Dans diverses situations du monde des affaires, comme les réunions de travail, ou les conversations informelles autour d’un café alors qu’une vidéo-conférence commence, vous et vos collègues traitez de thèmes variés selon votre spécialité : la banque, la bourse, le marketing, les ressources humaines, etc. Et en même temps, vous parlez aussi des difficultés qu’il vous a fallu surmonter pour finir un rapport, ou vous dites à quel point votre dernier client a été difficile à gérer.

Dans ce cas, et comme dans tous les domaines, vous allez vous rendre compte qu’il existe un jargon, c’est-à-dire, une terminologie spécifique à l’anglais des affaires qui est composée par des expressions qui ne sont pas transparentes et dont le sens peut parfois nous échapper facilement.

Dans cet article, nous partageons avec vous :

  • Pourquoi apprendre des expressions
  • Les expressions en anglais commercial qu’il faut connaître
  • Comment vous former à l’anglais commercial avec le Business English

Découvrez 5 des principales expressions utilisées en Business English pour briller lors de vos échanges professionnels et commerciaux !

Testez votre niveau gratuitement

Offres CPF Business English

Pourquoi apprendre des expressions ?

Aussi utiles que la grammaire, l’orthographe, la conjugaison, ou encore le vocabulaire technique, les expressions propres à une langue sont ce qui en fait la spécificité. Raison pour laquelle, il est important de connaître les principales expressions employées dans une langue afin de mieux comprendre la culture d’un pays ou, en contexte professionnel, d’un secteur d’activités, et de s’en imprégner plus rapidement.

À l’oral comme à l’écrit, hormis les fautes d’orthographes, les contresens ou les erreurs de prononciation, la méconnaissance des formules types et expressions couramment employées dans une langue est souvent ce qui traduit le manque de maîtrise de cette langue.

Il est nécessaire de connaître et d’apprendre à placer ces expressions (en anglais, idioms) qui font partie de ce riche jargon de l’anglais des affaires. Cela vous permettra de participer activement dans les conversations, de mieux comprendre ce que vos collègues vous racontent, et de vous exprimer avec plus d’aisance lorsque vous rencontrerez d’autres collaborateurs, clients ou fournisseurs. Avant de vous présenter cinq expressions de l’anglais commercial qu’il faut connaître, voyons ce qu’est une expression idiomatique.

Expressions à connaitre en anglais

Les idiomes sont des expressions assez figées dont le sens n’est pas littéral, c’est-à-dire qu’il est différent de celui des mots qui les composent. Ces expressions sont informelles, et donc, faites bien attention à ne pas les incorporer dans un rapport ou dans un email de nature strictement professionnelle. Par contre les idiomes rendront votre discours quotidien plus naturel et spontané.

Attention : Les mots qui composent une expression idiomatique et leur ordre sont généralement figés, et on ne peut les changer en aucune manière. Bon, « let’s get down to business » : après ces généralités, nous allons nous focaliser directement sur les cinq expressions à apprendre aujourd’hui.

Les expressions en anglais commercial qu’il faut connaître

  1. Get off the ground : cette expression s’utilise lorsque l’on parle d’un projet ou bien d’un produit qui doit prendre son essor, se développer, ou décoller. Prenons un exemple :
    • Julien wanted to create a driving simulator for driving schools, but he didn’t find any funding, so his project didn’t get off the ground! (Julien voulait créer un simulateur de conduite pour les auto-écoles, mais il n’as pas trouvé de financement, alors son projet n’a pas pu se développer.)
  2. To touch base : cette expression signifie prendre ou reprendre contact. Elle peut s’utiliser pour faire référence à un premier entretien ou bien à un rendez-vous afin de faire une mise au point ou de clarifier quelque chose. Exemple :
    • We’ll touch base next week once you’ll have inserted all the corrections to the project. (On se rappelle la semaine prochaine quand vous aurez inséré toutes les corrections au projet.)
  3. Cut corners : on utilise cette expression pour dire que l’on fait quelque chose de la façon la plus rapide, la plus économique, ou la plus facile. En d’autres termes, cela veut dire que l’on rogne sur les coûts, ou bien que l’on brule les étapes. La connotation est plutôt négative. Exemple :
    • Do not cut corners on any of the editorial processes because the result can be disastrous. (Ne brûlez aucune des étapes du processus éditorial car le résultat peut être désastreux.)
  4. This is like putting socks on an octopus : vous serez d’accord avec nous si l’on vous dit que l’image décrite parle bien d’une impossibilité, car mettre des chaussettes à une pieuvre ne doit pas être facile facile… Exemple :
    • The client has asked me to change the cover, which at this point, is like putting socks on an octopus! (Le client m’a demandé de changer la couverture, ce qui à cette étape, est juste impossible.)
  5. To be promoted to a customer: signifie littéralement « être promu client », ce qui est un petit peu absurde !… En fait, cette expression est utilisée pour dire que quelqu’un a été renvoyé. Exemple :
    • Louis has been promoted to a customer, so now, he’s updating his CV to begin the process of job-hunting. (Louis a été renvoyé, et maintenant il est en train de mettre à jour son CV pour commencer sa recherche d’emploi.)

6. Ballpark/Ballpark figure : si la traduction littérale de cette expression est “terrain de baseball”, sa signification en est toute autre ! En effet, cela veut dire “à vue d’oeil, approximativement”. Dans le jargon anglais, l’expression “ballpark/ballpark figure” fait référence aux terrains de baseball dont les dimensions sont souvent inégales. Exemple : “We’ll be over budget by the end of the week. By how much? In the ballpark of 5K €.” → “Nous aurons dépassé le budget d’ici la fin de la semaine. De combien ? D’environ 5 000 €.”

7. To play phone tag : cette expression est employée lorsque deux ou plusieurs personnes tentent de se joindre par téléphone, mais se manquent tour à tour et n’y parviennent pas. Exemple : “We’ve been playing phone tag all the day long.” → “Nous avons cherché à vous joindre par téléphone toute la journée, mais en vain.”

8. To boil the ocean : littéralement, cette expression se traduit par “faire bouillir l’océan”, ce qui est…impossible ! Et c’est bien pour communiquer cette idée d’impossibilité ou incapacité que l’on utilise cette expression. Exemple : “Releasing a whole new range of products by the end of the year is impossible. We can’t boil the ocean!” → “Lancer une gamme entière de nouveaux produits pour la fin d’année est impossible. On ne peut pas faire bouillir l’océan !”

9. To get your ducks in a row : en contexte professionnel, cette expression, traduite par “disposer ses canards en rang”, signifie structurer les étapes d’un projet de manière à ce qu’elles s’enchaînent et se gèrent sans difficultés. Exemple : “We need a financial loan to develop and run our business. Well, but in order for a bank to give you a loan, you need to get your ducks in a raw.” → “Nous avons besoin d’un crédit pour développer et gérer notre entreprise. Ok, mais pour que la banque vous accorde un prêt, il faut bien préparer votre dossier.”

10. To touch base : en contexte professionnel, “toucher la base” signifie prendre contact avec quelqu’un pour un échange de base (entretien rapide, rendez-vous bref). Exemple : “We can touch base early next month, after you get the proposal.” → “Nous pourrons prendre contact au plus tôt un mois après que vous ayez obtenu une proposition.”

Désirez-vous continuer à apprendre plus d’expressions idiomatiques typiques de l’anglais commercial pour communiquer avec vos collègues comme un locuteur natif ? Rien de plus facile ! Car ici, chez GlobalExam, nous avons créé un programme, le Business English, une ressource à votre disposition pour que vous puissiez développer vos compétences linguistiques dans une optique professionnelle.

Nos autres ressources gratuites :

Vous former en anglais professionnel avec le Business English

Vous allez trouver des entraînements et des parcours pour 3 niveaux différents : débutant, intermédiaire et avancé. Chaque parcours est adapté à un objectif particulier : le « parcours compétence » où vous trouverez des exercices pour les tâches quotidiennes (emails, réunions, vente, et bien sûr, vocabulaire et grammaire) ; le « parcours carrière » pour vous entraîner spécifiquement aux domaines de votre intérêt ; et le « parcours industrie » qui se concentre sur le tourisme et la banque, entre autres…

En plus, le contenu est scénarisé et vous allez découvrir des situations de la vie professionnelle, ce qui rend l’apprentissage beaucoup plus agréable et intéressant !

Et avec le sérieux qui nous caractérise, nous vous offrons aussi des corrections détaillées et une certification à la fin de chaque parcours !

Découvrez la version gratuite de notre plateforme, et nos fiches gratuites !

Testez votre niveau gratuitement