réussir son examen avec GlobalExam

Notre solution est optimisée pour vous proposer des entrainements dans les conditions réelles des tests, et vous permettre d’améliorer votre anglais ou votre chinois en ligne. De façon bien moins onéreuse que les cours de préparation, ou les cours individuels, vous pouvez vous entrainer comme le jour de l’examen et bénéficier de corrections pour vous évaluer avant de passer le test.

Vous pouvez d’abord faire des exercices types d’examen. Ils sont tous détaillés, et disponibles par centaines. Vous pouvez vous concentrer sur un seul par exemple, s’il vous pose problème. Vous pouvez décider de faire 1h de TOEIC un week-end, ou bien 1 petit exercice rapide de HSK sur votre trajet de retour.

Deuxième étape cruciale, vous pouvez réaliser des tests entiers d’examen. Et c’est comme si vous y étiez ! Le chrono défile, vous ne pouvez pas vous arrêter. Seul face à votre écran, vous mesurez en temps réel ce que vous valez face à l’examen. Une fois terminé, vous avez votre score sous les yeux. Vous pouvez mesurer ou vous en êtes de votre objectif, et adapter votre entrainement en conséquence.

GlobalExam, c’est plus ou moins intensif, plus ou moins difficile, et c’est vous qui choisissez. Que ce soit pour l’examen du TOEIC, du TOEFL, ou du HSK, nous vous livrons tous nos secrets de préparation aux tests certifiants. Le blog GlobalExam est rempli de conseils et astuces pour rendre votre entrainement plus efficace, ou pour être au top de votre forme le jour de l’examen. Nous restons évidemment à votre disposition pour vous guider jusqu’au jour de l’épreuve officielle !