Dans la vie de tous les jours, et surtout dans le monde des affaires, savoir négocier s’avère souvent être une aptitude fondamentale afin de tirer meilleure partie d’une situation ou tout simplement pour s’en sortir.

Étant donné que l’anglais est une langue véhiculaire utilisée par environ 850 millions de personnes, la probabilité que vous soyez, un jour ou l’autre, obligé de négocier avec des anglophones est élevée. Alors, dès maintenant, affinez votre anglais des affaires.

Commencer gratuitement

1. Apprendre à mener une négociation en anglais

Apprendre à négocier en anglais implique, tout d’abord, l’apprentissage du modèle culturel des anglophones. Cela inclut la connaissance de certaines expressions typiques de la négociation en anglais, comme « business is business », « time is money » ou « it’s not personal ».

Apprenez à négocier en anglais avec notre formation en ligne

Dans une négociation, il est également nécessaire de montrer du respect envers son interlocuteur. Naturellement, la communication non verbale peut être déterminante. Par exemple, les anglophones accordent généralement beaucoup d’importance au contact des yeux, ou « eye contact ». Un regard fuyant peut être interprété comme le signe d’un manque d’assurance, voire d’une mauvaise foi. En outre, à la fin de la négociation, l’aboutissement à un accord s’illustre souvent par une poignée de main.

Par ailleurs, le sentiment respect peut également être exprimé par l’utilisation de formules de politesse en anglais.

2. Les mots et expressions à connaître pour négocier en anglais

Il existe quelques mots de vocabulaires et expressions couramment utilisés lors d’une négociation en anglais. En voici quelques-uns qui vous permettront d’éviter une traduction littérale.

Tout d’abord, “Negotiate (to)” signifie négocier. Dans certaines négociations, le plus sage est de se retirer, de reculer ou de se rétracter. En anglais, c’est “ Back down (to)”. Parfois, il faut tout recommencer depuis le début pour remettre les pendules à zéro. Dans ce cas, l’expression appropriée, c’est “Go back to the drawing board (to)”.

Lorsque les parties qui participant à la négociation arrivent à concilier leurs intérêts respectifs, il est temps de conclure un accord ou « Close a deal (to) ». En outre, négocier, c’est aussi trouver des solutions aux problèmes. En anglais, c’est « Iron something out (to) ». L’expression « tourner autour pot” peut se traduire par “Beat around the bush (to)”. De même, “aller droit au but” se traduit par “Cut to the chase ».

“Bring up (to)”, c’est lancer une conversation ou un sujet. « Drag on (to)”, c’est la faire traîner ou la faire durer. Si vous entendez l’expression « At stake », ne soyez pas surpris, cela signifie tout simplement qu’il y a un enjeu, quelque chose à perdre ou à gagner.

Voici d’autres mots de vocabulaires et expressions couramment utilisés dans une négociation en anglais :

  • « Compromise (to) » : faire des concessions
  • « Grant a special discount (to) » : faire un geste commercial
  • « It’s a bargain » : c’est une bonne affaire
  • « It’s a steal » : c’est bradé
  • « Haggle (to) » : marchander
  • « Final offer » : dernière proposition
  • « Take it or leave it » : à prendre ou à laisser
  • « Wrap up (to) » : conclure
  • « Make a deal (to) » : conclure une affaire
  • « Estimate » : devis
  • « A bid » : une offre
  • « Follow up (to) » : suivre une affaire
  • « Read the fine print (to) » : regarder de près
  • « Lay the cards on the table (to) » : jouer cartes sur table
  • « Work out a deal (to) » : négocier un arrangement
  • « Sales pitch » : discours commercial
  • « Selling point » : argument de vente
  • « Stalemate » : blocage
  • « Give and take » : donnant-donnant
  • « Chase a cus-tomer (to) » : relancer
  • « Market price » : prix de marché
  • « Terms of payment » : conditions de paiement.

3. Savoir bien négocier grâce au Business English

Vous l’aurez probablement constaté, il n’y a rien de difficile, mais vous aurez besoin de vous exercer en vous offrant une formation. Pour ce faire, nous vous proposons le Business English. Il s’agit d’un support d’entraînement qui vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires pour réussir votre négociation en anglais.

Concrètement, la plateforme vous propose trois parcours spécifiques adaptés à vos objectifs. Ainsi, selon votre domaine de compétence, vous pourrez opter entre le Parcours compétence, le Parcours carrière ou le Parcours industrie.

Le Parcours compétence

Cette option englobe des activités telles que les réunions, la conversation téléphonique, la gestion de projet, la rédaction et le mailing, l’accueil et l’évènementiel, les voyages d’affaires, le recrutement, la gestion d’interculturalité, la vente et la négociation, etc.

Le Parcours carrière

Dans cette option, vous aurez le choix entre des divers secteurs d’activité, dont le marketing, le service client, la communication, les Ressources Humaines, le commerce et le management.

Le Parcours industrie

Dans alternative, vous sélectionnerez tout simplement l’industrie qui vous intéresse, comme le tourisme, la banque, la logistique, etc.

En outre, nous vous offrons un contenu coaché et scénarisé. Concrètement, vous aurez droit à 25 parcours scénarisés pour une immersion parfaite. Afin de vous mettre dans le contexte, vous expérimenterez 500 situations de la vie professionnelle. Tout au long de votre parcours, vous serez assisté par nos professeurs à travers des vidéos de coaching.

Et ce n’est pas tout ! Afin de permettre de meilleurs suivis et évaluations de vos progrès, vous aurez des corrections détaillées pour chaque question et ancrage mémoriel. L’achèvement de chaque parcours est symbolisé par une certification. Nous vous offrirons, également, l’opportunité de créer votre CV professionnel en anglais.

Nous avons des programmes destinés à trois différents niveaux : débutant, intermédiaire et avancé. Avant de commencer, nous vous recommandons de procéder à un test de niveau. Vous progresserez, ainsi, de manière plus optimale.

Commencer gratuitement