mac

Devenez un pro
des relations interculturelles !

Avec le parcours Interculturel, apprenez à :

Comprendre les principales différences culturelles

Manager une équipe interculturelle

Anticiper le comportement de vos interlocuteurs étrangers

mac

Au programme

20
mises en situations pour s'entraîner en immersion
40
vidéos pour être coaché
250
exercices pour progresser

Notre méthode pour réussir !

  • 1

    Objectif concret
    Vous savez où vous allez et vous gagnez des compétences en anglais utiles pour votre métier

  • 2

    Immersion totale
    Parcours scénarisés et mises en situation réalistes

  • 3

    Accompagnement sur-mesure
    Vous profitez de tous les avantages d'une plateforme en ligne mais nos coachs ne sont pas bien loin

  • 4

    Design bien pensé
    Vous apprenez sur une plateforme claire et efficace

Financez votre formation avec le CPF !

1,5 million d'utilisateurs dans 80 pays
réussissent déjà avec GlobalExam !

Business English - parcours interculturalité

7 infos clés à retenir

A l’heure actuelle, il est très important de comprendre ce qu’est l’interculturalité en entreprise. En effet, de nombreuses entreprises font appel à du management interculturel, aujourd’hui. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Tout simplement le fait de faire appel à diverses cultures au sein d’une même entreprise. L’interculturalité peut également être mise en avant sur divers éléments comme la culture ethnique ou tout simplement des différences sociales. Comme vous devez certainement le savoir, les us et coutumes ne sont pas forcément les mêmes d’un pays à l’autre. Il faut donc savoir s’adapter et bien manager ses équipes, ce qui n’est pas une mince affaire.

Il est également important de savoir que l’interculturalité en entreprise amène cette dernière à avoir de nouveaux outils. Parmi eux, nous pouvons parler du management interculturel, qui est très demandé à l’heure actuelle. Notons également que si une entreprise est en parfaite adéquation avec ses valeurs et ses principes et que cette dernière met un point d’honneur à former ses salariés à d’autres cultures, cela se ressentira sur les performances économiques et sociales de cette dernière.

Mais il faut savoir que l’interculturalité ne se fait pas uniquement en interne. En effet, cela peut également être externe à l’entreprise. Et pour s’adapter aux différents marchés, il est possible de faire des études marketing. Ainsi, vous pourrez facilement élaborer des stratégies internationales. Néanmoins, que ce soit en interne ou en externe, il est particulièrement important de savoir parler l’anglais pour comprendre et être compris. Et c’est l’un des enjeux fondamentaux de nombreuses entreprises, à l’heure actuelle !

Votre entreprise est devenue interculturelle ? En effet, vous avez de nombreux marchés à l’étranger et vous ne savez pas comment gérer les négociations en anglais avec ces derniers ? Ou tout simplement vous travaillez avec une filiale à l’étranger et les contacts ne sont pas forcément faciles à entretenir ? Quelle que soit votre situation, vous ne savez pas vraiment comment procéder ? Pas de panique, nous allons vous donner trois conseils qui devraient certainement vous aider à appréhender cette nouvelle façon de fonctionner :

Avoir des stéréotypes, mais surtout en faire bon usage : tout le monde le fait

En effet, de manière générale, lorsqu’une personne croise un étranger, elle aura tendance à avoir un préjugé sur cette dernière. Néanmoins, il faut savoir en faire bon usage. En effet, certains préjugés peuvent être vrais, alors que d’autres beaucoup moins. Lorsqu’on travaille avec une nouvelle culture, il est très important d’apprendre à la connaître, pour pouvoir agir en conséquence dans le monde professionnel.

Vous devez également définir les dimensions culturelles d’une entreprise.

Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que vous devez déterminer des limites à différents éléments, comme par exemple : les processus et les procédures mis en œuvre dans l’entreprise, l’autonomie laissée aux employés, l’acceptation et la gestion du conflit, les relations liées aux changements ou à l’innovation ou encore l’interdépendance des différentes fonctions d’une entreprise. Ainsi, lorsque vous aurez choisi les différentes dimensions culturelles, il sera plus facile de les expliquer à un étranger, par exemple.

Avoir conscience des risques de parler la langue anglaise

Eh oui, pour pouvoir travailler avec l’international, il faut forcément maîtriser cette langue ! Il est souvent difficile de parler de manière fluide et de faire ressortir les émotions en réunion tout en parlant anglais, par exemple. Il faut donc apprendre cette langue et en avoir une connaissance presque parfaite, ce qui n’est pas forcément facile.

Comme vous pouvez le constater, faire du management interculturel n’est pas aisé. En effet, il est important de noter que de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Ces derniers, étant nouveaux, font l’objet de vrais enjeux pour certaines entreprises, mais également certains secteurs.

Il existe des expressions importantes à connaître afin d’avoir une conversation claire et dynamique, celles-ci par exemple seront très utiles pour bien se faire comprendre :

-Go back to the drawing board  : Recommencer (se dit surtout pour un projet ou une idée)

-Hang in there : Tenez bon

-The best of both worlds : la meilleure solution

-Your guess is as good as mine : Vous en savez autant que moi

-We'll cross that bridge when we come to it : Nous verrons bien une fois le moment venu

Une équipe multiculturelle constitue un challenge dont les bénéfices sont multiples, en effet la force d’une équipe est augmenté parce que : 

- des profils différents favorisent la motivation au sein de l’équipe

- d’un pays à l’autre ce ne sont pas les mêmes compétences qui sont développées

Ainsi la diversité augmente la possibilité d’être stimulé et les résultats sont meilleurs  lorsque les membres d’une équipe ont des qualifications différentes.

Il existe des outils pour le management interculturel grâce auxquels il sera possible d’optimiser la diversité. 

  • En effet, c’est en reconnaissant les compétences de la personne que l’entreprise  pourra en bénéficier. Le manager pourra s’intéresser à la culture d’origine de la personne et lui donner la possibilité d’en parler et de la valoriser. 
  • Pour cela, il s’agit de s’adapter aux particularités du collaborateur tout en lui donnant accès à une compréhension de la culture de l’entreprise.

Le chef d’entreprise doit pouvoir excuser les maladresses d’un collaborateur de culture étrangère tout en lui expliquant pourquoi son comportement pourrait être mal perçu. Ainsi la communication dans la culture asiatique fonctionne davantage sur les implicites, alors que dans la culture occidentale les discussions sont plus directes, plus explicites.

Le manager pourra aussi adapter son comportement en fonction d’une compréhension de la différence des codes sociaux.

  •  Il est également important de favoriser le lien social au sein de l’équipe, pour une meilleure transmission des connaissances et des idées. Il sera essentiel par exemple d’organiser des événements comme des soirées d’entreprises qui permettront aux personnes d’apprendre à se connaître et de mieux intégrer les nouvelles recrues.
  • Le manager pourra régulièrement demander au collaborateur d’une culture étrangère s’il se sent bien intégré, et comment il perçoit les choses. Lui demander, par exemple, si certaines choses le surprennent dans le fonctionnement de l’entreprise.

Le manager pourra donc observer et dialoguer avec ses collaborateurs tout en se posant les questions utiles pour favoriser l’émulation et l’intégration de chacun. Ce regard de sociologue permettra d’atteindre de bons résultats car chaque compétence sera reconnue et personne ne se sentira stigmatisé ou mis de côté.

Ces derniers temps, vous avez remarqué que de nouveaux marchés pouvaient s’ouvrir ? Mais vous ne parlez pas l’anglais. Du moins, pas l’anglais professionnel ! Pas de panique, nous avons lancé rien que pour vous un tout nouveau produit : le Business English.

Il s’agit tout simplement d’une nouvelle plateforme où vous pourrez facilement apprendre l’anglais professionnel. Et vous pourrez avoir différents exercices qui devraient certainement vous plaire :

  • Nous proposons des parcours adaptés à chaque objectif : ces derniers sont au nombre de trois et vous permettent de vous améliorer dans bien des domaines :
  • Nous vous proposons du contenu coaché et scénarisé : il s’agit d’un très bon moyen d’apprendre l’anglais dans une situation particulière. Voici ce que nous pouvons vous proposer :
    • Des parcours scénarisés pour que vous puissiez être totalement immergé.
    • Des situations de la vie professionnelle courante.
    • Des coachings vidéo avec nos professeurs.
  • Mais nous proposons également d’autres avantages qui sont en parfaite adéquation avec les exercices que nous mettons en place, pour vous :
    • La création et la correction de CV.
    • Des corrections détaillées pour chaque exercice.
    • Des certifications pour chaque parcours que vous aurez effectué.

Comme vous pouvez le constater, l’anglais est une langue très importante, de nos jours, dans le domaine professionnel. Il est donc judicieux d’en avoir une vraie connaissance !

GlobalExam donne la possibilité d’utiliser ses points CPF et de suivre des cours pour atteindre ses objectifs

Vous trouverez comment utiliser son CPF ici : 

https://global-exam.com/blog/fr/cpf-formation-anglais/

Et le catalogue complet ici :

https://global-exam.com/fr/cpf

Pour accéder à notre offre “classes virtuelle” et coaching vidéo rendez-vous ici :

https://global-exam.com/fr/business-english